crush big competitors

Dix manières dont les spécialistes du marketing PME peuvent anéantir la concurrence

crush big competitors

Comment allez-vous vous y prendre? Comment vous, le petit joueur, marquerez-vous des points sur le plan des moteurs de recherche, de la génération de pistes de vente et des flux de rentrées face à vos gros concurrents? En vous efforçant d’appliquer de manière constante les dix conseils qui suivent, vous jouerez dans la cour des grands et décrocherez ces gains majeurs que vous n’auriez jamais crus possibles. Êtes-vous prêt à rêver en grand? À relever les défis? À vous atteler à la tâche de manière résolument positive? Parfait. Mettons-nous au travail!

Rédigez du contenu de manière constante, en vous appuyant sur une stratégie de référencement.

Vous nous avez déjà entendus parler de l’importance de la création de contenu, mais les blogues ne suffisent pas à vous démarquer de vos plus gros concurrents. Vous devez en effet vous engager à créer du contenu de manière constante, avec la régularité d’une horloge, et ce contenu devrait être soutenu par une stratégie de référencement bien avisée. Vous devez en outre consacrer du temps à la recherche des mots-clés à cibler à l’aide d’outils de recherche comme Keyword Grader de HubSpot ou Keyword Tool de Google. À ce sujet, nous vous recommandons de mettre l’accent sur les phrases constituées de mots-clés à longue traîne. Ces derniers représentent en effet 70 % du trafic de recherche organique et sont moins convoités, ce qui vous permettra de devancer vos concurrents, en ce sens que vous disposerez d’une quantité énorme de mots-clés à longue traîne générant un trafic correspondant à ce que vous recherchez – au lieu d’une poignée de mots-clés populaires qui prendront des mois, voire des années pour produire des résultats sur le plan des moteurs de recherche et des revenus nets.

Utilisez le paiement au clic de manière stratégique.

Le paiement au clic n’exclut pas le recours à des mots-clés à longue traîne incroyablement compétitifs pour lesquels vous aimeriez vous classer avantageusement. Y avoir recours ne sous-entend pas non plus l’absence de termes populaires qui auraient vraiment un impact très positif sur votre entreprise. Choisissez simplement de cibler à l’aide de campagnes de paiement au clic ces mots-clés pour lesquels vous ne pouvez pas gagner la lutte organique, mais qui comptent vraiment pour vous et vos revenus nets. Cela coûte de l’argent, c’est vrai, mais rappelez-vous s’il s’agit de mots-clés générateurs de revenus. Il s’agit donc d’un moyen intéressant de commencer à éroder tranquillement les acquis de vos concurrents tout en faisant croître vos activités.

Maîtrisez pleinement votre analyse de marketing entrant.

crush big competitors with marketing

Voilà qui vous permettra de prendre des décisions éclairées sur les aspects où vous devez investir votre temps. En outre, vous pourrez ainsi relever les tactiques de marketing et de vente qui fonctionnent, comprendre quels objectifs sont réalistes par rapport à ceux qui sont improbables (même si nous vous recommandons vivement de vous fixer quelques objectifs ambitieux!) et de savoir quelles mesures vous pouvez prendre pour atteindre ces objectifs. Une compréhension approfondie des résultats de l’analyse de marketing entrant est la façon dont vous parviendrez à augmenter constamment la génération de pistes de vente, à cerner quel contenu pousse les gens à l’action, à voir comment votre stratégie de mots-clés progresse, à savoir combien d’efforts il faut investir pour décrocher un client potentiel et un client acquis – et lesquels se révéleront les plus précieux pour vous.

Faites preuve d’agilité dans votre marketing entrant.

Fort des connaissances qui viendront avec la compréhension de vos analyses, vous serez en mesure d’apporter des améliorations constantes et itératives. En effet, l’un des avantages que vous détenez par rapport aux grandes entreprises, c’est d’être (comparativement) affranchi de la bureaucratie. Cela signifie que vous avez la capacité d’agir rapidement! Utilisez donc les outils de test A/B pour expérimenter relativement à tous les aspects de votre marketing, ce qui vous procurera les données dont vous avez besoin pour comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas avec votre public, et pour améliorer petit à petit votre marketing au quotidien.

Faites ressortir votre personnalité sur les médias sociaux.

Comme nous l’avons déjà dit, les grandes entreprises sont souvent encombrées d’une bureaucratie et d’un ensemble de règles bien établies qui sont difficiles à adapter. Il en résulte des politiques de médias sociaux qui peuvent parfois rendre l’entreprise moins adepte sur le plan social. En tant que PME, vous n’êtes pas confronté à cet obstacle et pouvez utiliser les médias sociaux de la façon dont ils sont censés être utilisés, c’est-à-dire par des êtres humains. Faites donc ressortir votre côté social. Soyez amical et serviable. Parlez à votre public comme si vous vous adressiez à quelqu’un dans la vraie vie. Donnez à votre voix en ligne un caractère authentique et optimiste, afin d’attirer les gens vers vous. Ce sont là en effet les caractéristiques des stratégies de médias sociaux les plus efficaces – et un avantage pour vous comparativement aux géants de l’industrie.

Reconnaissez vos points faibles et remédiez-y.

crush big competitors by filling weak spots

Si vous travaillez dans une PME, vous vous occupez probablement de plusieurs activités de marketing – mais soyons francs, vous ne pouvez exceller en tout. Même si vous connaissez bien le marketing entrant, rappelez-vous que chacun d’entre nous a ses points faibles. Cernez-les, évaluez leur importance relative et n’hésitez pas à dépenser au besoin pour embaucher des talents ou acquérir des outils qui répondront mieux aux besoins en question. C’est en effet un investissement judicieux que de réserver ses talents pour les aspects où ils sont le mieux adaptés, et de laisser les autres faire de même.

Consacrez du temps chaque jour à apprendre quelque chose de nouveau.

C’est ainsi que vous garderez une longueur d’avance et deviendrez un leader d’opinion, indépendamment de la taille de votre entreprise. Que ce soit pendant la pause-repas, au cours de votre journée de travail ou en écoutant des balados à l’allée ou au retour du boulot, investissez du temps chaque jour pour en apprendre plus – non seulement sur le marketing entrant, mais aussi sur votre industrie. Vous opérez dans un monde qui évolue rapidement, et ceux qui ne travaillent pas au quotidien à se garder à jour seront rapidement laissés pour compte.

Attardez-vous à votre liste d’abonnés.

Vous pouvez en faire beaucoup plus pour développer vos pistes de vente à partir d’une excellente liste d’abonnés. Cela signifie toutefois qu’il faut prendre le temps de créer des pages de renvoi hyperperformantes à l’aide des formulaires, de créer un contenu d’exception pour donner vie à ces formulaires et de peaufiner continuellement votre stratégie de marketing par courriel, afin de comprendre le type d’information dont vos clients potentiels ont besoin – et quand. Au fur et à mesure que votre liste d’abonnés s’allongera et que vous vous améliorerez dans le développement de vos pistes, vous constaterez un cycle de vente plus court et des revenus plus élevés par client grâce à des connaissances améliorées avant l’achat.

Investissez dans la bonne technologie.

La technologie et l’automatisation vous aident à mieux faire votre travail, et ce, plus rapidement. Si cet argument ne nous convainc pas, sachez que vos gros concurrents utilisent probablement la technologie et l’automatisation dans leur marketing, mais qu’ils ne le font pas nécessairement de manière correcte. Cela signifie que vous avez la possibilité de mettre en œuvre des logiciels de marketing entrant et des outils d’automatisation de la bonne manière, et ce, dès le départ. Vous libérerez ainsi du temps pour accomplir ces tâches qui nécessitent une touche personnelle, comme la création de contenu, l’interaction sociale et l’analyse des données.

Offrez un produit ou un service vraiment de qualité.

Ne sacrifiez jamais cet aspect. Nous prêchons à longueur de journée la qualité du contenu, mais la qualité s’étend à tous les aspects de votre entreprise. Embauchez les gens les plus futés. Fournissez le meilleur service à la clientèle qui soit. Soyez honnête avec les gens sur ce que vous pouvez et ne pouvez faire pour eux. Si vous gardez toujours la qualité à l’esprit, vous vous créerez une base de clients loyaux qui feront du marketing pour vous et resteront avec vous pour toujours – la source d’une croissance durable qui se démultipliera avec le temps.

Alors, comment comptez-vous rester compétitif ou devancer vos plus gros concurrents cette année?

Seasonal business: Improve cash flow

Comment votre entreprise de fabrication saisonnière peut résister aux intempéries

Seasonal business: Improve cash flow

Diriger une entreprise de fabrication saisonnière n’est pas pour tout le monde. En effet, la demande est souvent effrénée une partie de l’année, ces périodes d’activité frénétique étant suivies de périodes plus calmes et plus tranquilles. Dans ces moments-là, les choses peuvent même devenir un peu trop calmes – surtout lorsqu’il s’agit de votre compte de banque.

Pour l’industrie manufacturière, ces différences saisonnières exigent beaucoup de travail de préparation et de prévision budgétaire, ainsi qu’une compréhension claire du moment où l’argent entre et sort de l’entreprise. Or, l’affacturage peut aider à prévenir de telles variations extrêmes. En vendant vos factures impayées et en touchant la majorité du paiement à l’avance, vous pouvez en effet bénéficier d’un flux de trésorerie prévisible, même pendant la saison morte. Besoin d’un petit rappel sur l’affacturage? Cet article couvre les aspects essentiels du service.

Quelle que soit la saison, voici quatre manières clés dont l’affacturage peut aider une entreprise de fabrication.

Au printemps, les opportunités fleurissent

Lorsqu’une nouvelle entreprise commence à faire des bourgeons, elle peut se retrouver dans une situation où elle vend plus vite qu’elle ne touche ses paiements. Voilà qui peut être acceptable pendant un certain temps, mais lorsqu’il s’agit d’offrir des modalités de paiement (comme 30, 60 ou 90 jours), le fabricant doit trouver un moyen de maintenir sa production pendant qu’il attend les rentrées de fonds. Et si la saison occupée est beaucoup plus courte que le reste de l’année – où les dépenses sont plus élevées que les ventes – les rentrées de fonds pourraient s’avérer insuffisantes. Ainsi, même les entreprises florissantes peuvent se retrouver à court de liquidités.

Comment l’affacturage aide-t-il dans ces circonstances?

L’affacturage élimine ce problème en réglant tout de suite la majorité des comptes clients en souffrance, de sorte que les factures essentielles peuvent être payées pour maintenir un volume de production élevé. Au lieu d’attendre que les clients vous paient en fonction des modalités de paiement, vous pouvez toucher votre dû instantanément, et ainsi maintenir le rythme de vos activités.

En été, évitez que votre trésorerie se retrouve à sec

Tandis que la saison achalandée se poursuit, il est difficile d’imaginer qu’il y aura jamais un moment de repos. Pourtant, c’est le moment de se préparer pour la fin de l’été, alors que les commandes commenceront peut-être à fléchir. Pour contrer ce phénomène de manière proactive, vous pouvez mettre en place des mesures incitatives à l’intention de vos clients pour maintenir vos rentrées de fonds à intervalles réguliers pendant la saison morte.

Par exemple, au lieu d’exiger 30 jours pour payer, vous pourriez offrir aux clients des modalités de paiement de 90 jours, ou la possibilité de payer par versements. Voilà qui pourrait motiver certains clients qui souhaiteront profiter de cet incitatif dès maintenant, plutôt que d’attendre plus tard dans l’année (ou même l’année prochaine) pour effectuer un achat ou passer une nouvelle commande.

Comment l’affacturage aide-t-il dans ces circonstances?

L’affacturage peut permettre aux fabricants d’offrir à leurs clients des modalités plus avantageuses. En effet, même si vous prolongez les modalités de paiement offertes à vos clients, vous pourrez toujours affacturer ces factures et les recouvrer à l’avance. Voilà qui profitera à vous comme à votre clientèle!

En automne, il faut composer avec les changements

Lorsqu’une entreprise réduit ses activités à cause de la basse saison, elle peut devoir prendre des décisions difficiles, comme mettre à pied des employés ou offrir des rabais substantiels sur des produits de valeur : autant de mesures que la plupart des propriétaires d’entreprise préfèrent éviter…

Voilà pourquoi les fabricants doivent trouver des moyens d’équilibrer leurs flux de trésorerie sur l’ensemble de l’année – histoire d’avoir suffisamment d’argent pour soutenir les activités pendant les périodes maigres et de disposer des ressources adéquates pendant les périodes de pointe. Le fait d’être en mesure de maintenir ses activités de façon plus régulière tout au long de la saison morte signifie que toute période de transition deviendra beaucoup plus facile à gérer.

Comment l’affacturage aide-t-il dans ces circonstances?

L’affacturage peut vous aider à payer les coûts fixes tels que les salaires et les avantages sociaux des employés pendant les périodes de ralentissement sans devoir sacrifier vos économies ou d’autres dépenses. Il peut vous conférer des flux de trésorerie plus prévisibles lorsque vous n’êtes pas sûr que vos clients achèteront. De plus, ce service vous donne la flexibilité d’affacturer des comptes au besoin, plutôt que d’avoir à contracter un prêt commercial à plus long terme (qui risque d’ailleurs ne pas être approuvé).

En hiver, la question est de perdurer et de prospérer malgré les conditions défavorables

Maintenant que vous disposez de flux de trésorerie plus constants pendant la saison morte, des gains peuvent être réalisés, même durant les périodes d’inactivité relative. Vous avez un projet spécial auquel vous devez vous attaquer? Besoin de réparer de l’équipement ou de mettre à niveau une pièce de machinerie désuète? Ou peut-être souhaiterez-vous dynamiser votre marketing et votre publicité?

Tout cela peut être réalisé en basse saison, pendant que vous avez un peu plus de temps libre. Avec une chaîne de production améliorée pendant une plus grande partie de l’année – et par conséquent, de meilleurs flux de trésorerie – vous serez mieux préparé à la reprise des activités pour une nouvelle année à venir.

Comment l’affacturage aide-t-il dans ces circonstances?

L’affacturage peut minimiser le stress et l’incertitude pendant la saison morte, surtout si vos clients ont aussi ralenti le rythme côté paiements. Contrairement aux prêts traditionnels qui exigent un paiement mensuel sur une période déterminée, l’affacturage peut être appliqué uniquement durant certaines parties de l’année, au besoin. Ainsi, qu’une entreprise ait besoin d’une année complète d’affacturage ou simplement d’une saison ici et là pour maintenir ses rentrées de fonds, il est souvent possible de trouver la formule idéale.

Vous aimeriez savoir comment une entreprise manufacturière a tiré le meilleur parti de l’affacturage? Consultez l’étude de cas de Ridgeline Manufacturing et apprenez comment cette entreprise a tiré le meilleur parti de notre solution de financement.

Want to find business zen? Paying yourself first will help.

En quête de zen en affaires? Vous payer serait la première étape.

Want to find business zen? Paying yourself first will help.

À titre de propriétaire d’entreprise, un des dilemmes les plus inattendus et difficiles est quand devriez-vous vous payer (et dans certains cas, devriez-vous même vous payer). C’est l’évidence même, n’est-ce pas? Après tout, tout le monde doit être payé.

Pour les entrepreneurs futés qui voudraient développer leur entreprise et voir un succès à long terme, ils pourraient ressentir une immense pression de réinvestir chaque dollar gagné dans leurs entreprises.

Comment prendre alors une décision éclairée?

Malgré les inquiétudes ou les préoccupations relatives à la priorisation de votre propre paiement, cela pourrait en fait être avantageux pour votre entreprise si vous vous payez en premier. Voici cinq conseils pour vous aider à mieux dormir, payez-vous au bon moment et développez votre entreprise :

1. Yoga pour propriétaires d’entreprises

Qu’est-ce que votre revenu et le yoga ont en commun? Ils représentent tous deux d’excellentes façons de réduire le stress et d’améliorer votre qualité de vie. En vous payant en premier, cela vous permet de constituer un coussin de sécurité en cas d’imprévu ou de dépenses personnelles inattendues, sans oublier la paix d’esprit que cela apporte. De plus, le fait de recevoir un paiement, même minime, peut constituer un énorme facteur de motivation pour un propriétaire d’entreprise en le motivant quand les temps sont durs. Et un autre avantage souvent négligé de se payer soi-même? Cela démontre aux dirigeants, aux investisseurs et aux sociétés de financement que votre entreprise est sérieuse, stable et déterminée.

2. Soyez attentif à vos dépenses

Que vous vous payiez en premier ou en dernier, vous devriez établir un plan de rémunération d’avance qui devrait couvrir vos dépenses. Certains propriétaires d’entreprise se paient eux-mêmes un modeste barème de paiement pour vivre, tandis que d’autres se paieront des salaires plus élevés pour vivre leur vie de rêve. L’une ou l’autre de ces options est correcte aussi longtemps que les chiffres conviennent aux finances et aux objectifs de votre entreprise. N’oubliez pas d’utiliser un budget de trésorerie comme point de départ afin de déterminer le montant d’argent qui peut être transféré de votre entreprise à votre compte bancaire.

3. Exploitez votre sagesse en connaissant votre valeur marchande

Au fur et à mesure que votre entreprise évolue, vous devrez rééquilibrer vos budgets en fonction des nouvelles dépenses et du nouveau revenu, ce qui pourrait également changer votre potentiel salaire net. Cela aide d’être attentif au salaire équitable comparable sur le marché pour votre poste pour voir où vous vous positionnerez si vous deviez vous payer comme un employé. Bien entendu, les propriétaires d’entreprise apportent beaucoup d’expérience, jouent plusieurs rôles différents et pourraient exercer deux ou trois postes de travail, il est donc préférable d’utiliser cela comme un guide général.

Want to find business zen? Paying yourself first will help.

4. Méditer (avec votre comptable)

Une fois que vous aurez décidé que votre budget peut s’adapter à votre paiement, il est temps de déterminer comment structurer les choses. Deux des méthodes les plus courantes de paiement pour les propriétaires de petites entreprises sont un salaire, dans lequel un montant préétabli est payé chaque mois et les taxes sont retenues, puis un retrait, qui est essentiellement une « commission » sur les profits de l’entreprise. Chaque méthode de paiement a ses avantages et ses inconvénients et un comptable chevronné peut vous aider à décider quelle méthode est la plus appropriée à votre entreprise. Ils peuvent aussi discuter des répercussions fiscales de côté personnel et professionnel de la médaille.

5. Éclairez-vous en surmontant les défis de la paie

Qu’arrive-t-il si vos clients paient leurs factures en retard et qu’il y a des délais inattendus? Cela pourrait être tentant de sacrifier votre propre paiement en premier et de déplacer des capitaux de votre entreprise. Toutefois, une façon d’éviter ce scénario et d’avoir un flux net de trésorerie prévisible et constant, peu importe quand et comment les paiements sont facturés et perçus. D’autres outils de financement tels que la factorisation vous permettront de vendre vos factures, percevoir plus tôt et obtenir cette prévision de trésorerie dont vous avez tant besoin.

La factorisation est souvent plus facile d’accès en comparaison aux emprunts bancaires traditionnels et elle offre beaucoup de flexibilité ce qui est quasiment impossible dans plusieurs autres ententes financières. Par exemple, vous pouvez utiliser la factorisation seulement pour les mois que vous en avez besoin, au lieu de vous commettre à un plan remboursement échelonné sur plusieurs années qui restera longtemps après que le resserrement de flux net de trésorerie ait passé.

Faire le saut pour vous payer vous-même en premier peut sembler intimidant et stressant, mais il n’y a pas de raison que cela le soit. Tout ce qu’il faut c’est un peu de planification et d’aide de vos partenaires commerciaux de confiance pour être un peu plus de zen en affaires.

Pour les entrepreneurs à la recherche d’autres idées pour devenir plus zen en affaires, apprenez-en davantage sur la relation entre le succès et les faillites d’entreprises ou comment faire pour améliorer la satisfaction de la clientèle.

Photo

4 façons d’assurer la satisfaction des clients occupés (sans toutefois sacrifier le service exceptionnel)

Photo

Image gracieuseté de Pexels

Si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise, vous savez ce que c’est que d’avoir un horaire chargé. Vos clients sont sans aucun doute aussi occupés que vous, il est donc important de trouver des façons efficaces de les aider. Ce n’est pas n’importe quel service qui le fera.

Pour convaincre votre clientèle, vous devrez leur faire vivre une expérience extraordinaire qui les incitera à revenir. Voici quelques trucs simples pour y parvenir :

1. Faites gagner du temps à vos clients avec des transactions faciles

Étant donné que vos clients accomplissent eux aussi plusieurs tâches en même temps, votre processus de paiement doit être le plus simple et harmonieux que possible. Dans un magasin de détail, cela représente un investissement dans une caisse qui vous permettrait d’accepter tous les modes de paiement (même les paiements par CCP et les cartes à puce) et que vos clients puissent passer au processus de paiement en un éclair. Le Square terminal pourrait être le système qu’il vous faut pour améliorer vos opérations commerciales et simplifier les transactions pour vos clients. Pour les sites de commerce électronique, les usagers apprécieront également une expérience de paiement facile, assurez-vous ainsi qu’ils puissent remplir leur panier et payer avec un minimum de clics.

2. Assurez-vous d’être rapide et courtois lors de vos communications

En tant que propriétaire d’entreprise, vous savez que votre temps est précieux, il en va de même que celui que vos clients prennent pour se connecter à votre entreprise. Une communication claire avec la clientèle est ce qui vous différencie de vos compétiteurs, prenez le temps d’établir vos communications comme étant la priorité. Si vos clients communiquent avec vous par téléphone ou par courriel, assurez-vous de leur répondre dans les plus brefs délais et de façon courtoise et professionnelle. Lorsque ces points de service se produisent par le biais des médias sociaux, votre temps de réponse doit être encore plus rapide. Vous pouvez tout à fait réduire la nécessité d’avoir à écrire plusieurs courriels grâce à une page de FAQ compréhensible de sorte que vos clients savent exactement à quoi s’attendre lorsqu’ils font affaire avec votre entreprise et achètent vos produits.

3. Répondez aux questions et aux problèmes de vos clients dès que possible

Répondre aux questions des clients est relativement facile. S’occuper des clients contrariés peut s’avérer être un cauchemar pour les propriétaires de petites entreprises. La bonne réponse a le potentiel de transformer une expérience négative en un point de croissance pour votre entreprise. Vous pourriez même être en mesure de retenir un client fâché si votre réponse fait preuve d’humilité et se concentre à résoudre le problème au lieu d’atténuer la réaction émotionnelle. De même que les autres communications, c’est un domaine où le fait d’être à l’aide sur les médias sociaux peut sauver votre entreprise et vous aider à offrir un meilleur service à votre clientèle.

4. Réaliser que différents clients ont différents besoins

En traitant des problèmes de vos clients et lors de vos communications, il serait utile d’avoir à l’esprit la règle d’or… Traitez vos clients comme aimeriez aussi l’être. Il est également important de savoir que ce n’est pas chaque client qui pensera, magasinera ou se comportera comme vous. Nous avons tous des personnalités différentes, des réactions émotionnelles différentes, et des besoins différents, il est donc important d’adapter vos opérations et votre service en vue de répondre aux besoins des différents acheteurs.

Autant pour les consommateurs que les propriétaires d’entreprises, le temps est précieux, veillez alors que le temps que vous passez avec votre client vous permet d’établir des relations à long terme et de vous assurer que vos loyaux clients le demeurent. Concentrez vos efforts à accumuler ces expériences positives et votre entreprise continuera d’être en croissance et d’être profitable.

 

Cash flow stress

Le manque de rentrées de fonds vous stresse-t-il? Voici ce qu’il faut faire…

Cash flow stress

Avez-vous déjà fait face à un problème stressant, mais vous n’aviez rien fait pour le résoudre, tout simplement parce que vous aviez peur de faire le mauvais choix? Bien sûr… nous sommes tous passés par ce chemin. Mais que se passe-t-il si cette situation stressante est liée aux rentrées de fonds de votre entreprise? Ne rien faire pourrait réellement mener à la disparition de votre entreprise.

Cependant, « la fortune sourit aux audacieux », et pour augmenter les rentrées de fonds, les entreprises doivent souvent emprunter une voie différente pour combler leur écart.

Défiez vos problèmes liés à la rentrée de fonds (à l’aide d’une meilleure budgétisation)

Lorsque vous faites face à des difficultés financières (ou si vous voulez en éviter de manière proactive), il est important de comprendre d’abord la durée de vos liquidités.

Votre solution est d’établir un budget de trésorerie, car il vous indiquera l’argent entrant et sortant d’une entreprise. L’objectif est de maintenir des rentrées de fonds positives – ce qui signifie qu’il y plus de rentrées que de sorties de fonds à un moment donné.

L’établissement d’un budget de trésorerie vous aidera à :

  • prévoir et vous préparer en vue des pénuries anticipées;
  • indiquer aux créanciers et aux prêteurs l’état de la situation de trésorerie de votre entreprise;
  • classer par ordre de priorité les dépenses principales afin d’assurer qu’il reste suffisamment d’argent pour couvrir les dépenses essentielles, dans l’éventualité de difficultés ou de perte financières;
  • analyser la (les) cause(s) des pénuries, telles que les changements saisonniers, pour assurer une meilleure gestion de la trésorerie future.

La budgétisation est un nouveau concept pour vous? Aucun problème. Voici les sept étapes à suivre pour établir votre budget de trésorerie.

Si vous établissez votre budget de trésorerie et prévoyez une lacune, que devriez-vous faire ensuite? L’astuce est de prendre des mesures avant que cela ne devienne un problème majeur…

Garder une longueur d’avance sur le stress

Imaginez une entreprise de chaussures, à titre d’exemple, qui se retrouve dans une crise de liquidités. Elle fabrique et vend des marchandises en vrac à des détaillants et à des revendeurs. Bien que les ventes soient bonnes, elle attend régulièrement le paiement en vertu de son délai de paiement de 90 jours. Ayant récemment répété ce processus avec un certain nombre de grosses commandes et souffert des retards de paiement, l’entreprise de chaussures n’a désormais plus d’argent disponible ni d’inventaire.

Naturellement, cet écart de rentrées de fonds a un effet d’entraînement dans toute l’entreprise, car elle ne peut accepter de nouvelles commandes (nécessitant le paiement des fournisseurs et des employés) ni étendre ses opérations. Alors, que doit-elle faire pendant qu’elle attend ses paiements?

L’affacturage est une solution qui permet à l’entreprise de vendre efficacement ses factures impayées à un tiers, appelé affactureur. L’affactureur s’acquitte d’environ 70 % à 85 % de la facture lors de la vente, et ensuite perçoit le paiement directement auprès du client de l’entreprise de chaussures. Cela permettra à l’entreprise de chaussures de continuer sa productivité, à émettre davantage de factures et à développer ses opérations malgré les recouvrements en attente.

Besoin de rafraîchir vos connaissances avant de vous lancer dans les coûts liés à l’exploitation d’une l’entreprise et la manière dont l’affacturage peut vous aider? Passez rapidement en revue les éléments essentiels de cette solution.

Enfin la tranquillité d’esprit : la budgétisation et l’affacturage sont le couple idéal

Lorsque vous combinez la budgétisation des rentrées de fonds avec l’affacturage, vous pouvez commencer à dépasser tout resserrement de trésorerie. En étant en mesure de prévoir des mois à venir, les entreprises peuvent anticiper le moment où leurs sorties de fonds commenceront à vaincre leurs entrées de fonds, et peuvent ainsi prendre les mesures appropriées pour affacturer les factures à l’avance.

Cela vous donne le contrôle de la situation, au lieu d’attendre que vos clients effectuent leurs paiements (une option qui n’est parfois pas toujours fiable). Étant donné que l’affacturage permet à une entreprise de prévoir de manière fiable les rentrées de fonds, vous pouvez mieux planifier en vue de l’avenir tout en bâtissant un dossier de crédit auprès des fournisseurs et des banques. Votre entreprise peut également, à son tour, effectuer des paiements sortants dans les délais prévus, continuer à améliorer ses ventes, afficher plus de revenus sur les livres de comptes et, en fin de compte, améliorer votre capacité à obtenir un financement supplémentaire afin d’assurer une croissance à long terme.

Découvrez comment trouver le bon partenaire en matière d’affacturage comme solution potentielle à vos problèmes de rentrées de fonds. Téléchargez The Invoice Factoring Guidebook (Le guide sur l’affacturage), seulement disponible en anglais.

 

 

cost of not factoring

Quel est le coût associé au fait de NE PAS affacturer?

cost of not factoring

Pour de nombreuses entreprises, l’affacturage constitue une dépense avantageuse qui leur permet de disposer d’une marge d’autofinancement suffisante pendant les périodes critiques de croissance ou de changement. Mais pour les entreprises qui n’ont pas recours à cette solution de financement puissante – ou celles qui l’évitent et continuent à attendre pour recouvrer les factures en cours –, il existe un certain nombre de coûts et de défis qui ont tendance à survenir.

Voici quatre risques qui peuvent vous coûter cher si vous décidez de NE PAS affacturer vos factures.

1. Risques et incertitude accrus

Même les plus grandes entreprises sont parfois confrontées à des retards de paiement – qu’elles attendent après le règlement d’un client ou qu’elles aient besoin d’un peu plus de temps pour payer leurs propres comptes fournisseurs. Et ces retards se font souvent sentir dans l’ensemble de l’entreprise, ce qui entraîne une situation où la planification est mise en veilleuse et l’innovation est entravée.

 2. Pénalités et frais

Le fait de détenir une pile de factures ne permet pas de payer les comptes. Et pour le fisc, cela ne constitue certainement pas une monnaie valide. Le manque de liquidités vous expose à des frais de découvert, à des frais de retard, à des pénalités pour déclarations tardives et à d’autres dépenses totalement évitables.

3. Le coût des occasions manquées

Vous avez un bon client potentiel mais pas de liquidités suffisantes pour honorer une commande? Il y a de fortes chances que ce client n’ait pas l’option (ou la patience) d’attendre un peu plus longtemps. De même, vous pouvez entrer en contact avec un client potentiellement lucratif qui exige des délais de paiement plus longs que la normale. Mais si vous n’avez pas assez de fonds de roulement en main, vous devrez peut-être renoncer à une relation à long terme en raison d’un manque de liquidités à court terme!

4. Ces rabais qui vous échappent

Du côté de l’offre, la possibilité d’acheter en gros ou de profiter d’un rabais en temps opportun se traduit souvent par des économies à long terme. Mais lorsque les liquidités manquent, s’approvisionner pour un an peut ne pas être une priorité par rapport, par exemple, à la rémunération des employés. Bien qu’il ne s’agisse peut-être pas d’une différence perceptible au départ, ces petites économies de gros peuvent s’accumuler.

Toutes ces dépenses potentielles sont à même de ralentir la croissance d’une entreprise, de perturber son élan ou sa croissance et, en fin de compte, de l’obliger à prendre des décisions difficiles – comme mettre à pied du personnel ou abandonner des secteurs d’activité entiers. À l’inverse, choisir l’affacturage peut être un moyen judicieux d’éliminer dans une certaine mesure l’insécurité financière et de consolider la voie vers l’avenir.

 

Si vous êtes intéressé par l’affacturage, mais que vous ne savez pas exactement comment choisir le bon partenaire, consultez notre Guide de l’affacturage. Et si vous êtes déjà prêt à en apprendre davantage sur l’affacturage pour votre entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui.

 

 

Affacturer ou ne pas affacturer? Voilà la question…

Comprendre les frais de l’affacturage, les coûts cachés et ce que vous paierez réellement.

Les problèmes de trésorerie sont l’un des principaux obstacles auxquels font face les entreprises en croissance. Or, l’affacturage est une solution utile à ce type de problèmes. De plus, il a été maintes fois démontré que c’est aussi une solution de rechange souple aux banques lorsque les entreprises ont besoin d’un accès plus rapide et plus facile aux liquidités. Alors, combien coûte l’affacturage?

Qu’y a-t-il dans un nom? Les frais de l’affacturage expliqués

Un certain nombre d’éléments auront une incidence sur le taux d’affacturage imposé à une entreprise donnée, mais de façon générale, ce taux tend à varier entre 1 % et 5 % par 30 jours. Parmi les éléments qui influent sur ce taux, mentionnons ce qui suit :

  • Le volume des factures
  • La qualité et la solvabilité de la clientèle
  • Le nombre de jours où les factures sont en souffrance
  • Le secteur d’activité

Les avances varient habituellement entre 70 % et 90 %. La différence entre les coûts, le taux et l’avance déterminera également combien d’argent supplémentaire vous toucherez une fois les factures payées.

Tout ce qui brille n’est pas or : les frais cachés et comment les éviter

Il est également important de se renseigner sur les autres frais associés à l’affacturage, d’autant plus que ceux-ci varient d’un fournisseur à l’autre. Voici quelques-uns des « extras » courants que les fournisseurs peuvent facturer :

  • Examen de votre demande
  • Création du compte
  • Virements bancaires
  • Appels téléphoniques et consultations

Heureusement, tous les fournisseurs de bonne réputation feront preuve dès le départ de transparence au sujet de leurs frais, afin de vous éviter toute surprise désagréable. Fuyez le fournisseur qui ne peut pas vous dire à l’avance quels seront les frais ou pourquoi ils seront facturés!

Trois questions essentielles à poser à un affactureur

Il existe des questions utiles que vous pouvez poser à n’importe quel partenaire d’affacturage potentiel :

  1. Depuis combien de temps êtes-vous en activité?
  2. Auprès de quels secteurs travaillez-vous?
  3. Puis-je choisir factures ou clients, ou dois-je tout affacturer?

Les réponses à ces questions vous aideront à déterminer si un partenaire d’affacturage convient ou non à votre entreprise. Mais il y a bien d’autres questions que vous devriez poser…

Sachez exactement quoi demander et les réponses que vous devez obtenir avant de signer une entente. Pour ce faire, accédez dès maintenant à notre Guide de l’affacturage.

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

Donnez un coup de fouet à la croissance de votre entreprise grâce à cette technique vieille de 4000 ans!

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

Qu’est-ce qu’une entreprise moderne en 2019 a en commun avec une entreprise ancienne de l’an 2000 avant notre ère ? Plus que ce que vous pensez! D’une part, en -2000, il était encore assez courant pour un commerçant de vendre ses produits avant de toucher le paiement et d’éprouver ainsi dans l’entrefaite un manque à gagner – ce qui reste un problème assez courant de nos jours.

Et pour ce problème commun, il existe une solution durable : l’affacturage. Ce service permettait déjà aux commerçants de l’antiquité de toucher un paiement partiel d’un tiers pour les marchandises en transit (puisque traverser un pays n’était pas aussi facile que de nos jours). Le commerçant était alors en mesure de poursuivre ses activités commerciales et, à une date ultérieure, il recevrait le paiement final. Voilà qui a permis aux commerçants de rester en affaires et de croître malgré les difficultés liées à la livraison…

Aujourd’hui, l’affacturage est devenu une pratique beaucoup plus efficace qu’à l’époque, mais le principe reste le même.

Rome a fini par tomber, mais l’affacturage est encore une pratique bien présente

L’affacturage résiste véritablement à l’épreuve du temps depuis 4000 ans. Alors, comment cette technique peut-elle appuyer les opérations commerciales de nos jours? Principalement, de trois façons :

1. Lorsque tous les chemins ne mènent pas à Rome, en vous permettant de tracer votre propre voie vers des flux de trésorerie prévisibles :

En éliminant la question de savoir quand un client vous paiera, vous devenez libre de créer un budget précis – et de vous y tenir. Cette prévisibilité permet de s’assurer que toutes les factures sont payées à temps et de réinvestir dans la croissance future.

2. En vous aider à construire votre propre empire sans aucune limite de financement ou d’utilisation :

Contrairement à d’autres types d’outils financiers, il n’y a aucune restriction sur la façon dont les fonds d’affacturage sont utilisés – dans la mesure où il s’agit de besoins d’entreprise. De plus, en raison de la structure associée à l’affacturage, il s’agit d’un service qui peut être utilisé aussi souvent que nécessaire.

3. En déchiffrant pour vous l’énigme de la solvabilité :

Lorsque vous affacturez vos factures, l’attention se déplace de votre propre cote de crédit à celle de votre client. Ainsi, si votre entreprise n’a pas d’antécédents de crédit solides, vous pouvez vous appuyer sur la solvabilité d’un client établi. L’affacturage peut également vous aider à rendre votre entreprise plus solvable en vous donnant le temps nécessaire pour augmenter votre propre cote de crédit.

En définitive, pour une entreprise en croissance qui a des comptes clients impayés, l’affacturage peut être une solution de financement couvrant à la fois les mouvements de fonds prévus et imprévus.

L’affacturage, d’hier à aujourd’hui

Bien qu’il soit juste de dire que l’affacturage a évolué depuis sa première utilisation il y a 4000 ans, il existe certaines caractéristiques communes qui ont renforcé cette longévité. Il est important de rechercher ces caractéristiques chez tout partenaire d’affacturage potentiel, car celui-ci interagira régulièrement avec vous et vos clients – et pourrait jouer un rôle important dans la croissance de votre entreprise.

Commencez par rechercher ces caractéristiques chez un partenaire potentiel :

  1. Expertise : La profondeur de ses connaissances et la capacité de les appliquer à votre cas unique.
  2. Expérience : Un réseau solide est en place et un financement substantiel a déjà été octroyé grâce à lui.
  3. Transparence : Pas de frais cachés ni de dispositions compliquées.
  4. Rapidité : Une fois l’approbation obtenue, vous devez vous assurer que le fournisseur est en mesure d’intervenir en temps opportun.

L’affacturage des comptes clients peut sembler enveloppé d’un mystère vieux de plusieurs siècles, mais dans les faits, ce service n’a pas besoin d’être compliqué. Un partenaire de confiance saura vous guider tout au long du processus et s’assurer que votre expérience de financement sera efficace et positive.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont cette solution financière peut aider votre entreprise, n’hésitez pas à télécharger cette ressource : Notre livre électronique sur l’affacturage

5 ways factoring can help you clear cash flow hurdles

L’affacturage peut vous aider à surmonter les défis de trésorerie de cinq façons différentes

5 ways factoring can help you clear cash flow hurdles

82 % des nouvelles entreprises échoueront pour une seule et unique cause – peu importe leur secteur, indépendamment de la qualité du produit et sans égard au temps et à l’argent investis. Il s’agit des flux de trésorerie.

Être propriétaire d’une entreprise n’est pas pour les plus timorés – tous les entrepreneurs le savent. Cela exige passion, sacrifices et concentration. Les entrepreneurs savent aussi qu’en surmontant les plus grands défis et les plus gros revers en cours de route – y compris ceux découlant des flux de trésorerie – ils disposeront en fin de compte un produit ou d’un service qui saura récompenser tout leur stress et tous leurs efforts.

Heureusement, il existe une vaste gamme d’outils et de solutions pouvant aider à surmonter ces obstacles financiers courants. L’une de ces options est l’affacturage, qui consiste à vendre les factures impayées à un tiers, désigné par le terme « affactureur ». Celui-ci paie votre entreprise à l’avance pour la facture et perçoit le paiement directement de votre client. Cette méthode de financement éprouvée peut vous aider à éliminer complètement les obstacles en matière de trésorerie.

Comment éviter un faux départ dans vos affaires

 

1. Soyez prêt à l’action.

Lorsque les activités de votre entreprise stagnent, il est temps de prendre des mesures audacieuses. Trouver des moyens d’atteindre une croissance rapide (de manière évolutive) peut être l’un des plus grands défis auxquels les entreprises sont confrontées. Mais lorsque cette croissance est exponentielle, il se peut aussi que les dépenses augmentent d’autant, ce qui crée un besoin accru – et accéléré – en matière de liquidités.

2. Tracez votre propre parcours.

Il y a un vieil adage qui dit que les banques n’accordent des prêts qu’à ceux qui n’en ont pas  besoin. Heureusement, l’affacturage se moque autant des vieux dictons que des restrictions bancaires désuètes. Une banque peut refuser d’accorder un prêt à une PME pour toutes sortes de raisons, mais l’affacturage obéit quant à lui à une structure et à des règles différentes – ce qui en facilite grandement l’accès pour entreprises de toutes tailles.

3. Gardez-vous du souffle pour les longues distances.

Selon votre secteur d’activité, vous devrez peut-être attendre 30, 60 ou 90 jours à compter de la date de la facture pour toucher le paiement. Bien que cela puisse être acceptable pour les joueurs les mieux établis, aux yeux d’une nouvelle entreprise ou d’une entreprise en manque de liquidités, attendre 90 jours pour le règlement d’une facture (surtout une facture importante) peut être extrêmement difficile, voire dommageable.

4. Un caillou sur la route ne vous fait pas tomber.

Personne n’aime les retards de paiement, mais toutes les entreprises ont dû composer avec des comptes clients en souffrance. Il n’en reste pas moins que, quelle que soit la taille de l’entreprise, les retards de paiement peuvent avoir des conséquences majeures. L’affacturage élimine ce problème et transfère souvent la responsabilité du recouvrement à l’affactureur.

5. Parfois, il faut sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée. 


Pour garnir vos stocks, vous devez souvent payer vos fournisseurs rubis sur l’ongle. Il est donc impératif d’avoir des liquidités à l’avance pour maintenir des stocks adéquats afin de répondre à la demande. La flexibilité offerte par l’affacturage vous permet de disposer du bon fonds de roulement pour maintenir les stocks au niveau prévu, évitant ainsi les problèmes d’approvisionnement avant qu’ils ne surviennent.

Posez-vous ces questions pour rester sur le bon chemin

Si l’affacturage est la solution à vos problèmes de trésorerie, il vous faudra impérativement trouver le bon partenaire qui connaîtra votre secteur d’activité, comprendra les défis spécifiques auxquels vous êtes confronté et pourra vous offrir la meilleure solution de financement pour faire progresser votre entreprise.

Mais avant de signer un accord, il y a 10 questions importantes à poser à tout partenaire d’affacturage. Les réponses vous aideront à réduire rapidement le bassin de candidats et à trouver le jumelage parfait.

Procurez-vous notre livre électronique : il explique ces 10 questions et vous montre les réponses que vous devriez rechercher. Téléchargez-le ici : Guide sur l’affacturage.

Des stratégies sociales intelligentes qui incitent vos clients à revenir

Image gracieuseté de Pexels

Plus de 50 % des clients prennent le large de manière définitive à la suite d’une seule mauvaise expérience. Il existe donc beaucoup de pression pour que chaque interaction compte, d’autant plus que la barre est déjà très haute – et que les attentes des clients augmentent sans cesse. De plus, grâce aux nouvelles plates-formes en ligne, notamment les médias sociaux, il est encore plus facile pour les clients d’exprimer leur insatisfaction – ou de vous faire faux bond indéfiniment.

Que vous vendiez des produits en ligne ou que vous exploitiez simplement un site Web pour commercialiser votre entreprise, le maintien d’une présence en ligne positive reste la clé du succès pour toute entreprise moderne. On ne s’étonnera pas si des statistiques récentes indiquent que le commerce électronique notamment est en plein essor, et si certains experts prévoient que les États-Unis enregistreront jusqu’à 600 milliards de dollars en ventes Web en 2019.

Heureusement, il existe de nombreuses façons de capter l’enthousiasme en ligne de vos clients satisfaits et de mettre en valeur les commentaires de ceux qui chantent vos louanges.

Créez une expérience conviviale

Comme le souligne le site d’Oberlo, offrir du contenu d’auto-assistance sur votre site Web peut considérablement améliorer les interactions de vos clients. Pensez en termes de pages FAQ et de clavardage en direct sur votre site pour permettre à vos clients de trouver rapidement et facilement les réponses dont ils ont besoin.

Une autre idée consiste à récompenser les clients lorsqu’ils fournissent des commentaires sur les produits, par exemple en offrant des tirages mensuels pour des certificats-cadeaux électroniques. C’est l’occasion de montrer à vos clients que leur opinion compte et que vous les écoutez. Envisagez d’utiliser une plate-forme d’évaluation de produits si vous ne le faites pas déjà, et répondez aux clients qui ne sont pas satisfaits de vos offres afin de résoudre leurs problèmes.

Ajoutez une touche personnelle

Il n’est que trop facile de laisser la technologie creuser un fossé entre vous et vos clients. Cherchez des moyens d’assurer à vos clients qu’ils comptent en tant qu’individus. Par exemple, lorsqu’ils s’abonnent à des bulletins d’information, assurez-vous qu’il s’agit là d’une expérience enrichissante pour eux en leur fournissant régulièrement des articles éducatifs, en leur envoyant de l’information sur de nouveaux produits ou de nouvelles offres et en partageant des nouvelles sur les récompenses, les jalons et les interactions communautaires qui comptent pour eux.

Si vous disposez de plus d’informations sur vos clients, envoyez-leur une offre spéciale pendant le mois de leur anniversaire, ou envoyez des messages personnalisés pour les fêtes du calendrier. Vous ne serez peut-être pas en mesure de leur serrer la main et de leur adresser vos souhaits en personne, mais vous pouvez leur tendre la main « virtuellement » et leur dire qu’ils sont appréciés.

Soyez joignable par tous les moyens

Grâce aux médias sociaux, un client peut atteindre un millier de connaissances ou plus en un clin d’œil, en disant du bon ou du mauvais sur votre entreprise. Vous disposez donc d’une occasion en or de communiquer avec votre clientèle, puisque les médias sociaux sont un moyen gratuit de communiquer avec les membres de votre audience d’une manière confortable et pratique pour eux.

Comme l’explique Fast Company, le fait de vous occuper de votre présence sur les médias sociaux signifie que vos clients resteront intéressés et engagés. Répondez aux commentaires et aux questions, et partagez de l’information à la fois pertinente et opportune. Vous pouvez utiliser une application de gestion des médias sociaux pour simplifier la tâche – il vous suffira de lire les critiques pour trouver celle qui convient à votre situation.

Attirez les regards et créez une interaction

Garder une présence vivante sur les médias sociaux signifie que vous augmenterez l’attention et la reconnaissance à l’égard de votre marque. Il existe une quantité écrasante d’informations sur le Web qui dilue l’attention des lecteurs, de sorte que des événements hors du commun tels qu’un concours de design peuvent susciter de l’intérêt – tout en divertissant vos adeptes en ligne et en les encourageant à partager des nouvelles sur votre entreprise.

Pour lancer un tel événement en ligne, pensez à un produit ayant un large attrait et invitez votre public à créer ses propres versions. Par exemple, si vous vendez des produits à base de café, faites appel à eux en leur demandant des concepts uniques de récipient isotherme. Vous pourrez ensuite présenter ces concepts par le biais de diverses plates-formes en ligne, à l’interne et lors d’événements spéciaux – en partageant des photos et des notes au sujet des participants. Laissez vos clients voter pour leur premier choix et, pourquoi pas, envisagez de vendre une édition limitée de produits inspirés par ces concepts dans votre boutique en ligne.

Peu importe votre secteur d’activité ou les méthodes que vous utilisez pour communiquer avec vos clients en ligne, assurez-vous d’offrir un excellent service, des liens personnalisés et de créer une présence en ligne qui soit intéressante et accessible. Vous établirez une base solide de rétroaction positive, ce qui vous permettra d’augmenter le nombre de recommandations et de garder vos clients fidèles pour les années à venir.