Trois signes avant-coureurs supplémentaires qu’un problème se profile à l’horizon

Les hauts et les bas font partie des affaires. Un ralentissement à court terme ne signifie pas toujours qu’une catastrophe est imminente. Malgré tout, si le ralentissement dure plusieurs mois, un problème plus important se profile peut-être à l’horizon.

Nous avons déjà couvert cinq signes avant-coureurs que vos affaires ne vont pas bien, alors examinons maintenant trois autres signes indiquant qu’un problème se profile à l’horizon :

1. Les stocks augmentent.

Une augmentation de la valeur de vos stocks pourrait signifier que vous achetez plus que vous ne vendez. Cela pourrait également signifier que le coût de vos stocks augmente. Quelles que soient les raisons derrière cette augmentation, ce n’est généralement pas une bonne nouvelle. En effet, des stocks excessifs pourraient être révélateurs d’un problème plus important au sein de l’entreprise. De plus, une telle situation immobilise vos liquidités.

2. Vous devez constamment gérer des situations de crise.

Quand les affaires sont sur le point de dégringoler, le PDG ou le propriétaire de l’entreprise sera souvent appelé à gérer des crises. Le fait de consacrer plus de temps à la gestion quotidienne de l’entreprise peut être un signe que le personnel n’arrive plus à composer avec ses obligations habituelles. Dans un tel contexte, vos employés vous laissent peut-être le soin de prendre les décisions importantes, comme par exemple qui devrait être payé et qui ne devrait pas l’être. Ce n’est pas parce que vos employés sont incapables de décider… Votre équipe s’abstient simplement d’agir parce qu’elle se rend compte que l’avenir de l’entreprise est maintenant en jeu!

3. Vous vous versez moins d’argent.

Si vous avez cessé de vous payer pour économiser des fonds, c’est un signe évident que quelque chose ne va pas. Réduire le montant d’argent que vous retirez de l’entreprise peut constituer une solution temporaire, mais ce n’est pas une solution à long terme. Si l’entreprise n’a plus les moyens de vous payer, il est temps d’apporter quelques correctifs.

Savoir, c’est pouvoir.

Plus tôt vous repérerez les signes d’échec de votre entreprise, plus tôt vous pourrez agir pour remédier à la situation. C’est pourquoi il est si important que les entrepreneurs et les PDG ne perdent jamais l’habitude de prendre le pouls de leur entreprise. L’examen des tendances et des indicateurs clés de rendement (ICR) peut sembler une corvée, surtout si l’entreprise semble en bonne santé. Toutefois, rappelez-vous que le suivi des indicateurs financiers vous aidera à déceler les signes d’un problème sous-jacent et vous donnera le temps d’y remédier.

Pour connaître les meilleures pratiques en matière de gestion des flux de trésorerie afin de garder votre entreprise au top, téléchargez le Guide du cycle d’exploitation

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *