Struggling businessman

Comment obtenir du financement de démarrage sans prêt bancaire

Startup financing

Les entreprises en démarrage croissent rapidement, et elles doivent résoudre une équation complexe pour récolter les fruits de leur travail. Cette équation inclut des gens brillants, d’innombrables heures de travail acharné… et suffisamment de liquidités.

Il est très gratifiant de voir une jeune entreprise atteindre de nouveaux sommets dans ses affaires. Mais si une partie de l’équation lui manque, elle ne réalisera jamais la vision qu’elle avait imaginée. Et pour bon nombre d’entre elles, le plus grand défi consiste à faire en sorte que les fonds de roulement soient accessibles en quantités suffisantes.

Une étude bancaire américaine largement citée rapporte que 79 % des jeunes entreprises échouent « parce qu’elles ont démarré leurs activités avec trop peu de fonds ». Or, les prêts bancaires peuvent être extrêmement difficiles à obtenir dans les premières années d’une entreprise, tandis que d’autres modes de financement – comme les investisseurs providentiels – viennent avec leur lot de défis.

Comptant peu d’expérience, les cofondateurs comme les directeurs financiers des entreprises en démarrage prennent part à d’innombrables réunions – histoire de mettre la main sur de nouvelles sources de financement – et pour cause. Il faut savoir que le cumul de capital-risque peut se traduire par une augmentation extrêmement rapide de la croissance, mais il y a un coût à payer. Dans un contexte où l’on s’attend de l’entreprise qu’elle enregistre une croissance exponentielle (parfois d’un facteur dix pour chaque nouvel investisseur recruté), il peut arriver que des accords soient conclus avec les mauvais partenaires. Par ailleurs, de nombreux entrepreneurs n’obtiendront jamais leur financement et seront forcés de revoir à la baisse leurs objectifs commerciaux, ce qui est très fâcheux.

Conjuguer impératifs de croissance et liberté d’action

Les entreprises en démarrage n’ont pas à se limiter aux ressources traditionnellement à la portée des autres entrepreneurs. Il existe aussi des solutions de rechange qui peuvent représenter une source immédiate et constante de fonds de roulement.

C’est exactement vers ce genre de solutions que s’est tourné Ted Hope, président de PM Retail Solutions à Scarborough, au Canada, lorsqu’il a été confronté à un dilemme financier.

« En tant qu’entreprise en démarrage, nous n’avions pas le crédit ou les antécédents d’une organisation plus établie. En même temps, nous étions confrontés à beaucoup de problèmes découlant du paiement à la livraison et du manque de flux de trésorerie », explique M. Hope.

Ted Hope exploitait depuis quatre mois sa nouvelle entreprise, qui fabrique des présentoirs de magasins sur mesure, et les perspectives d’avenir comme telles étaient très prometteuses. En fait, l’entreprise a réalisé près d’un demi-million de revenus au cours des six premiers mois – mais c’était justement ça le problème.

« L’entreprise s’autofinançait, mais au fur et à mesure que les ventes s’accumulaient, nous avons fini par enregistrer environ 150 000 $ en comptes clients dont nous n’allions pas voir la couleur pendant au moins 60 jours », de préciser Ted Hope. Et puisque l’entreprise devait attendre que ses clients paient leurs factures, les flux de trésorerie étaient rares.

Différents types de financement de démarrage

Pour les jeunes entreprises et les PME en croissance, cette situation est probablement familière. C’est malheureux, mais 82 % des faillites commerciales sont attribuables à des problèmes de trésorerie.

Toutefois, pour les entreprises disposant de factures régulières comme PM Retail, il existe une solution parfaite pour le financement, qui tire parti des factures impayées des clients – il s’agit de l’affacturage. PM Retail Solutions a ainsi pu obtenir presque immédiatement des liquidités auprès de son partenaire Liquid Capital. Celui-ci a collaboré avec Ted Hope en vue de la remise anticipée d’une part importante des factures de ses clients.

Les ennuis de liquidité de PM Retail se sont ainsi envolés du jour au lendemain. L’entreprise a obtenu l’approbation préalable et 60 000 $ ont été déposés dans son compte en moins d’une journée après la conclusion de la transaction. Liquid Capital s’est ensuite chargée de recouvrer les factures des clients et de remettre des fonds supplémentaires à PM Retail à l’étape du règlement final. Voilà qui a fait gagner beaucoup de temps à Ted Hope et à son équipe!

Ted Hope avait trouvé la solution pour son entreprise. « L’affacturage nous a permis de libérer des flux de trésorerie pendant une phase précaire de notre jeune existence. Cette solution nous a rendus autosuffisants en matière de capital, de manière presque instantanée. Nous pouvons désormais payer à la livraison pour quasiment toutes nos transactions, et même disposer de modalités de règlement plus avantageuses parce que nous avons de l’argent en banque. »

Trouver la meilleure solution pour votre entreprise en démarrage

Bien entendu, cette solution en est une parmi tant d’autres, mais elle vaut la peine d’être étudiée pour voir si elle conviendrait à votre entreprise.

Les spécialistes du financement de rechange peuvent vous offrir des conseils judicieux et devraient être en mesure de combler les lacunes au chapitre du financement bancaire. Dans de nombreux cas, Liquid Capital travaillera avec ses clients à court et à long terme, en fonction des besoins, et pourra les aider à accéder éventuellement aux prêts bancaires traditionnels.

En attendant, le financement de rechange comme l’affacturage des comptes clients peut non seulement combler le manque de fonds de démarrage, mais aussi représenter la solution flexible que les fondateurs d’entreprise et directeurs financiers recherchent.

Prenez connaissance de toute l’histoire de PM Retail Solutions en cliquant ici.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *