Banner

Eating New Creations (ENC)

Banner

Eating New Creations (ENC)

case_study_web_enc

COMME NOUS, LES ENTREPRISES « ONT FAIM » PARFOIS

Liquid Capital s’est présentée à la table et en moins d’une semaine, elle a proposé une solution d’affacturage des comptes clients, pour livrer le financement initial en moins de deux.

Fondée en 2003, ENC (Eating New Creations) est une entreprise de services alimentaires ayant comme objectif d’offrir à des hôtels, à des lignes aériennes, à des cafétérias et à un large éventail d’institutions des sandwichs de grande qualité de type gourmet. Ce qu’elle faisait très bien, jusqu’à ce que la disparition de sa principale source de financement menace sa survie.

Au début, le fondateur d’ENC s’affairait à préparer les meilleurs sandwichs, tandis que le fonds de roulement dont l’entreprise avait besoin pour répondre à ses besoins était alimenté par la ligne de crédit d’une société partenaire. Lorsque celle-ci s’est désistée, et que la ligne de crédit s’est évaporée, ENC avait des ventes annuelles garanties de 2 à 3 millions de dollars. Par contre, elle ne disposait ni de fonds pour gérer ses frais d’exploitation ni du personnel requis pour trouver le financement dont elle avait besoin. Les clients payaient leurs factures en 30 à 45 jours, mais ENC devait acheter les ingrédients tous les jours ou tous les deux jours et gérer un cycle de paye hebdomadaire.

Des comptes clients sûrs, mais un fonds de roulement à sec? La situation était mûre pour une solution d’affacturage.

Comment une entreprise occupée n’ayant que des ressources limitées pourrait-elle trouver la bonne solution auprès du bon fournisseur? Comment pourrait-elle appliquer cette solution? Il lui fallait d’abord un chef de la direction financière qui comprendrait ses problèmes et qui pourrait ensuite envisager l’avenir.

« POUR ENC, LES FLUX DE TRÉSORERIE ET LE NOMBRE D’EMPLOYÉS CONSTITUAIENT DES PROBLÈMES DE TAILLE. PAR CONTRE, UN DE SES PRINCIPAUX FOURNISSEURS ÉTAIT DISPOSÉ À ACHETER L’ENTREPRISE SI ELLE ARRIVAIT À LES RÉGLER. LA PROPOSITION ÉTAIT EXCELLENTE, MAIS EN TANT QUE NOUVEAU CHEF DE LA

DIRECTION FINANCIÈRE, JE DEVAIS GARDER L’ENTREPRISE SUR LES RAILS JUSQU’À LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ET À LA CONCLUSION DE LA VENTE. »

Robert S. Kheir, associé directeur, chef de la direction financière par intérim, ENC

AFFACTURAGE DES COMPTES CLIENTS : UNE AIDE À COURT TERME POUR UNE RÉUSSITE À LONG TERME

De fait, ENC était à quelques semaines de devoir se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers! Elle arrivait difficilement à payer les salaires de ses employés, et sa situation financière ne lui permettait pas d’obtenir un prêt d’une grande banque. Une solution novatrice, différente de l’offre de financement usuelle, s’imposait.

Rob Kheir, le chef de la direction financière par intérim embauché pour redresser la situation, avait connu Liquid Capital lorsqu’il travaillait comme banquier d’affaires, et il n’entendait que des commentaires élogieux sur ses capacités. « ENC était dans une situation difficile, et je devais trouver des fonds très rapidement. C’était une question de jours, pas de semaines ni de mois. »

Liquid Capital s’est présentée à la table et en moins d’une semaine, elle a offert une solution d’affacturage des comptes clients, pour livrer le financement initial en moins de deux. Liquid Capital achèterait et gérerait les comptes clients d’ENC, donnant ainsi à l’entreprise, sous forme d’une facilité initiale de 250 000 $, le fonds de roulement dont elle avait tant besoin.

Il arrivait souvent qu’ENC produise 400 à 500 factures par semaine pour une vingtaine de comptes clients. Le grand nombre de factures et les montants relativement peu élevés présentaient un défi de taille, mais au bout du compte, Liquid Capital a acheté des factures totalisant 2,4 millions de dollars en 70 financements. C’est donc dire qu’elle a financé ENC à peu près deux fois par semaine.

« LIQUID CAPITAL A ACHETÉ ET GÉRÉ LES COMPTES CLIENTS D’ENC D’AVRIL 2014 À FÉVRIER 2015. ON PEUT AFFIRMER SANS SE TROMPER QUE SI CETTE SOLUTION N’AVAIT PAS ÉTÉ ADOPTÉE, ENC AURAIT FORT BIEN PU ÊTRE OBLIGÉE DE FERMER SES PORTES.  »

Robert S. Kheir, associé directeur, chef de la direction financière par intérim, ENC

LES AVANTAGES DE L’AFFACTURAGE DES COMPTES CLIENTS VONT BIEN AU-DELÀ DU SIMPLE FINANCEMENT

Évidemment, le grand avantage de l’affacturage est de donner aux entreprises le fonds de roulement dont elles ont besoin – parfois désespérément. De plus, l’affacturage est aussi une solution à un problème fréquent dans le monde des affaires : le manque de suivi des factures. Lorsque des entreprises, en particulier les petites entreprises qui manquent de ressources, ne perçoivent pas à temps leurs comptes clients, leur capacité de payer leurs propres fournisseurs s’en trouve compromise. Liquid Capital peut contribuer à régler ces problèmes et d’autres problèmes de gestion. Par exemple, en examinant périodiquement les comptes débiteurs, Liquid Capital peut aider les entreprises à déterminer qui sont leurs vrais bons clients : ceux qui paient toujours, ceux qui paient habituellement et ceux qui ne paient pas et à qui il faudrait peut-être arrêter de fournir. Puisque, grâce à l’affacturage des comptes clients, les entreprises ne subissent plus la pression liée à la gestion de la perception, elles peuvent systématiquement focaliser leurs ressources sur leurs produits et leurs services.

« CERTAINS SONT D’ABORD REBUTÉS PAR  LES TAUX D’INTÉRÊT QUE DEMANDE LIQUID CAPITAL, MAIS ILS OUBLIENT DE PRENDRE  EN CONSIDÉRATION CE QU’IL EN COÛTE D’EMBAUCHER UN COMMIS AUX COMPTES CLIENTS À TEMPS PLEIN POUR S’OCCUPER DE LA PERCEPTION. UNE FOIS CES CHIFFRES PRIS EN COMPTE, LA PROPOSITION DE LIQUID CAPITAL PREND TOUT SON SENS. »

Robert S. Kheir, associé directeur, chef de la direction financière par intérim, ENC

PASSER À L’ÉTAPE SUIVANTE

L’histoire d’ENC qui, en moins d’un an, s’est relevée d’une quasi-faillite pour ensuite être achetée par un conglomérat multinational d’une valeur de 14 milliards de dollars, illustre brillamment la valeur qu’une solution d’affacturage peut apporter lorsque les circonstances s’y prêtent. ENC était une bonne entreprise, et elle était sur une trajectoire de croissance prometteuse, en phase avec son marché. Par contre, la gestion des coûts, de la perception des factures et des économies possibles faisait défaut. L’affacturage des comptes clients lui ayant fourni le soutien financier dont elle avait besoin pendant sa restructuration, ENC a été sauvée, des emplois ont été préservés, et il a été possible de conclure une transaction où tout le monde a gagné au change.

« LES SERVICES DE LIQUID CAPITAL ONT DONNÉ À ENC LE TEMPS DONT ELLE AVAIT BESOIN POUR CONSOLIDER  SES FONDATIONS ET ASSURER SA CROISSANCE FUTURE. LES GRANDES BANQUES ÉTAIENT INCAPABLES D’AIDER, MAIS LIQUID CAPITAL A VEILLÉ AU GRAIN. »

Robert S. Kheir, associé directeur, chef de la direction financière par intérim, ENC

 

 

Banner

E-Systems Corp.

case_study_web_esystems

RÉSOUDRE LE « PROBLÈME » DE LA CROISSANCE RAPIDE

Quand il s’agit de faire l’inventaire des problèmes d’une entreprise, la croissance rapide fait rarement partie du portrait. Toutefois, pour E-Systems Corp. – un fabricant contractuel d’équipement électronique basé à Chelmsford, au Massachusetts – la forte croissance représente effectivement un défi commercial continu.

Le problème remonte à 2014, dès la constitution initiale de la société par l’acquisition de certains actifs de Proto-Pac Engineering. Après avoir renommé la société E-Systems,  les nouveaux propriétaires ont entrepris la tâche énorme qui consistait à résorber le gros arriéré de commandes (d’une valeur avoisinant le million de dollars) hérité de l’entreprise précédente. Même si ces commandes avaient été acceptées en bonne et due forme, E-Systems ne disposait pas des fonds pour acheter les fournitures dont elle avait besoin pour fabriquer les produits commandés.

La société étant considérée comme une nouvelle entité plutôt qu’une entreprise déjà en exploitation, elle n’était pas admissible à un financement bancaire traditionnel. De plus, les propriétaires n’étaient pas disposés à laisser aller des parts de l’entreprise pour attirer des capitaux supplémentaires. Il leur fallait donc envisager d’autres formes de financement et, après bien des recherches, ils ont décidé que l’affacturage représentait la meilleure solution.

« LORSQUE NOUS AVONS OPTÉ POUR L’AFFACTURAGE, NOUS AVONS REGARDÉ DU CÔTÉ DE PLUSIEURS COMPAGNIES QUI OFFRAIENT CE SERVICE. EN VÉRITÉ, NOUS NOUS SOMMES D’ABORD TOURNÉS VERS UNE AUTRE COMPAGNIE, MAIS APRÈS UN SEUL JOUR, IL ÉTAIT CLAIR QUE NOUS AVIONS FAIT LE MAUVAIS CHOIX. NOUS AVONS DONC DEMANDÉ À LIQUID CAPITAL DE NOUS VENIR EN AIDE. À CE JOUR, C’EST L’UNE DES MEILLEURES DÉCISIONS D’AFFAIRES QUE NOUS AYONS JAMAIS PRISES. »

Ron Finlayson, chef de la direction et président du conseil, E-Systems Corp.

COMBLER LE MANQUE AU CHAPITRE DES FLUX DE TRÉSORERIE

Ayant en poche une abondance de factures interentreprises solvables, E-Systems était un candidat de choix pour la solution d’affacturage de comptes clients de Liquid Capital. Afin de maximiser ses flux de trésorerie, dans une optique de stabilité financière, l’entreprise a décidé de soumettre tous les débiteurs possibles à Liquid Capital. Résultat : un financement mensuel s’établissant entre 85 000 $ et 125 000 $.

Bien que la majorité du financement serve à payer ses fournisseurs afin de remplir ses commandes, E-Systems  a également eu recours aux fonds maintenant disponibles pour financer la paie. En effet, elle a pris l’engagement de payer ses employés affectés à la fabrication dès midi, tous les mercredis. La souplesse que confère le service de Liquid Capital signifie que E-Systems peut souvent obtenir une avance sur ses débiteurs à la dernière minute, s’assurant ainsi que sa trésorerie n’est jamais à sec.

Pourtant, en dépit de tous ces avantages, un aspect préoccupait E-Systems depuis le début : l’entreprise n’était pas à l’aise avec l’idée de laisser le groupe chargé du recouvrement de Liquid Capital traiter avec ses clients. Dans le cadre de l’affacturage, Liquid Capital achète des factures, ce qui veut nécessairement dire contacter les clients de E-Systems pour les informer qu’ils doivent la payer directement. Naturellement, E-Systems voulait avoir l’assurance que ses clients seraient traités d’une manière professionnelle.

« IL FAUT TRAVAILLER TRÈS DUR POUR  SE CONSTITUER UNE CLIENTÈLE. SI VOUS TENTEZ DE RECOUVRER UNE DETTE AUPRÈS D’UN CLIENT EN MANQUANT DE TACT OU DE DÉLICATESSE, VOUS RISQUEZ D’ANÉANTIR EN CINQ MINUTES CE QUI AURAIT PU VOUS PRENDRE CINQ MOIS À BÂTIR. »

Ron Finlayson, chef de la direction et président du conseil, E-Systems Corp.

« Il faut travailler très dur pour se constituer une clientèle », explique Ron Finlayson, chef de la direction et président du conseil, E-Systems Corp. « Si vous tentez de recouvrer une dette auprès d’un client en manquant de tact ou de délicatesse, vous risquez d’anéantir en cinq minutes ce qui aurait pu vous prendre cinq mois à bâtir. »

Heureusement, l’approche de Liquid Capital auprès des clients est manifestement respectueuse et affable. « Si vous pensez recourir à l’affacturage, vous devez savoir qui traitera avec vos clients », précise M. Finlayson. « Si vous ne voulez pas qu’on fasse pression sur eux, vérifiez la teneur du message et informez-vous de la manière dont les choses se passent si quelqu’un ne peut pas payer à temps. Cet aspect était très important pour nous, et je suis heureux de dire que les personnes s’occupant des recouvrements chez Liquid Capital sont vraiment sympathiques. »

FINANCER LA CROISSANCE FUTURE

E-Systems offre produits et services aux principaux entrepreneurs du secteur de la défense aux États-Unis, mais elle sert aussi les fabricants de dispositifs médicaux et des entreprises produisant de l’électronique pour le grand public et l’industrie du divertissement. E-Systems prévoit donc maintenir une trajectoire de croissance pour les années à venir. L’entreprise s’attend également à ce que Liquid Capital continue de jouer un rôle central dans le soutien de ses activités.

« Je ne peux pas imaginer un jour où nous pourrions nous passer de ce service », admet M. Finlayson. « Toute entreprise en croissance connaîtra un jour des anomalies dans ses flux  de trésorerie. L’affacturage nous aide à combler ce temps mort entre le moment où nous réglons nos fournisseurs et celui où les clients nous paient. Le service nous donne accès aux liquidités immédiates dont nous avons besoin pour financer notre croissance. »

Qui plus est, la relation entre E-Systems et les dirigeants de  Liquid Capital va bien au-delà du simple financement d’affaires. Les propriétaires de E-Systems voient les responsables de Liquid Capital comme des conseillers faisant partie de leur équipe. Ils se tournent vers eux pour obtenir des conseils qui vont bien au-delà de l’affacturage. En vérité, ils sont devenus des partenaires d’affaires d’une grande importance. « Nos responsables de Liquid Capital sont futés. Ils possèdent un excellent jugement et ont toujours à cœur les intérêts de notre entreprise », conclut M. Finlayson. « Je crois sincèrement que l’affacturage peut bénéficier pratiquement à toute entreprise qui traverse une phase de croissance. »

« LES ENTREPRISES EN CROISSANCE BRÛLENT DU CAPITAL À PLEIN RÉGIME. TOUTE MESURE GÉNÉRANT PLUS DE CAPITAL POUR FINANCER LA CROISSANCE FUTURE EST DONC UNE BONNE CHOSE. TOUTEFOIS, LES ENTREPRISES QUI ARRIMENT CE CAPITAL À L’AUGMENTATION DES REVENUS DISPOSENT D’UNE SOURCE DE FINANCEMENT NON SEULEMENT PLUS PRÉVISIBLE, MAIS ÉGALEMENT PLUS DURABLE. »

Ron Finlayson, chef de la direction et président du conseil, E-Systems Corp.

 

Banner

E-Systems Corp.

Business meeting

La Collaboration Et La Création Pour Favoriser La Croissance Des Entreprises

L’entrepreneuriat se porte à merveille. En effet, on compte 27 millions d’américains qui soit démarrent, soit exploitent une nouvelle entreprise. Les résultats de l’enquête Global Entrepreneurship Monitor de 2014, commanditée par les collèges Babson et Baruch, permettent de dégager des perspectives optimistes : « 24 % des entrepreneurs américains s’attendent à employer 20 personnes ou plus dans les cinq prochaines années, comparativement à 16 % en 2012. » La même enquête indique aussi que l’entrepreneuriat est en hausse au Canada, qui se classe juste derrière les États-Unis à ce chapitre.

La collaboration et la créativité peuvent contribuer de manière appréciable au succès d’une entreprise. Un blogue signé par la conseillère en créativité Katrina Pfannkuch (paru en 2014 sur la plate-forme de contenu Kapost) relève dix statistiques sur la créativité qui peuvent changer la façon dont vous menez vos affaires. En voici trois qui ressortent du lot :

  • Six PDG sur dix citent la créativité comme étant la plus importante qualité de leadership.
  • 75 % des personnes pensent qu’elles ne réalisent pas leur plein potentiel créatif. (Imaginez ce que les entreprises pourraient accomplir si les dirigeants exploitaient tous les talents de leurs équipes!)
  • Dans les secteurs où la créativité prime, on rapporte une croissance de l’emploi plus rapide que dans les autres secteurs de l’économie.

Choisissez les membres de votre équipe soigneusement et maintenez à un niveau optimal le nombre d’employés qui en font partie. L’approche à adopter s’apparente à la création d’une recette. Il doit y avoir un chef d’équipe, confiant et capable de déléguer. Ajoutez-y une personne créative et sociable, à même de susciter l’enthousiasme des membres de l’équipe, et de favoriser les idées nouvelles résultant des interactions au sein du groupe. Un autre membre prêtant attention aux détails pourra ensuite consigner ce que le groupe décide et quelles mesures doivent être prises. Chaque « ingrédient » peut ainsi se marier afin que les meilleures idées « prennent bien »!

Une manière de développer la capacité de l’équipe à collaborer consiste à s’inspirer des professionnels qui travaillent à domicile. Dans l’infographie The Evolution of Creative Collaboration (élaborée par le fournisseur de logiciels en nuage WebDAM), on estime que de 20 à 30 millions de personnes travaillent à distance au moins une fois par semaine. Elles accèdent par le nuage aux fichiers de travail et aux membres des équipes, accroissent la productivité de l’entreprise et favorisent l’innovation. En effet, lorsque les employés changent leur routine, comme le fait de passer du bureau au domicile, la créativité peut s’épanouir.

La confiance est vitale pour la collaboration. Mais la confiance prend du temps à se développer; elle ne s’impose pas d’emblée. Yoram Soloman, rédacteur du blogue The Dynamics of a Creative Team du siteInnovation Excellence (une ressource en ligne pour optimiser la créativité) explique qu’il existe trois manières d’accélérer le processus. Il note trois facteurs importants :

1)    Regroupez les personnes ayant déjà tissé des liens d’amitié.

2)    Ayez recours à des activités favorisant le renforcement des liens affectifs et de l’esprit d’équipe pour créer des expériences de vie partagées.

3)    Encouragez les rencontres en tête à tête dans tous les cas où c’est possible.

Avant toute chose, misez à plein sur la confiance au sein de l’équipe. Donnez aux membres un objectif clair, le temps qu’il leur faut et les ressources nécessaires pour y arriver. Illustrez par l’exemple la manière dont l’équipe doit fonctionner. Toutes les idées provenant de chaque membre de l’équipe doivent être écoutées, discutées et bien accueillies. Enfin, une fois que les objectifs seront atteints, soulignez les efforts individuels de chaque personne. 

Business meeting

Collaborate And Create For Business Growth

collaboration

Entrepreneurship is alive and well with 27 million Americans either starting or running a new business. Research from the 2014 Global Entrepreneurship Monitor, sponsored by Babson and Baruch Colleges, offers a positive outlook noting that « 24% of U.S. entrepreneurs expect to employ 20 or more people within the next five years, up from 16% in 2012. » The same study also places Canadian entrepreneurship rising, second only to the United States.

Collaboration and creativity can significantly contribute to a company’s success

A 2014 Kapost blog by creativity consultant Katrina Pfannkuch lists 10 Stats on Creativity That Will Change the Way You Do Business.

Three highlights:

  • Six in 10 CEOs cite creativity as the most important leadership quality.
  • 75% of people feel they are not living up to their creative potential. (Imagine what businesses can achieve if leaders unleash their team’s talent.)
  • Creative industries boast faster job growth than other sectors of the economy.

Choose your team carefully and keep it to a manageable size

Approach as if you’re creating a recipe. A team leader must be confident and able to delegate. An outgoing creative person can excite team members and open the door to group brainstorming. Someone with detail skills can keep track of what the group decides and what steps must be taken. Each « ingredient » will come together so that the best ideas are fully « baked. »

One way to expand the team’s ability to collaborate is to draw upon professionals who work from home. The infographic « The Evolution of Creative Collaboration » by cloud-software provider WebDAM estimates 20 to 30 million people work remotely at least once a week, accessing files and teams from the Cloud, increasing productivity and fostering innovation. When individuals change their routine, such as from an office to home environment, creativity can flourish.

Trust is vital to collaboration

It takes time to develop; it isn’t automatic. Yoram Soloman, who wrote « The Dynamics of a Creative Team » for Innovation Excellence, an online resource for optimizing creativity, explains that there are ways to speed the process. He notes three important factors:

  1. Partner team members with a personal relationship.
  2. Use bonding and team-building activities to create shared life experiences.
  3. Encourage face-to-face meetings whenever possible.

Above all, fuel your team with confidence. Give them a clear goal and the time and materials required to make it happen. Model how the team should operate. Listen, discuss and welcome all ideas from every team member. Once goals are achieved, recognize the individual efforts of each person.

Collaboration and creativity have been integral to Liquid Capital’s model for helping businesses succeed. Ask about our growth and back-office support that impacts businesses throughout North America day after day.

Recent funding diagram

Recent Fundings – January 2016