Stairs

Sept étapes importantes pour améliorer le crédit de votre entreprise

improve business credit steps

Le capital est essentiel pour toutes les entreprises, même si parfois le crédit commercial de celles-ci ne brille pas de tous ses feux. Malheureusement, lorsqu’une cote de crédit commercial n’est pas au top, il n’est pas toujours facile de dégoter un prêt de fonds de roulement pour une petite entreprise ou une autre forme de financement. Vous vous demandez alors peut-être : « Que puis-je faire au juste pour améliorer ma cote de crédit? ».

Tout entrepreneur avisé doit savoir naviguer les pics et les creux au chapitre des revenus pour composer avec la masse salariale et les stocks, tout en finançant la croissance vers le succès futur. Pour la plupart des entreprises, cela signifie avoir accès de temps à autre à du financement plutôt que de compter sur leurs réserves, que ce crédit soit octroyé par l’entremise des banques ordinaires ou d’autres sources de financement.

Le saviez-vous? Le financement de l’affacturage n’est PAS basé sur votre cote de crédit. Apprenez en plus maintenant.

Pour augmenter vos chances d’obtenir du crédit à un taux abordable, cela vaut la peine de prendre des mesures pour améliorer votre crédit d’entreprise – et c’est plus simple que vous ne le pensez. Voici ce qu’il faut faire!

1. Mettez vos livres en ordre

Si vous envisagez d’obtenir une nouvelle ligne de crédit dans un avenir rapproché, il est important d’évaluer d’abord votre situation et de faire preuve de prudence. En effet, chaque demande de crédit que vous ferez sera enregistrée dans votre dossier, et des refus multiples seront pris en compte dans votre pointage.

Avant de présenter une demande de financement, prenez donc le temps de mettre vos finances en ordre, de faire des recherches sur les options qui s’offrent à vous et de trouver un fournisseur de crédit susceptible d’approuver votre demande.

2. Votre identité d’entreprise doit rester distincte

Lorsque vous établissez votre cote de crédit d’entreprise, il est essentiel d’établir une identité de crédit distincte de votre cote personnelle.

Si vous n’avez pas encore constitué votre entreprise en personne morale, vous pouvez envisager de le faire et obtenir à cette fin un numéro d’identification fiscale (EIN aux États-Unis ou NE au Canada), ou un numéro d’enregistrement équivalent. Assurez-vous que tous vos comptes bancaires et cartes de crédit sont au nom légal de votre entreprise et que vous n’utilisez aucun compte personnel à des fins commerciales.

3. Rehaussez votre profil

Les trois principales agences de référence en matière de crédit aux entreprises conservent leurs propres dossiers, et il est important de vous assurer que votre profil est complet et exact auprès d’elles. Vérifiez qu’Experian, Equifax et Dun & Bradstreet détiennent chacune les bons détails sur votre entreprise et que toutes vos lignes d’activité sont consignées dans votre dossier.

Si vous avez des comptes de crédit de longue date avec des fournisseurs, ajoutez-les comme références à votre profil. Même s’ils ne font pas activement rapport aux agences, un bon dossier auprès d’eux sera pris en compte. Et dans l’avenir, vérifiez régulièrement votre dossier pour déceler toute erreur, toute omission ou tout signe d’activité inconnue

4.  Gardez votre crédit en règle auprès des fournisseurs

Chaque facture que vous payez à temps augmentera légèrement le pointage de crédit de votre entreprise, et vous pouvez maximiser cet effet en payant vos factures le plus tôt possible. Mieux encore, si vous établissez des lignes de crédit avec vos fournisseurs et respectez les modalités, chaque transaction ajoutera un élément positif à votre profil de crédit.

5. Évitez les signaux de détresse financière

En plus d’être consciencieux au chapitre du paiement rapide des factures, vous devriez éviter de montrer tout signe de détresse financière qui pourrait diminuer votre solvabilité. Le fait de garnir vos comptes et de payer vos impôts à temps vous donnera un coup de pouce, tandis que le remboursement des dettes et l’évitement du crédit pour payer les dépenses courantes sont autant de signes de stabilité.

6. Réduisez l’utilisation du crédit

Chaque fois que vous cherchez à obtenir une nouvelle ligne de crédit importante, vous devriez tenter de présenter un portrait de crédit sans tache dans votre situation actuelle. Idéalement, votre taux d’utilisation du crédit ne devrait pas dépasser 30 % pour chaque compte détenu par votre entreprise. Essayez d’éviter de recourir inutilement au crédit ou d’accumuler des soldes. Vous devriez également régler ce que vous pouvez et rembourser vos emprunts chaque mois lorsque vous dépensez sur un compte.

7. Consolidez vos comptes

Si vous avez des comptes de carte de crédit dont le solde est nul, il peut sembler logique de les fermer et de simplifier la situation financière de votre entreprise. Cependant, si vous voulez améliorer votre cote de crédit, il est plus judicieux de garder ces comptes actifs tant qu’ils sont en règle.

La fermeture à solde zéro d’un compte établi supprimera l’historique favorable de votre dossier, ce qui détériorera votre cote. Profitez plutôt de l’occasion pour équilibrer vos dettes sur plusieurs comptes, de sorte que chacun d’entre eux ne dépasse pas le cap des 30 % d’utilisation de la limite de crédit.

Peu d’entreprises peuvent se permettre d’être totalement autosuffisantes et d’éviter de recourir au crédit à un moment donné. Toutefois, l’accès au financement des entreprises n’a pas besoin d’être coûteux ou compliqué. Le fait de consacrer un peu de temps pour améliorer votre cote rendra l’obtention de crédit commercial plus facile et plus rentable, ce qui vous laissera libre de vous concentrer sur l’avancement de vos affaires.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *