Photo

4 façons d’assurer la satisfaction des clients occupés (sans toutefois sacrifier le service exceptionnel)

Photo

Image gracieuseté de Pexels

Si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise, vous savez ce que c’est que d’avoir un horaire chargé. Vos clients sont sans aucun doute aussi occupés que vous, il est donc important de trouver des façons efficaces de les aider. Ce n’est pas n’importe quel service qui le fera.

Pour convaincre votre clientèle, vous devrez leur faire vivre une expérience extraordinaire qui les incitera à revenir. Voici quelques trucs simples pour y parvenir :

1. Faites gagner du temps à vos clients avec des transactions faciles

Étant donné que vos clients accomplissent eux aussi plusieurs tâches en même temps, votre processus de paiement doit être le plus simple et harmonieux que possible. Dans un magasin de détail, cela représente un investissement dans une caisse qui vous permettrait d’accepter tous les modes de paiement (même les paiements par CCP et les cartes à puce) et que vos clients puissent passer au processus de paiement en un éclair. Le Square terminal pourrait être le système qu’il vous faut pour améliorer vos opérations commerciales et simplifier les transactions pour vos clients. Pour les sites de commerce électronique, les usagers apprécieront également une expérience de paiement facile, assurez-vous ainsi qu’ils puissent remplir leur panier et payer avec un minimum de clics.

2. Assurez-vous d’être rapide et courtois lors de vos communications

En tant que propriétaire d’entreprise, vous savez que votre temps est précieux, il en va de même que celui que vos clients prennent pour se connecter à votre entreprise. Une communication claire avec la clientèle est ce qui vous différencie de vos compétiteurs, prenez le temps d’établir vos communications comme étant la priorité. Si vos clients communiquent avec vous par téléphone ou par courriel, assurez-vous de leur répondre dans les plus brefs délais et de façon courtoise et professionnelle. Lorsque ces points de service se produisent par le biais des médias sociaux, votre temps de réponse doit être encore plus rapide. Vous pouvez tout à fait réduire la nécessité d’avoir à écrire plusieurs courriels grâce à une page de FAQ compréhensible de sorte que vos clients savent exactement à quoi s’attendre lorsqu’ils font affaire avec votre entreprise et achètent vos produits.

3. Répondez aux questions et aux problèmes de vos clients dès que possible

Répondre aux questions des clients est relativement facile. S’occuper des clients contrariés peut s’avérer être un cauchemar pour les propriétaires de petites entreprises. La bonne réponse a le potentiel de transformer une expérience négative en un point de croissance pour votre entreprise. Vous pourriez même être en mesure de retenir un client fâché si votre réponse fait preuve d’humilité et se concentre à résoudre le problème au lieu d’atténuer la réaction émotionnelle. De même que les autres communications, c’est un domaine où le fait d’être à l’aide sur les médias sociaux peut sauver votre entreprise et vous aider à offrir un meilleur service à votre clientèle.

4. Réaliser que différents clients ont différents besoins

En traitant des problèmes de vos clients et lors de vos communications, il serait utile d’avoir à l’esprit la règle d’or… Traitez vos clients comme aimeriez aussi l’être. Il est également important de savoir que ce n’est pas chaque client qui pensera, magasinera ou se comportera comme vous. Nous avons tous des personnalités différentes, des réactions émotionnelles différentes, et des besoins différents, il est donc important d’adapter vos opérations et votre service en vue de répondre aux besoins des différents acheteurs.

Autant pour les consommateurs que les propriétaires d’entreprises, le temps est précieux, veillez alors que le temps que vous passez avec votre client vous permet d’établir des relations à long terme et de vous assurer que vos loyaux clients le demeurent. Concentrez vos efforts à accumuler ces expériences positives et votre entreprise continuera d’être en croissance et d’être profitable.

 

Cash flow stress

Le manque de rentrées de fonds vous stresse-t-il? Voici ce qu’il faut faire…

Cash flow stress

Avez-vous déjà fait face à un problème stressant, mais vous n’aviez rien fait pour le résoudre, tout simplement parce que vous aviez peur de faire le mauvais choix? Bien sûr… nous sommes tous passés par ce chemin. Mais que se passe-t-il si cette situation stressante est liée aux rentrées de fonds de votre entreprise? Ne rien faire pourrait réellement mener à la disparition de votre entreprise.

Cependant, « la fortune sourit aux audacieux », et pour augmenter les rentrées de fonds, les entreprises doivent souvent emprunter une voie différente pour combler leur écart.

Défiez vos problèmes liés à la rentrée de fonds (à l’aide d’une meilleure budgétisation)

Lorsque vous faites face à des difficultés financières (ou si vous voulez en éviter de manière proactive), il est important de comprendre d’abord la durée de vos liquidités.

Votre solution est d’établir un budget de trésorerie, car il vous indiquera l’argent entrant et sortant d’une entreprise. L’objectif est de maintenir des rentrées de fonds positives – ce qui signifie qu’il y plus de rentrées que de sorties de fonds à un moment donné.

L’établissement d’un budget de trésorerie vous aidera à :

  • prévoir et vous préparer en vue des pénuries anticipées;
  • indiquer aux créanciers et aux prêteurs l’état de la situation de trésorerie de votre entreprise;
  • classer par ordre de priorité les dépenses principales afin d’assurer qu’il reste suffisamment d’argent pour couvrir les dépenses essentielles, dans l’éventualité de difficultés ou de perte financières;
  • analyser la (les) cause(s) des pénuries, telles que les changements saisonniers, pour assurer une meilleure gestion de la trésorerie future.

La budgétisation est un nouveau concept pour vous? Aucun problème. Voici les sept étapes à suivre pour établir votre budget de trésorerie.

Si vous établissez votre budget de trésorerie et prévoyez une lacune, que devriez-vous faire ensuite? L’astuce est de prendre des mesures avant que cela ne devienne un problème majeur…

Garder une longueur d’avance sur le stress

Imaginez une entreprise de chaussures, à titre d’exemple, qui se retrouve dans une crise de liquidités. Elle fabrique et vend des marchandises en vrac à des détaillants et à des revendeurs. Bien que les ventes soient bonnes, elle attend régulièrement le paiement en vertu de son délai de paiement de 90 jours. Ayant récemment répété ce processus avec un certain nombre de grosses commandes et souffert des retards de paiement, l’entreprise de chaussures n’a désormais plus d’argent disponible ni d’inventaire.

Naturellement, cet écart de rentrées de fonds a un effet d’entraînement dans toute l’entreprise, car elle ne peut accepter de nouvelles commandes (nécessitant le paiement des fournisseurs et des employés) ni étendre ses opérations. Alors, que doit-elle faire pendant qu’elle attend ses paiements?

L’affacturage est une solution qui permet à l’entreprise de vendre efficacement ses factures impayées à un tiers, appelé affactureur. L’affactureur s’acquitte d’environ 70 % à 85 % de la facture lors de la vente, et ensuite perçoit le paiement directement auprès du client de l’entreprise de chaussures. Cela permettra à l’entreprise de chaussures de continuer sa productivité, à émettre davantage de factures et à développer ses opérations malgré les recouvrements en attente.

Besoin de rafraîchir vos connaissances avant de vous lancer dans les coûts liés à l’exploitation d’une l’entreprise et la manière dont l’affacturage peut vous aider? Passez rapidement en revue les éléments essentiels de cette solution.

Enfin la tranquillité d’esprit : la budgétisation et l’affacturage sont le couple idéal

Lorsque vous combinez la budgétisation des rentrées de fonds avec l’affacturage, vous pouvez commencer à dépasser tout resserrement de trésorerie. En étant en mesure de prévoir des mois à venir, les entreprises peuvent anticiper le moment où leurs sorties de fonds commenceront à vaincre leurs entrées de fonds, et peuvent ainsi prendre les mesures appropriées pour affacturer les factures à l’avance.

Cela vous donne le contrôle de la situation, au lieu d’attendre que vos clients effectuent leurs paiements (une option qui n’est parfois pas toujours fiable). Étant donné que l’affacturage permet à une entreprise de prévoir de manière fiable les rentrées de fonds, vous pouvez mieux planifier en vue de l’avenir tout en bâtissant un dossier de crédit auprès des fournisseurs et des banques. Votre entreprise peut également, à son tour, effectuer des paiements sortants dans les délais prévus, continuer à améliorer ses ventes, afficher plus de revenus sur les livres de comptes et, en fin de compte, améliorer votre capacité à obtenir un financement supplémentaire afin d’assurer une croissance à long terme.

Découvrez comment trouver le bon partenaire en matière d’affacturage comme solution potentielle à vos problèmes de rentrées de fonds. Téléchargez The Invoice Factoring Guidebook (Le guide sur l’affacturage), seulement disponible en anglais.

 

 

Cash flow stress

Is cash flow stressing you out? Here’s what to do…

Cash flow stress

Have you ever faced a stress-inducing problem but did nothing to fix it — simply because you were scared of doing the wrong thing? Sure…we all have. But what if that stressful situation was related to your business cash flow? Doing nothing could actually lead to the demise of your company.

However, ‘fortune favors the brave’ and to increase cash flow, businesses often need to do something different in order to bridge the gap.

Outsmarting cash flow problems (via better budgeting)

When faced with a financial crunch (or if you want to proactively avoid one), it’s important to first understand how long your existing cash will last.

A cash flow budget is your answer, as it shows you how much money is flowing in and out of your business. The goal is to be cash flow positive — meaning you have more money coming in than cash going out of the business at a given point in time.

Preparing a cash flow budget will help you:

  • Predict and prepare for anticipated shortages
  • Show creditors and lenders the status of your company’s cash position
  • Prioritize key expenses to ensure that even in the case of difficulty or loss, there’s still enough cash to cover the essentials
  • Analyze what is causing shortages, such as seasonal changes, for better future cash management

New to budgeting? No problem. Learn the seven steps to creating a cash flow budget.

If you develop your cash flow budget and discover an anticipated shortcoming, what should you do next? The trick is to take action before it becomes a major problem…

Staying a step ahead of the stress

To illustrate an example, imagine a shoe company has stepped into a cash flow crisis. They manufacture and sell merchandise in bulk to retailers and resellers, and while sales are good, they are regularly awaiting payment on their 90-day payment terms. Having recently repeated this process with a number of big orders and suffering payment delays, the shoe company is left with no cash on hand — and no inventory.

Understandably, this cash flow gap has a ripple effect throughout the business since they can’t accept new orders (requiring supplier and employee payment) or expand operations. So what are they to do while they await payment?

Factoring is one alternative, which allows the business to effectively sell their unpaid invoices to a third party, known as a factor. The factor pays around 70 to 85% of the invoice upon sale and then collects the payment directly from the shoe company’s customer. This will enable them to continue producing more shoes, write more invoices and grow the business despite awaiting collections.

Need a refresher before jumping into the cost of doing business and how factoring help? Take a quick review of the essentials of this solution here.

Serenity now: Budgeting and factoring are the perfect pair

When you combine cash flow budgeting with factoring, you can start to stride past any cash flow crunch. Forecasting months ahead, businesses can predict when their outflow will start to overcome their inflow — and can take the right action to factor invoices in advance.

That puts you in control of the situation, as opposed to waiting for a customer to make a payment (which can sometimes be unreliable). Since factoring allows a business to reliably predict cash inflows, you can better plan for the future while building credit with both suppliers and banks. In turn, your business can also make outgoing payments on time, continue to improve sales, show more income on the books, and ultimately improve your ability to secure additional financing for long-term growth.

Explore how to find the right factoring partner as a potential way to solve cash flow woes. Download The Invoice Factoring Guidebook.

Banner

What’s the cost of NOT using invoice factoring?

You may know the costs of choosing invoice factoring to help your cash flow, but what is the cost of not factoring your invoices?

cost of not factoring

For many businesses, invoice factoring is a worthy expense that gives them enough cash flow during critical times of growth or change. But for companies that haven’t made use of this powerful funding solution, or for those who choose to skip factoring and continue waiting to collect on open invoices, there are a number of costs and challenges that tend to arise.

Here are four risks that can cost you if you decide NOT to factor your invoices:

1. Increased risk and uncertainty 

Even the biggest companies sometimes run into payment delays — whether they’re waiting to receive payment from a client or need a little extra time to fulfill their own accounts payable. And these delays are often felt throughout a business, resulting in a situation where planning is put on hold and innovation is stifled.

2. Penalties and fees

Having a stack of invoices won’t pay the bills, nor will it suddenly be considered valid currency for the tax man. With this can come overdraft fees, late fees, tax filing penalties and more avoidable expenses.

3. Missed opportunity cost

Have a great prospective customer but no money to fulfill their order? Chances are, they won’t have the option (or patience) to just wait a little longer. Likewise, you may encounter a potentially lucrative customer that requires longer payment terms than normal. But if you don’t have enough working capital on hand, you might have to turn down a long-term relationship because of a short-term struggle.

4. Lost discounts

Often on the supply side, the ability to buy in bulk or take advantage of a timely discount translates into long-term savings. When cash is tight, buying a year’s supply of something may not be the priority when compared to say, paying employees. Though this may not be a noticeable difference to start, these small bulk savings can start to add up.

Potential expenses like these can bog down a business’s growth, disrupt forward momentum or growth, and ultimately force hard decisions such as having to lay off staff or close areas of the business. However, making the choice to factor your invoices can be a wise way to eliminate some financial insecurity and pave a more reliable path forward.

Interested in invoice factoring, but aren’t quite sure where to start? Check out our Invoice Factoring Guidebook.

If you’re ready to learn more about factoring for your business, contact us today.

cost of not factoring

Quel est le coût associé au fait de NE PAS affacturer?

cost of not factoring

Pour de nombreuses entreprises, l’affacturage constitue une dépense avantageuse qui leur permet de disposer d’une marge d’autofinancement suffisante pendant les périodes critiques de croissance ou de changement. Mais pour les entreprises qui n’ont pas recours à cette solution de financement puissante – ou celles qui l’évitent et continuent à attendre pour recouvrer les factures en cours –, il existe un certain nombre de coûts et de défis qui ont tendance à survenir.

Voici quatre risques qui peuvent vous coûter cher si vous décidez de NE PAS affacturer vos factures.

1. Risques et incertitude accrus

Même les plus grandes entreprises sont parfois confrontées à des retards de paiement – qu’elles attendent après le règlement d’un client ou qu’elles aient besoin d’un peu plus de temps pour payer leurs propres comptes fournisseurs. Et ces retards se font souvent sentir dans l’ensemble de l’entreprise, ce qui entraîne une situation où la planification est mise en veilleuse et l’innovation est entravée.

 2. Pénalités et frais

Le fait de détenir une pile de factures ne permet pas de payer les comptes. Et pour le fisc, cela ne constitue certainement pas une monnaie valide. Le manque de liquidités vous expose à des frais de découvert, à des frais de retard, à des pénalités pour déclarations tardives et à d’autres dépenses totalement évitables.

3. Le coût des occasions manquées

Vous avez un bon client potentiel mais pas de liquidités suffisantes pour honorer une commande? Il y a de fortes chances que ce client n’ait pas l’option (ou la patience) d’attendre un peu plus longtemps. De même, vous pouvez entrer en contact avec un client potentiellement lucratif qui exige des délais de paiement plus longs que la normale. Mais si vous n’avez pas assez de fonds de roulement en main, vous devrez peut-être renoncer à une relation à long terme en raison d’un manque de liquidités à court terme!

4. Ces rabais qui vous échappent

Du côté de l’offre, la possibilité d’acheter en gros ou de profiter d’un rabais en temps opportun se traduit souvent par des économies à long terme. Mais lorsque les liquidités manquent, s’approvisionner pour un an peut ne pas être une priorité par rapport, par exemple, à la rémunération des employés. Bien qu’il ne s’agisse peut-être pas d’une différence perceptible au départ, ces petites économies de gros peuvent s’accumuler.

Toutes ces dépenses potentielles sont à même de ralentir la croissance d’une entreprise, de perturber son élan ou sa croissance et, en fin de compte, de l’obliger à prendre des décisions difficiles – comme mettre à pied du personnel ou abandonner des secteurs d’activité entiers. À l’inverse, choisir l’affacturage peut être un moyen judicieux d’éliminer dans une certaine mesure l’insécurité financière et de consolider la voie vers l’avenir.

 

Si vous êtes intéressé par l’affacturage, mais que vous ne savez pas exactement comment choisir le bon partenaire, consultez notre Guide de l’affacturage. Et si vous êtes déjà prêt à en apprendre davantage sur l’affacturage pour votre entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui.

 

 

To factor or not to factor? That is the question on account receivable factoring.

Understanding the cost of factoring fees, hidden expenses and what you’ll really be paying.

Cash flow problems are some of the biggest hurdles that growing businesses face. One helpful solution to a cash flow issue is factoring, which has emerged as a flexible alternative to banks when businesses need faster and easier access to cash. So what does factoring cost?

Need a refresher before jumping into the cost of doing business and how factoring help? Take a quick review of the essentials of this solution here.

What’s in a name?: Invoice factoring fees explained

A number of different elements will impact the factoring rate that a given business receives, but generally speaking the rate tends to vary from 1% to 5% per 30 days. Some elements that influence this rate include:

  • Invoice volume
  • Quality and creditworthiness of your customer
  • Days outstanding on invoices
  • Industry

Advances usually range from 70% to 90%. The difference between your costs, the rate and the advance will also determine how much more money you will receive once the invoice is paid.

All that glitters is not gold: Hidden fees and how to avoid them

It’s also important to find out about any other fees that will come with factoring, especially since these vary from company-to-company. Some of the common ‘extras’ that companies can charge for include:

  • Reviewing your application
  • Setting up the account
  • Bank transfers
  • Phone calls and consultations

Fortunately, all reputable companies will be transparent with their fees from the beginning so that you can avoid any unpleasant surprises. Avoid any factor that can’t tell you what a fee will be or why it is being charged.

3 essential questions to ask a factor 

There are useful questions that you can ask any potential invoice factoring partner include:

  1. How long have you been in business?
  2. What industries do you serve?
  3. Can I pick and choose invoices or customers, or do I have to factor everything?

The answers to these questions will help you assess whether or not the factoring partner is the right fit for your business. But there are plenty more questions you need to be asking…

Learn exactly what to ask and the answers you should uncover before you sign an agreement. Access « The invoice factoring guidebook » now.

Invoice factoring guidebook download

Teater

Affacturer ou ne pas affacturer? Voilà la question…

Comprendre les frais de l’affacturage, les coûts cachés et ce que vous paierez réellement.

Les problèmes de trésorerie sont l’un des principaux obstacles auxquels font face les entreprises en croissance. Or, l’affacturage est une solution utile à ce type de problèmes. De plus, il a été maintes fois démontré que c’est aussi une solution de rechange souple aux banques lorsque les entreprises ont besoin d’un accès plus rapide et plus facile aux liquidités. Alors, combien coûte l’affacturage?

Qu’y a-t-il dans un nom? Les frais de l’affacturage expliqués

Un certain nombre d’éléments auront une incidence sur le taux d’affacturage imposé à une entreprise donnée, mais de façon générale, ce taux tend à varier entre 1 % et 5 % par 30 jours. Parmi les éléments qui influent sur ce taux, mentionnons ce qui suit :

  • Le volume des factures
  • La qualité et la solvabilité de la clientèle
  • Le nombre de jours où les factures sont en souffrance
  • Le secteur d’activité

Les avances varient habituellement entre 70 % et 90 %. La différence entre les coûts, le taux et l’avance déterminera également combien d’argent supplémentaire vous toucherez une fois les factures payées.

Tout ce qui brille n’est pas or : les frais cachés et comment les éviter

Il est également important de se renseigner sur les autres frais associés à l’affacturage, d’autant plus que ceux-ci varient d’un fournisseur à l’autre. Voici quelques-uns des « extras » courants que les fournisseurs peuvent facturer :

  • Examen de votre demande
  • Création du compte
  • Virements bancaires
  • Appels téléphoniques et consultations

Heureusement, tous les fournisseurs de bonne réputation feront preuve dès le départ de transparence au sujet de leurs frais, afin de vous éviter toute surprise désagréable. Fuyez le fournisseur qui ne peut pas vous dire à l’avance quels seront les frais ou pourquoi ils seront facturés!

Trois questions essentielles à poser à un affactureur

Il existe des questions utiles que vous pouvez poser à n’importe quel partenaire d’affacturage potentiel :

  1. Depuis combien de temps êtes-vous en activité?
  2. Auprès de quels secteurs travaillez-vous?
  3. Puis-je choisir factures ou clients, ou dois-je tout affacturer?

Les réponses à ces questions vous aideront à déterminer si un partenaire d’affacturage convient ou non à votre entreprise. Mais il y a bien d’autres questions que vous devriez poser…

Sachez exactement quoi demander et les réponses que vous devez obtenir avant de signer une entente. Pour ce faire, accédez dès maintenant à notre Guide de l’affacturage.

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

Donnez un coup de fouet à la croissance de votre entreprise grâce à cette technique vieille de 4000 ans!

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

Qu’est-ce qu’une entreprise moderne en 2019 a en commun avec une entreprise ancienne de l’an 2000 avant notre ère ? Plus que ce que vous pensez! D’une part, en -2000, il était encore assez courant pour un commerçant de vendre ses produits avant de toucher le paiement et d’éprouver ainsi dans l’entrefaite un manque à gagner – ce qui reste un problème assez courant de nos jours.

Et pour ce problème commun, il existe une solution durable : l’affacturage. Ce service permettait déjà aux commerçants de l’antiquité de toucher un paiement partiel d’un tiers pour les marchandises en transit (puisque traverser un pays n’était pas aussi facile que de nos jours). Le commerçant était alors en mesure de poursuivre ses activités commerciales et, à une date ultérieure, il recevrait le paiement final. Voilà qui a permis aux commerçants de rester en affaires et de croître malgré les difficultés liées à la livraison…

Aujourd’hui, l’affacturage est devenu une pratique beaucoup plus efficace qu’à l’époque, mais le principe reste le même.

Rome a fini par tomber, mais l’affacturage est encore une pratique bien présente

L’affacturage résiste véritablement à l’épreuve du temps depuis 4000 ans. Alors, comment cette technique peut-elle appuyer les opérations commerciales de nos jours? Principalement, de trois façons :

1. Lorsque tous les chemins ne mènent pas à Rome, en vous permettant de tracer votre propre voie vers des flux de trésorerie prévisibles :

En éliminant la question de savoir quand un client vous paiera, vous devenez libre de créer un budget précis – et de vous y tenir. Cette prévisibilité permet de s’assurer que toutes les factures sont payées à temps et de réinvestir dans la croissance future.

2. En vous aider à construire votre propre empire sans aucune limite de financement ou d’utilisation :

Contrairement à d’autres types d’outils financiers, il n’y a aucune restriction sur la façon dont les fonds d’affacturage sont utilisés – dans la mesure où il s’agit de besoins d’entreprise. De plus, en raison de la structure associée à l’affacturage, il s’agit d’un service qui peut être utilisé aussi souvent que nécessaire.

3. En déchiffrant pour vous l’énigme de la solvabilité :

Lorsque vous affacturez vos factures, l’attention se déplace de votre propre cote de crédit à celle de votre client. Ainsi, si votre entreprise n’a pas d’antécédents de crédit solides, vous pouvez vous appuyer sur la solvabilité d’un client établi. L’affacturage peut également vous aider à rendre votre entreprise plus solvable en vous donnant le temps nécessaire pour augmenter votre propre cote de crédit.

En définitive, pour une entreprise en croissance qui a des comptes clients impayés, l’affacturage peut être une solution de financement couvrant à la fois les mouvements de fonds prévus et imprévus.

L’affacturage, d’hier à aujourd’hui

Bien qu’il soit juste de dire que l’affacturage a évolué depuis sa première utilisation il y a 4000 ans, il existe certaines caractéristiques communes qui ont renforcé cette longévité. Il est important de rechercher ces caractéristiques chez tout partenaire d’affacturage potentiel, car celui-ci interagira régulièrement avec vous et vos clients – et pourrait jouer un rôle important dans la croissance de votre entreprise.

Commencez par rechercher ces caractéristiques chez un partenaire potentiel :

  1. Expertise : La profondeur de ses connaissances et la capacité de les appliquer à votre cas unique.
  2. Expérience : Un réseau solide est en place et un financement substantiel a déjà été octroyé grâce à lui.
  3. Transparence : Pas de frais cachés ni de dispositions compliquées.
  4. Rapidité : Une fois l’approbation obtenue, vous devez vous assurer que le fournisseur est en mesure d’intervenir en temps opportun.

L’affacturage des comptes clients peut sembler enveloppé d’un mystère vieux de plusieurs siècles, mais dans les faits, ce service n’a pas besoin d’être compliqué. Un partenaire de confiance saura vous guider tout au long du processus et s’assurer que votre expérience de financement sera efficace et positive.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont cette solution financière peut aider votre entreprise, n’hésitez pas à télécharger cette ressource : Notre livre électronique sur l’affacturage

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

Jumpstart Your Company Growth With This 4000-Year-Old Technique

What does a modern business in 2019 have in common with an ancient business in the year 2000 BCE? More than you may expect. For one thing, in 2000 BCE, it was still pretty common for a merchant to sell his goods ahead of payment and to experience a gap in the middle — which is a pretty common challenge today, too.

And with a shared challenge comes an enduring solution: factoring. It enabled merchants to receive partial payment from a third party for their goods in transit (since getting across a country wasn’t quite the cakewalk it is today). The merchant would then be able to continue business operations, and at a later date would receive the final payment. This empowered the merchants to stay open and growing despite challenges associated with delivery.

Today, factoring has grown into a much more effective practice than it was back then, but the principle remains the same.

For more information on how factoring works, see the process here.

Rome may have fallen, but factoring stayed strong.

Invoice factoring has truly stood the test of time since 2000 BCE. So how can it help your modern business operations? In three major ways:

1. When all roads don’t lead to Rome, create your own cash flow predictability:

By eliminating the question of when a client will pay you, you become free to create an accurate budget — and to stick to it. This predictability creates opportunities to ensure all bills are paid on time and to reinvest in future growth.

2. Build your own pyramids with no limits on funding or usage:

Unlike other types of financial tools, there are no restrictions on how factoring funds are used — as long as it is for business needs. Additionally, because of the structure associated with factoring, it’s something that can be used as often as required.

3. Writing the hieroglyphics of creditworthiness:

When you factor invoices, you shift the focus away from your own credit score, and instead onto the score of your customer. So if your company doesn’t have a strong credit history, you can lean on the creditworthiness of an established customer. Factoring can also be helpful in paving the way to make your company bankable by providing you with the time needed to increase your credit score.

Ultimately, for a growing business that has outstanding accounts receivable, factoring can be a funding solution that can cover both expected and unexpected finances.

Taking Factoring from BCE to Today

While it’s fair to say that factoring has evolved since its first utilization 4000 years ago, there are a few common elements that have empowered this longevity. It is important to look for these elements in any potential factoring partner, since they will be regularly interacting with you and your customers — and may ultimately play an important role in the growth of your business.

Start here:

  1. Expertise: Depth of knowledge and the ability to apply it to your unique case.
  2. Experience: A strong network and a significant amount of funding deployed.
  3. Transparency: No hidden fees or complicated provisions.
  4. Speed: Upon approval, make sure they can deliver in a timely manner.

Accounts receivable factoring can seem shrouded in centuries-old mystery, but it doesn’t have to be complicated. A trusted partner can walk you through the process and ensure that your funding experience will be effective and positive.

If you are interested in learning more about how this financial solution can help your business, be sure to download our eBook: The Invoice Factoring GuideBook.

Financements récents – Mars 2019