Manufacturing and banking illustration

Factoring & Purchase Order Financing Combine To Build A Distributor’s Business

manufacturing

When a Canadian distributor for a European manufacturer of innovative ground screws needed funding for large orders they turned to Greg Norris at Liquid Capital in Toronto and Mark Polinsky of Gateway Trade Funding near Chicago.

The distributor’s products are used in construction to establish a foundation in virtually any terrain. As an alternative to concrete slab foundations, the ground screws allow quick and stable foundations to be installed where traditional solutions may not be ideal. However, shipping the product from the Czech Republic meant that there was a considerable lag time between when payment to the manufacturer was due and when the distributor could collect from the purchaser.

Traditional bank financing was not available because of a number of hurdles including international currency conversions, the innovative and non-traditional nature of the product and the involvement of somewhat risky construction projects.

Funding the transaction

Norris was able to structure a solution involving purchase order financing and factoring that worked well for the distributor, allowing them to create the cash flow needed to complete transactions for customers in both the US and Canada.

“This solution was not without several challenges,” said Norris. “Working with multiple players in multiple countries and funding the significant transportation time all complicated the transactions. Working with Gateway Trade Funding outside Chicago, we were able to fund this and then manage all of the logistics and needs of each participant.”

Funding these transactions is expected to exceed $2.5 million (USD). “The financing solution allows this particular distributor to capture business they would not otherwise be able to transact,” said Polinsky. “It’s helping them to grow their business while introducing innovative solutions to their customers.”

How your business can do the same

Liquid Capital may be able to offer your business purchase order financing and factoring similar to this case. If you’ve been denied traditional bank loans because of issues like international currency conversions or what the banks deem as a risky project, then there is another option with Liquid Capital.

Ready for help? Turn your open invoices into working capital with Liquid Capital’s Accounts Receivable Factoring Solution.

De Nouvelles Solutions De Financement Pour La Communauté Des Affaires De Richmond

RICHMOND (Virginie), le 29 juillet 2016 – Greg Lingo, fondateur de Liquid Capital RVA, a annoncé aujourd’hui l’ouverture de sa firme, qui se spécialise dans les solutions de financement de rechange pour les petites et moyennes entreprises.  M. Lingo a pu constater les obstacles auxquels font face les propriétaires d’entreprise de l’agglomération de Richmond quand ils sont incapables d’obtenir un prêt bancaire. Mais grâce au financement commercial qui leur donne maintenant accès aux fonds de roulement dont elles ont tant besoin, ces entreprises peuvent passer à la vitesse supérieure en matière de croissance.

« Notre gamme de produits est vaste, et nous privilégions une approche où les besoins particuliers de l’entreprise sont au cœur de nos préoccupations.  Ainsi, nous ajustons nos services de prêt aux besoins du client plutôt que de forcer le client à s’adapter à nos services. N’étant pas une banque, nous ne sommes donc pas limités par les mesures de crédit traditionnelles comme les cotes de crédit, les ratios financiers et les résultats financiers historiques. »

M. Lingo croit que ses 30 ans d’expérience en tant que professionnel des ventes représentent un atout clé pour aider ses clients à réussir dans leurs affaires. M. Lingo a œuvré à l’échelle nationale, notamment auprès de trois sociétés de la liste Fortune 500, et a décroché des prix récompensant ses réalisations commerciales. « Je comprends les défis auxquels font face les petites entreprises – qu’il s’agisse d’une croissance rapide, d’un lancement de produit, d’une restructuration ou tout simplement d’un manque de fonds de roulement. Voir une entreprise croître et prospérer en raison de mon travail auprès d’elle, voilà qui est très gratifiant. Richmond se caractérise par un écosystème de nouvelles entreprises en pleine croissance qui a été comparé à la Silicon Valley; je veux donc soutenir et aider cette communauté locale d’entreprises en démarrage. »

Construire des partenariats et des relations d’affaires dans la communauté locale est un aspect important pour un entrepreneur, et M. Lingo fait l’éloge des organismes locaux pour leur dynamisme à cet égard. « Parmi tous les groupes dont j’ai eu la chance de faire partie, les chambres de commerce de la région se démarquent nettement par leur sens aigu des affaires et de l’organisation.  On y organise des activités de mentorat pour les entreprises et des séances de réseautage. J’y ai rencontré des gens merveilleux appartenant à la communauté des affaires.  Personnellement, je n’ai jamais rien vu de tel. »

L’une des partenaires de Liquid Capital RVA est Diane Lingo, qui est également responsable des finances. Elle a précédemment occupé le rôle de chef des Finances auprès d’une firme de technologie et d’ingénierie, où elle a contribué à son développement – cette firme étant passée d’entreprise en démarrage à une société internationale cotée en bourse. Elle explique comment sa vaste expertise financière peut également bénéficier aux clients de Liquid Capital RVA. « Mon travail y est très similaire à mon expérience passée, sauf que maintenant, c’est moi qui suis vraiment aux commandes. Nous évaluons le bilan de chaque client pour cerner les options de financement à sa portée et lui fournir un soutien concret à chaque étape du processus. »

Monsieur et Madame Lingo travaillent à se bâtir une réputation d’honnêteté et de confiance, et espèrent pouvoir continuer à collaborer avec succès avec la communauté des affaires de Richmond dans les années à venir. « Nous espérons nous établir comme les spécialistes incontournables des services financiers dans la région de Richmond. Si un propriétaire d’entreprise a besoin d’une aide et d’un soutien sur le plan financier, Liquid Capital RVA sera ravie de former un partenariat  avec lui. Nous voulons avoir un impact positif sur ses activités commerciales. »

Manufacturing and banking illustration

L’affacturage et le financement de bons de commande servent au développement des affaires d’un distributeur

Notre histoire commence par un distributeur canadien qui vend les produits innovateurs d’un fabricant européen, spécialisé dans la vis de terre. À la recherche de financement pour traiter de grosses commandes, ce distributeur s’est tourné vers Greg Norris de Liquid Capital, à Toronto, et vers Mark Polinsky de Gateway Trade Funding, dans la région de Chicago.

Utilisés dans le secteur de la construction, les produits offerts par ce distributeur permettent d’ériger des fondations sur pratiquement tous les terrains. Les vis de terre en question facilitent l’installation rapide de fondations stables, qui remplacent avantageusement les dalles de béton là où les méthodes traditionnelles conviendraient mal. Toutefois, l’expédition des produits à partir de la République tchèque entraînait des délais considérables pour le distributeur, entre l’échéance du règlement au fabricant et la perception du paiement auprès de l’acheteur.

Or, le financement bancaire traditionnel n’était pas une option envisageable dans ce cas, en raison d’un certain nombre d’obstacles, y compris la conversion de devises internationales, le caractère innovateur et non traditionnel des produits offerts par le distributeur et sa participation à des projets de construction comportant certains risques.

Financement des transactions

Greg Norris a réussi à monter une solution qui a bien fonctionné pour notre distributeur en combinant le financement de bons de commande et l’affacturage. Il a ainsi pu mettre en place les flux de trésorerie nécessaires pour la conclusion de transactions auprès de clients situés à la fois aux États-Unis et au Canada.

« Cette solution comportait son lot de défis », d’expliquer M. Norris. « Travailler avec de multiples intervenants dans plusieurs pays tout en finançant un temps de transport considérable, voilà autant d’aspects qui compliquaient les opérations. Mais de concert avec Gateway Trade Funding, une firme située dans la région de Chicago, nous avons pu financer le tout, puis gérer l’ensemble de la logistique – de même que les besoins de chaque intervenant. »

On prévoit que le financement des transactions de ce distributeur dépassera 2,5 millions de dollars américains. « La solution permet d’exploiter des occasions qui seraient autrement hors de portée, en raison du financement nécessaire pour appuyer les transactions », affirme M. Polinsky. « Nous pouvons ainsi aider le distributeur à développer ses activité tout en donnant à sa clientèle l’accès à des solutions innovantes. »

Comment votre entreprise pourrait faire de même

Liquid Capital serait peut-être en mesure d’offrir à votre entreprise le financement de bons de commande et l’affacturage, comme dans le cas décrit plus haut. Si l’on vous refuse un prêt bancaire traditionnel en invoquant des raisons comme la conversion de devises internationales ou des critères de risque tels que déterminés par les banques, vous pourriez bien trouver une solution de rechange auprès de Liquid Capital.

Screenshot

Vidéo de BNN : Il existe des solutions de financement de rechange quand les banques se font tirer l’oreille

Vous pourriez être l’une de ces nombreuses entreprises de partout au Canada et aux États-Unis qui ont du mal à accéder aux prêts bancaires. Il se peut que vous n’ayez pas les actifs jugés nécessaires par les banques, que vos revenus bruts soient considérés comme étant « trop faibles » ou que vos antécédents d’exploitation soient trop limités.

Sans accès au capital, votre entreprise aura du mal à croître et à devenir plus rentable.

Il existe pourtant une solution de rechange aux prêts bancaires traditionnels : il s’agit de l’affacturage, une pratique encore méconnue en Amérique du Nord.

Cette solution de financement – très populaire à l’étranger – vous permet d’augmenter vos flux de trésorerie pour que vous puissiez consacrer vos ressources à l’exploitation de votre entreprise, de la manière dont vous l’entendez.

Regardez Robert Thompson-So, chef de la Stratégie chez Liquid Capital Corp., expliquer sur les ondes de BNN comment les solutions de financement par affacturage aident les PME à tirer parti de leurs comptes clients pour passer au niveau supérieur.

(Vidéo de BNN en anglais).

 

Screenshot

Watch BNN Video: Funding Alternative To Hard-To-Get Bank Loans

You may be one of the many businesses all across the U.S. and Canada that have a hard time getting access to bank loans. Either you don’t have the required assets deemed necessary by the banks, your gross income is deemed ‘too low,’ or you may have a limited operating history.

Without access to capital, your company will have a hard time growing and becoming more profitable.

“Factoring” is an alternative to the traditional bank loan—and it’s not yet widely known. This funding option is already very popular overseas and allows you to increase your cash flow to put your resources towards operating your business the way you want.

Watch Robert Thompson-So, Chief Strategy Officer of Liquid Capital explain to BNN how factoring finance solutions help small to medium-sized business leverage their accounts receivable to get to the next level.

factoring finance bnn

Consider factoring as an option for your business, and make the most of your working capital.

L’Approche Innovante des Solutions de Liquid Capital Dans le Sud De l’Alberta Aide les Petites et Moyennes Entreprises À Croître

COALDALE (Alberta), le 22 juin 2016 – Jim Craven, entrepreneur, a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’un bureau de Liquid Capital Corporate Solutions à Coaldale, en Alberta, près de Lethbridge. Ce bureau offrira aux propriétaires d’entreprise du sud de l’Alberta des services de financement de rechange lorsqu’ils sont incapables d’accéder aux prêts bancaires traditionnels – un problème auquel sont confrontées de nombreuses entreprises albertaines.

« Chaque entreprise qui débute ou qui connaît une période de croissance a besoin d’un coup de main lorsque les grandes institutions financières refusent de l’appuyer. Voilà où le soutien de Liquid Capital peut avoir un impact majeur pour les petites et moyennes entreprises de la région », a expliqué M. Craven.

« Beaucoup d’entrepreneurs ayant essuyé un refus des banques ne savent pas vers qui se tourner, mais nous avons des solutions pour elles » a-t-il précisé. « Lorsque les clients potentiels découvrent que nous sommes là pour les aider et que nous mettons à leur disposition des options de financement à tarifs raisonnables pour faire croître leur entreprise, ils se sentent soulagés d’un grand poids. »

M. Craven, qui a étudié à l’Université de Lethbridge, travaille dans la région depuis de nombreuses années et il y a des racines profondes.

« Je pense que c’est cela qui distingue Liquid Capital – vous ne traitez pas avec une organisation sans visage. Vous avez plutôt affaire à quelqu’un dans votre localité qui sait comment vous aider à bâtir votre entreprise. Nous faisons partie intégrante de la communauté des affaires du sud de l’Alberta et notre objectif numéro un est d’aider les entreprises locales à croître et à prospérer », a-t-il conclu.

Southern Alberta’s Liquid Capital Corporate Solutions’ Innovative Approach, Helps Small To Medium Size Businesses Grow

COALDALE, AB (June 22, 2016) – Business owner Jim Craven today announced the opening of Liquid Capital Corporate Solutions in Coaldale, Alberta, near Lethbridge. The firm offers Southern Alberta business owners alternative financing services when they are unable to access traditional bank loans — a common issue facing many Alberta businesses.

“Every business, whether in early stages or in growth periods, needs a helping hand when access to cash flow is road-blocked by large, financial institutions. That’s where support from Liquid Capital can make a dramatic difference for small and medium-sized businesses in the area,” Mr. Craven said.

“Many entrepreneurs have been turned down by the banks and don’t know where to turn. We have solutions for them,” Mr. Craven explained. “When prospective clients discover that we are here to help and that they have reasonably priced funding options available to grow their business, they feel relieved,” he said.

Mr. Craven, who attended the University of Lethbridge, has been working in the area for many years and has deep roots in the community.

“I think that’s the difference with Liquid Capital – you’re not dealing with a faceless organization. You’re dealing with someone in your community who understands how to help build your business. We are part of the Southern Alberta business community and our number one goal is to help companies grow and thrive,” Mr. Craven said.

Entrevue Sur Les Ondes De BNN – L’affacturage : Une Solution De Rechange Aux Banques

L’affacturage est un service populaire aux États-Unis et à l’étranger, mais il n’est pas largement connu au Canada. Robert Thompson-So, vice-président et chef de la Stratégie chez Liquid Capital Corporation, explique que « puisque les banques continuent de prendre leurs distances par rapport aux petites et moyennes entreprises », l’affacturage se révèle une option de financement ayant beaucoup de potentiel de croissance au Canada, où Liquid Capital compte déjà plus de 200 clients. Dans l’entrevue, il décrit la manière dont l’affacturage fonctionne et comment ce service peut aider les entreprises à combler leurs besoins de financement et d’exploitation.

BNN Interview – Factoring: An Alternative To The Banks

Factoring is popular in the U.S. and overseas, but it’s not widely known in Canada. However, Robert Thompson-So, Vice-President, Chief Strategy Officer at Liquid Capital Corporation says « as banks continue to retrench from small and mid-sized markets, » factoring is a funding option that has a lot of growth potential in Canada, where Liquid Capital has more than 200 clients. He outlines how factoring works and how it can help companies meet their financing and operating needs.

Magician illustration

Sept Trucs De Marketing Vieille École À Garder Dans Votre Manche Pour Promouvoir Votre PME

Exploiter une petite ou une moyenne entreprise n’est pas chose facile. L’un des aspects les plus difficiles consiste à trouver la bonne manière de commercialiser et de promouvoir vos activités. Vous n’êtes pas le seul qui se demande comment faire!

Il existe des stratégies traditionnelles comme les journaux, la radio et la télévision, ainsi que de nouvelles stratégies, dont la publicité numérique, le marketing de recherche et les médias sociaux. Comment savoir lesquelles méritent un investissement de temps et d’énergie de votre part, et déterminer celles qui se révéleront les plus rentables?

Il ne fait aucun doute que les nouvelles stratégies de marketing numériques sont efficaces, mais en misant uniquement sur celles-ci, vous pourriez passer à côté des bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves et qui sont toujours valables. Et rappelez-vous que, si tout le monde se précipite sur les nouvelles stratégies, il pourrait y avoir moins de concurrence du côté du marketing vieille école.

Voici donc sept conseils et astuces utiles que vous pouvez utiliser afin de mettre en place une campagne de marketing fructueuse fondée sur les méthodes traditionnelles.

1. Faites publier un reportage dans le journal local

Les journaux peuvent sembler désuets, mais votre journal local peut encore vous donner accès à de belles opportunités — surtout que la plupart des journaux ont également un site Web complémentaire où sont publiés différents reportages.

Contactez le rédacteur en chef de la section Affaires et expliquez-lui en quoi votre entreprise en démarrage est différente de toutes les autres. Créez une histoire fascinante sur vos antécédents, décrivez ce que vous offrez à la collectivité et comment vous contribuez à hausser la barre dans le monde des affaires. Toutes les publications s’intéressent aux histoires intrigantes, et en leur proposant un argumentaire avantageux (c.-à-d. gratuitement), vous pourriez les persuader de rédiger un article moussant le profil de votre entreprise.

2. Parlez aux rédacteurs des magazines

Vous vous dites peut-être : « Quoi? Tout d’abord vous me conseillez les journaux, un médium obsolète, et maintenant les magazines? » Pourtant, c’est bien vrai — les magazines peuvent être un excellent moyen de faire connaître votre entreprise, et ils n’en manquent pas autour de vous qui aimeraient bien publier votre histoire.

Puisqu’une couverture locale reste la plus avantageuse, commencez avec la publication la plus près de votre entreprise. Il peut s’agir d’une publication ne paraissant que dans votre localité ou d’un magazine couvrant la niche où vous êtes actif. Et assurez-vous que la version en ligne de votre reportage contient des liens vers le site Web de votre entreprise, afin que les lecteurs puissent y accéder rapidement.

Bonus : Demandez au magazine si vous pouvez contribuer à une colonne du type « Demandez à un expert ». Fournissez-lui ensuite des chroniques à publier, dans la version imprimée ou en ligne.

3. Créez des cartes d’affaires efficaces et n’oubliez pas de les distribuer

Les cartes d’affaires ne relèvent peut-être pas de la haute technologie, mais elles demeurent importantes pour le réseautage. Ne partez pas sans elles, car vous ne savez jamais qui vous pourriez croiser dans vos déplacements.

Assurez-vous que votre carte d’affaires mentionne toutes vos coordonnées pertinentes, comme l’adresse de votre site Web et vos comptes de médias sociaux — notamment LinkedIn si vous êtes un professionnel servant d’autres entreprises.

De plus, faites usage de tout espace libre sur vos cartes pour fournir des détails sur vos produits et services, ainsi qu’une raison pour inciter les gens à communiquer avec vous. Par exemple, vous pourriez mentionner une réduction spéciale s’appliquant uniquement aux personnes qui utilisent votre carte d’affaires pour vous contacter. Voilà qui leur donnera une bonne raison de conserver votre carte.

Bonus : Obtenez la carte d’affaires de vos homologues en retour, puis connectez-vous avec eux sur LinkedIn ou d’autres comptes de médias sociaux le même jour. Assurez-vous de faire un suivi à l’aide d’un message pour ajouter une touche personnelle à votre nouvelle relation d’affaires.

4. Mettez en place un programme de recommandation

Si vous avez un grand nombre de fournisseurs avec qui vous faites affaire régulièrement, mettez en place un programme de recommandation afin d’obtenir des récompenses pour vos clients. Imaginez que vous soyez capable de proposer à vos clients des rabais exclusifs sur d’autres produits et services… Ce serait une raison suffisante pour qu’ils reviennent vers vous.

Et si vous décidez de mettre cette stratégie au goût du jour, vous pourriez faire mention de votre programme de recommandation dans les pages de votre bulletin électronique d’entreprise. En s’abonnant au bulletin, vos clients disposeront d’un accès pratique à toutes les promotions de votre entreprise et à celles d’autres établissements partenaires.

5. Offrez des rabais et des ventes selon les saisons

Tout le monde aime les soldes d’été ou les promotions hivernales. Peu importe la saison, accordez un rabais à vos clients s’ils font leurs achats à un moment précis de l’année. Autre possibilité : créez un thème autour des fêtes saisonnières comme l’Halloween, en proposant des économies « à faire dresser les cheveux sur la tête » et de faibles prix « qui feront peur à la concurrence ». Il y a un certain charme à organiser des promotions autour des grandes fêtes, et cela démontre à vos clients que dans votre entreprise, affaires et plaisir ne sont pas incompatibles.

6. Envoyez du bon vieux courrier postal

La poste traditionnelle a certes un charme suranné, mais ne sous-estimez pas son potentiel. Les tracts déposés dans les boîtes aux lettres ont toujours un effet mesurable si vous procédez  avec stratégie. Agissez dans un étroit rayon d’action si vous exploitez un commerce ayant pignon sur rue, afin de maximiser les chances que les clients locaux fassent un saut dans votre établissement.

Assurez-vous que votre tract fait mention d’un appel à l’action clair. Mieux encore, donnez à vos clients potentiels un incitatif pour conserver votre publicité — par exemple, inscrivez un code qu’ils devront saisir pour profiter d’une promotion Web ou mentionner-leur de présenter le tract à votre établissement pour recevoir un article promotionnel.

Bonus : Créez un dépliant imprimé, puis profitez des tableaux d’affichage mis à la disposition de la clientèle dans d’autres entreprises locales. Un dépliant peut être une stratégie de promotion rapide, bon marché et facile à mettre en place pour votre entreprise. Assurez-vous d’obtenir d’abord la permission d’afficher et n’oubliez pas d’inclure un appel à l’action percutant.

7. Entrez en contact avec votre chambre de commerce locale

Votre chambre de commerce locale est toujours en mesure de vous offrir une aide précieuse. Assurez-vous de vous y joindre afin de pouvoir réseauter avec d’autres propriétaires d’entreprises locales. Vous constaterez qu’il est étonnamment efficace d’échanger avec d’autres entrepreneurs de votre région et d’apprendre les tactiques qu’ils utilisent pour promouvoir leurs produits auprès de leurs clients et clients potentiels.

Suivez les activités de votre chambre de commerce en ligne et assurez-vous d’assister aux événements qu’elle organise tout au long de l’année. Vous pourriez être en mesure d’obtenir un soutien continu et de l’assistance qui vous coûteraient des milliers de dollars si vous vous adressiez à des tiers.

Connaissez-vous une méthode de marketing vieille école produisant des résultats efficaces? Dites-le-nous dans les commentaires.