how to blog for business

Vous voulez augmenter les clics vers votre site de 97 %? Apprenez comment rédiger un blogue d’affaires.

how to blog for business

Les statistiques semblent quasiment incroyables… Les entreprises qui ont un blogue bénéficient d’un nombre considérablement plus élevé de clics vers leur site Web (97 %) que les autres et les spécialistes du marketing peuvent récolter 67 % de pistes de vente supplémentaires rien qu’en rédigeant des billets de blogue. Quelle marque refuserait un tel coup de pouce? Grâce à une solide stratégie concernant la rédaction d’un blogue et à quelques conseils pour bien démarrer, vous serez en mesure d’évincer la concurrence et établir des liens avec de nouveaux clients comme jamais auparavant.

Vous n’avez pas besoin de plusieurs mois pour apprendre à fourbir votre arme secrète en matière de blogue. Richard Goodwin, l’auteur de How To Start A Blog Online, offre des conseils efficaces et faciles à suivre qui ont aidé de nombreuses personnes à se lancer dans la publication en ligne. Forbes, The Huffington Post, Entrepreneur et Inc. lui ont consacré des articles où l’on explique qu’il suffit de « vingt minutes pour démarrer un blogue, et qu’aucune connaissance en HTML, codage ou conception graphique n’est nécessaire pour y arriver ».

Pour commencer, M. Goodwin présente un processus étape par étape qui peut vous aider au début de votre apprentissage. « Lorsque vous décidez de créer un blogue et que vous commencez à examiner tout ce que cela implique, vous pourriez vous sentir frustré ou dépassé. La meilleure chose à faire est de partir sur des bases neuves et de procéder par étapes afin que le processus soit plus facile à gérer. »

En gardant cela à l’esprit, vous obtiendrez ci-dessous des réponses à huit questions courantes sur les blogues, ainsi que d’autres conseils pratiques offerts par M. Goodwin pour entrer dans le vif du sujet. Vous aurez l’impression d’être un blogueur professionnel en un rien de temps.

1. À quelle fréquence dois-je bloguer?

how to blog for business

Il n’est pas nécessaire de publier un billet tous les jours ni même toutes les semaines pour enclencher les choses. Au début, visez au moins un billet par mois; votre blogue sera alors actif sans pour autant que vous soyez submergé par la tâche de création de contenu. Une fois que vous êtes à l’aise avec ce rythme, ajoutez un autre message par mois pour continuer à alimenter la machine. L’important, c’est de créer un contenu cohérent qui a de la valeur pour vos lecteurs.

2. Quels sujets aborder?

Écrivez sur les sujets qui intéressent le plus vos clients et qui apporteront une valeur incomparable. Vous êtes l’expert, et vos lecteurs devraient le constater dans chaque billet. Par exemple, si vous répondez régulièrement aux mêmes questions provenant des clients, vos réponses pourraient faire des billets de blogue parfaits. Vous pouvez même numériser vos courriels antérieurs et transformer tout conseil que vous avez donné à vos clients en un billet.

M. Goodwin explique également l’importance de choisir des sujets qui vous fascinent. « Choisissez un créneau qui vous passionne. La rédaction d’un blogue doit être agréable. Vous savez, établir un lien avec autrui et fournir des informations utiles est une activité enrichissante. Vous ressentirez cette joie, et vous pourrez le faire longtemps si vous êtes passionné par les sujets sur lesquels vous écrivez. Quand j’ai finalement lancé mon premier blogue, j’ai découvert que j’étais vraiment passionné par l’écriture et la publication. J’ai donc créé mon créneau et j’ai été en mesure d’établir des liens avec de nombreuses personnes sympathiques, d’apprendre d’elles et d’avoir une influence sur elles. J’en ai même tiré des revenus. J’étais comblé. »

3. Dois-je être un bon rédacteur?

how to blog for business

Une fois que vous avez déterminé les sujets à aborder, vous n’avez pas besoin d’être un auteur vedette pour avoir un blogue percutant. Au lieu d’essayer d’écrire des billets dignes d’un prix Nobel, concentrez-vous sur la simplicité et la facilité de lecture. Le plus important, c’est de rédiger de manière professionnelle, mais dans un style que vos lecteurs peuvent comprendre — comme vous le feriez pour un courriel envoyé à un client. Vous voulez donner l’impression d’être un expert mais sans être trop formel ou trop théorique. Évitez par contre les fautes d’orthographe et les fautes de grammaire en utilisant des correcteurs orthographiques et des outils d’aide à la rédaction (essayez Antidote, par exemple). Et assurez-vous toujours de relire deux fois votre billet avant de le publier.

M. Goodwin suggère de trouver votre propre style pour raconter votre histoire, un style auquel le lecteur pourra s’identifier. « C’est une compétence qui s’améliorera avec le temps, car elle a beaucoup à voir avec le développement de votre propre ton dans votre écriture. […] Cherchez les sujets qui vous intéressent, puis ajoutez-y votre touche personnelle! Si vous parlez de la dernière version d’un téléphone intelligent, ajoutez vos propres réflexions ou parlez de votre expérience avec l’entreprise qui le fabrique. Si vous écrivez sur un nouvel épisode d’une série cinématographique, racontez l’influence que cette dernière a eue sur votre vie pendant votre enfance. »

 4. Quelle est la longueur idéale d’un billet?

Les billets de blogue n’ont pas besoin d’être très longs pour attirer l’attention. Au début, 500 mots suffisent : c’est en effet assez long pour fournir de la valeur sans pour autant prendre trop de temps à lire. Si vous avez plus de choses à communiquer, continuez à écrire. Et si vous n’en avez pas suffisamment, vous pourriez envisager de faire des recherches supplémentaires ou de modifier votre sujet.

La longueur de votre billet finira par augmenter. Il a été démontré que les billets qui se classent au premier rang dans les recherches en ligne font 1500 mots, mais conservez les billets les plus longs pour les publier plus tard dans votre parcours de blogueur.

 5. Qu’est-ce qu’un bon titre?

Ne sous-estimez pas l’importance du titre de votre billet de blogue. C’est en effet l’une des choses les plus importantes pour capter l’intérêt — dans les médias sociaux, pour le référencement, le courriel et les liens. Visez 70 à 100 caractères maximum, et utilisez la bonne combinaison de mots peu fréquents, puissants et suscitant l’émotion.

Il peut être utile de dresser une liste d’au plus 20 titres possibles en haut de votre page jusqu’à ce que vous en trouviez un qui convienne vraiment. Pour savoir si vos titres sont adéquats, utilisez l’outil CoSchedule Headline Analyzer et testez-les avant d’appuyer sur le bouton « Publier ». Vous serez peut-être surpris par celui qui remporte la palme.

Incluez ensuite au moins trois sous-titres dans le corps de votre billet afin de diriger le lecteur vers les points pertinents. Selon HubSpot, 43 % des gens admettent avoir lu des messages en diagonale, donc attirer leur attention avec des mots-clés pertinents dans les sous-titres est aussi un excellent moyen de garder l’intérêt de votre lecteur pendant qu’il fait défiler la page.

 6. Faut-il ajouter des images?

how to blog for business

Les billets de blogue contenant des images obtiennent 94 % de visites de plus, et c’est un énorme avantage lorsqu’on fait face à l’abondante concurrence en ligne. Une bonne image est primordiale pour s’assurer que les gens s’intéressent à votre billet, surtout lorsque vous le partagez en ligne. Il existe une abondance de sites d’images et d’outils en ligne libres de droits qui se révéleront d’une grande utilité à cette fin, comme Pixabay et Canva.

Vous pouvez également franchir une étape de plus dans la stratégie média de votre blogue en ajoutant les bonnes balises alt (mots-clés) à chaque image, et en utilisant la vidéo intégrée dans vos billets. M. Goodwin explique : « Aujourd’hui, la rédaction d’un blogue, c’est plus qu’écrire des mots. Ajouter des graphiques ou même des vidéos au contenu peut réellement aider votre blogue à se démarquer du reste… Les graphiques constituent également une composante importante de la stratégie de référencement. En fait, la plupart des blogues fructueux investissent souvent une quantité importante de ressources dans leurs graphiques. »

7. Devrais-je utiliser le blogue pour vendre des produits ou des services?

La plupart des meilleurs blogues transmettent des informations précieuses à leurs lecteurs plutôt que de faire de la vente directe. Cela signifie que vous offrirez des recommandations et des conseils d’experts, tissant ainsi une relation de confiance avec vos clients actuels et potentiels. L’important est d’établir une relation durable avec vos lecteurs.

Mais vous pouvez également ajouter des liens et des invites pour maintenir l’intérêt des lecteurs pour votre marque et prolonger le temps qu’ils passent sur votre site Web. Incluez au moins un appel à l’action dans le corps de votre billet, ainsi qu’un autre à la fin. Les appels à l’action (ou AA) aideront à convertir votre trafic en conversations ou en pistes de vente plus significatives.

Par exemple, vous pouvez insérer un lien vers un autre billet sur votre blogue que les gens voudront peut-être lire ensuite. Ou vous pourriez offrir une consultation gratuite à la fin du billet s’ils manifestent de l’intérêt pour vos services. C’est une belle façon de montrer que vous vous engagez à offrir des informations exceptionnelles sans appliquer une démarche de vente agressive. Lorsque votre lecteur sera prêt, il se tournera vers vous pour la prochaine étape.

Sujet connexe : Dynamisez votre marketing par courriel à l’aide des meilleures pratiques suivantes

8. Comment les gens trouveront-ils mon blogue?

how to blog for business

Tout contenu intéressant doit faire l’objet de promotion, alors utilisez vos canaux en ligne pour attirer plus de lecteurs vers votre blogue. Cela comprend les médias sociaux, les bulletins électroniques, votre signature de courriel et l’envoi de liens vers le blogue directement à des clients individuels susceptibles de trouver de la valeur dans les billets.

« Les médias sociaux sont l’un des meilleurs moyens de faire de la publicité pour votre blogue, et il suffit d’être présent sur quelques sites de réseautage social pour se faire connaître et augmenter le trafic sur votre site. Déterminez votre cible démographique pour votre blogue, puis recherchez les plates-formes de médias sociaux que le groupe démographique concerné est le plus susceptible d’utiliser », recommande M. Goodwin.

Souvent, un nouveau blogueur utilisera uniquement ses comptes de médias sociaux personnels pour promouvoir le contenu, et c’est là une bonne solution pour commencer. M. Goodwin donne d’autres explications : « Quand vous commencez à bloguer, servez-vous de vos comptes personnels de médias sociaux et partagez des liens menant vers de nouveaux contenus que vous produirez de manière assidue, bien qu’à un rythme encore modeste. Une fois que vous aurez accumulé un petit auditoire de cette façon, il sera peut-être temps de faire passer votre publicité au niveau supérieur. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *