Ship illustration

Comment satisfaire ses fournisseurs tout en gardant l’argent dans ses poches

Partie 4 de notre série sur le cycle d’exploitation : Utilisation du financement de bons de commande pour l’expédition accélérée de vos marchandises

cash cycle

Il arrive que les fournisseurs exigent que vous payiez pour vos commandes à l’avance ou au point d’expédition.

Mais que faire si vous n’avez pas l’argent pour payer à l’avance? Vous pourriez toujours avoir recours à une lettre de crédit pour amorcer le traitement de la commande, mais si cela s’avérait également impossible? Comment pouvez-vous faire en sorte qu’on vous envoie vos marchandises?

Pour faire en sorte que les fournisseurs vous livrent

Le financement de bons de commande vous aide à combler l’écart lorsque les fournisseurs ne vous accordent pas de délais de paiement suffisants – ou en l’absence de tout délai. En augmentant le nombre de jours dont vous disposez pour régler vos comptes fournisseurs, vous pouvez conserver vos liquidités dans les coffres de l’entreprise et effectivement accroître votre fonds de roulement. Cette option de financement améliorera également votre trésorerie et votre cycle d’exploitation, ce qui pourrait, en retour, vous aider à satisfaire aux conditions du fournisseur.

Dans des circonstances normales, vous devez peut-être attendre 30, 60, voire 90 jours pour percevoir le produit de vos ventes (délai de recouvrement des créances clients ou DRCC de 30, 60 ou 90 jours). Mais un fournisseur peut exiger un règlement immédiat, avant même l’expédition des marchandises (délai de crédit fournisseurs ou DCF de 0 jour). Si vous n’avez pas sous la main un fonds de roulement substantiel, vous devrez alors faire face à un manque à gagner important. (Des renseignements sur ces chiffres suivront un peu plus loin.)

Pendant que vous patientez en attendant qu’on vous règle les factures qui vous sont dues, vous devez quand même continuer à assumer les coûts permanents liés à l’exploitation de votre entreprise et – à défaut de payer – votre commande pourrait bien se retrouver prise en otage. Malheureusement, dans un tel cas, vous ne serez jamais en mesure de répondre aux conditions du fournisseur… à moins d’une solution de rechange.

Le financement de bons de commande peut vous aider à optimiser votre cycle d’exploitation et vous aider à obtenir la livraison de vos produits. Lorsque vous recevez un bon de commande d’un client, vous le soumettez à votre fournisseur. En tant que partenaire de financement, Liquid Capital fournira ensuite à ce dernier une lettre de crédit pour qu’il procède à l’expédition. La facture client est alors produite.

En combinaison avec le financement de bons de commandes, les entreprises utilisent souvent l’affacturage pour profiter d’un règlement accéléré de leurs factures clients une fois qu’elles ont été produites. Ils peuvent ainsi tirer parti des deux solutions à la fois.

Exemple de financement du coût d’un produit

Les frères Grégoire exploitent une entreprise de vente en ligne depuis quelques années. Ils font dans les accessoires automobiles et de camions destinés à une clientèle enthousiaste qui se passionne pour les voitures personnalisées. Leurs fournisseurs sont situés en Amérique du Nord et à l’étranger; l’expédition est donc une préoccupation importante pour les deux frères. Leur entreprise est en pleine expansion, mais les flux de trésorerie trainent encore derrière. En effet, il est difficile de coordonner dans un délai acceptable les paiements aux fournisseurs, les commandes et le règlement des comptes clients.

Actuellement, leur principal fournisseur étranger exige le paiement au point d’expédition pour une grosse commande prête à partir. Une fois que les pièces sont chargées sur le bateau, elles sont considérées comme étant vendues aux frères Grégoire – et le chronomètre commence à tourner – mais le duo est à cours de liquidités et ne peut pas payer la facture entière. Voilà qui est ennuyeux, car les deux frères ont tout intérêt à ce que leurs clients reçoivent leurs pièces le plus vite possible – c’est qu’il faut généralement compter au moins 35 jours pour le règlement des factures!

Heureusement, les deux hommes d’affaires disposent de commandes substantielles, avec bons de commande à l’appui. Liquid Capital peut donc fournir une lettre de crédit au fournisseur et finance ainsi les coûts de production des frères Grégoire jusqu’à ce que la commande soit livrée aux clients, 12 jours plus tard. Ils peuvent ainsi assurer le paiement en se gardant en plus une marge de manœuvre. De plus, en affacturant leurs créances, ils ne devront désormais attendre que cinq jours pour voir les flux de trésorerie remonter grâce au règlement des factures clients!

CYCLE D’EXPLOITATION ORIGINAL AVEC L’AIDE DU FINANCEMENT DE BONS DE COMMANDE
CÉ = DÉS – DCF + DRCC CÉ = DÉS – DCF + DRCC
CÉ = 60 – 0 + 35 CÉ = 60 – 12 + 5
CÉ = 95 jours CCC = 53 jours

Le cycle d’exploitation est raccourci de 42 jours.

(Consultez la formule complète pour calculer le cycle d’exploitation et les descriptions connexes en cliquant ici.)

 

Juste avec le financement de bons de commande, les frères Grégoire ont pu raccourcir leur cycle d’exploitation de 12 jours. Cela signifie qu’ils convertissent leurs stocks en argent liquide presque deux semaines plus vite!

S’ils décidaient de profiter également du financement de comptes clients (affacturage), ils pourraient raccourcir leur cycle de 30 jours additionnels; leur cycle d’exploitation se trouverait donc considérablement réduit. Quelle différence comparativement à une période de trois mois sans entrée de fonds!

 

Pour obtenir plus d’information sur le cycle d’exploitation, la manière de le calculer et les stratégies à la portée de votre entreprise : 

Partie 1 : Une formule pour déterminer le cycle d’exploitation de votre entreprise

Partie 2 : Sept tactiques en matière de flux de trésorerie que tous les pros des finances devraient connaître       

Partie 3 : Comment tirer parti de vos actifs pour accéder à du financement

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *