Asset-based lending explained: How it works

Asset-Based Lending Explained: How It Works

Asset-based lending explained: How it works

For mid and large-sized companies that are in search of alternative ways to secure funding for growth and change, asset-based lending (ABL) is often a viable solution. ABL works by utilizing the assets your business already has, such as accounts receivable, inventory, or machinery/equipment, as collateral for a loan.  

Here are the basics of ABL and how it could work for your business:

Why ABL?

Asset-based lending has a number of benefits over traditional bank loans. Some of these benefits include:

  • Speed: Delivery of funds via ABL is generally much faster than traditional banking tools.
  • Improved liquidity: ABL can help make your cash flow much more predictable — particularly during times of rapid growth.
  • Flexibility: Funds received via ABL can be used for almost any purpose as long as it is a business need.
  • Access: An asset-based financing program is generally easier to obtain than a bank loan.
  • Fewer covenants: As there are are less covenants associated with ABL, managing the line and staying compliant is much easier than with a chartered bank.

ABL can also have the added bonus of laying the foundation for other methods of funding.

How does a business obtain ABL?

Your asset based loan request begins with a rigorous assessment of the potential borrower to determine the viability of the business and its assets (collateral). It also includes a thorough field examination of the offices of the borrower to observe their accounting and internal control practices, focusing on the assets to be used as collateral such as account receivables, inventory and machinery/equipment.

This assessment will include a number of appraisals, such as that of the inventory to determine the net orderly liquidation value (NOLV) and the market value. Upon completion of all reviews and appraisals, the loan agreement will be created.

What determines the rate and terms of ABL?

A number of factors can influence how much money a borrower receives and at what cost. A lender will generally fund up to 80% of the total accounts receivable, but this can go higher if the accounts receivable is insured.

If inventory is the asset used, funding is derived from a percentage of the NOLV, cost or market value. Deductions can be made if there is inventory abroad or obsolete stock.

What companies are good candidates for ABL? *

A wide range of industries including manufacturing, wholesale distribution, retail, and service companies are often the source of prime candidates for ABL. However, the most important factor is to have asset-rich balance sheets, demonstrating a majority of their total assets in working capital, such as accounts receivable (particularly with creditworthy customers) and inventory.

Lenders look for businesses with strong credit ratings that have deeply-integrated management teams and a demonstrable history of operational performance. Many recipients of these types of ABL are at a stage of their business where there are sales, but not enough yet to qualify for traditional bank financing.

Next steps: Choosing an ABL partner

Asset-based lending is an increasingly common way for businesses experiencing rapid growth to get the funds necessary to fuel it. If ABL is on your radar, be sure to consider the following when evaluating potential partners:

  • Relevant industry experience
  • Length of time in business
  • Availability and customer service
  • Their funding sources

ABL is one of the most flexible tools available for fast-growing businesses that are in search of an alternative to banks, regardless of the reason why.

Could asset-based lending be the solution to your cash flow needs? Find out more about ABL today.

Asset-based lending explained: How it works

Prêts basés sur l’actif : comment ça marche

Asset-based lending explained: How it works

Pour les moyennes et grandes entreprises qui sont à la recherche de moyens de rechange pour obtenir du financement en vue de la croissance et de la transformation, les prêts basés sur l’actif constituent souvent une solution viable. Ces prêts se fondent sur les actifs que votre entreprise possède déjà, tels que les comptes clients, les stocks ou la machinerie/l’équipement, qui agissent comme garantie pour le prêt.

Voici les principes de base du prêt basé sur l’actif et comment le tout pourrait fonctionner pour votre entreprise.

 

Pourquoi un prêt basé sur l’actif?

Les prêts basés sur l’actif confèrent un certain nombre d’avantages par rapport aux prêts bancaires traditionnels. Voici certains de ces avantages :

  • Rapidité :La remise des fonds par l’intermédiaire d’un prêt basé sur l’actif est généralement beaucoup plus rapide qu’avec les facilités de prêt bancaire traditionnelles.
  • Liquidité accrue :Un prêt basé sur l’actif peut vous aider à rendre vos flux de trésorerie beaucoup plus prévisibles, surtout en période de croissance rapide.
  • Souplesse : Les fonds obtenus par l’intermédiaire d’un prêt basé sur l’actif peuvent être utilisés à n’importe quelle fin ou presque, dans la mesure où cette fin correspond à un besoin commercial.
  • Accès :Une facilité de prêt basée sur l’actif est généralement plus facile à obtenir qu’un prêt bancaire.
  • Moins de clauses restrictives : Comme il y a moins de clauses restrictives associées aux prêts basés sur l’actif, il est beaucoup plus facile de gérer la ligne de crédit et de rester en règle qu’avec une banque à charte.

En outre, un prêt basé sur l’actif peut aussi avoir comme avantage supplémentaire de jeter les bases pour d’autres méthodes de financement.

Comment une entreprise obtient-elle un prêt basé sur l’actif?

La demande de prêt sur l’actif commence par une évaluation rigoureuse de l’emprunteur potentiel afin de déterminer la viabilité de l’entreprise et de ses actifs (garantie). Le processus prévoit également une enquête approfondie menée dans les bureaux de l’emprunteur afin d’observer ses pratiques en matière de comptabilité et de contrôle interne, en mettant l’accent sur les actifs devant servir de garantie, tels que les comptes clients, les stocks et la machinerie/l’équipement.

Le processus fait également appel à un certain nombre d’évaluations, comme celle des stocks, pour déterminer la valeur de liquidation volontaire nette et la valeur marchande. Une fois toutes les enquêtes et évaluations terminées, l’entente de prêt peut être mise en place.

Qu’est-ce qui détermine le taux et les modalités du prêt basé sur l’actif?

Un certain nombre de facteurs peuvent influer sur le montant qu’un emprunteur touche, et à quel coût. Un prêteur finance généralement à hauteur de 80 % du total des comptes clients, mais ce montant peut augmenter si les comptes clients sont assurés.

Si les stocks sont l’actif utilisé, le financement dérive d’un pourcentage de la valeur de liquidation volontaire nette, du coût ou de la valeur marchande. Des déductions peuvent toutefois s’appliquer en présence de stocks situés à l’étranger ou jugés obsolètes.

Quelles entreprises sont de bonnes candidates pour un prêt basé sur l’actif?*

On retrouve souvent des candidats de choix pour les prêts basés sur l’actif dans un large éventail d’industries – notamment la fabrication, la distribution en gros, la vente au détail et les entreprises de services. Toutefois, le facteur le plus important consiste à afficher un bilan riche en actifs, démontrant qu’une majorité des avoirs totaux dérive du fonds de roulement, comme les comptes clients (particulièrement ceux des clients solvables) et les stocks.

Les prêteurs recherchent des entreprises dont la cote de crédit est élevée, qui ont des équipes de direction bien intégrées et dont le rendement opérationnel antérieur est démontrable. De nombreux bénéficiaires des prêts basés sur l’actif en sont à un stade de leurs activités où l’on enregistre des ventes, mais pas encore suffisamment pour permettre l’admissibilité au financement bancaire traditionnel.

La prochaine étape : choisir un partenaire

De plus en plus, les entreprises qui grossissent rapidement se tournent vers les prêts basés sur l’actif pour obtenir les fonds nécessaires pour alimenter leur croissance. Si vous envisagez un prêt basé sur l’actif, n’oubliez pas de tenir compte de ce qui suit lorsque vous évaluerez des partenaires potentiels :

  • Expérience pertinente de l’industrie
  • Nombre d’années en affaires
  • Disponibilité et service à la clientèle
  • Les sources de financement

Le prêt basé sur l’actif est l’un des outils les plus flexibles à la portée des entreprises qui connaissant une croissance rapide et qui sont à la recherche d’une solution de rechange aux banques, quelle qu’en soit la raison.

Le prêt basé sur l’actif pourrait-il être la solution à vos besoins de trésorerie ? Renseignez-vous dès aujourd’hui à ce sujet.

Top 4 Things to Consider When Choosing Your Factoring Partner

Top 4 Things to Consider When Choosing Your Invoice Factoring Partner

Top 4 Things to Consider When Choosing Your Factoring Partner

For businesses experiencing major growth or change, sometimes the need to access funds emerges faster than accounts receivable can keep up. To avoid the cash flow problems and subsequent business failures that such a situation can create, many businesses turn to factoring. This is the practice of selling your unpaid invoices to a third party (called a factor), who pays a percentage of the value, and then later collects the payment from your customer directly.

Once you’ve decided that factoring is the solution for your cash flow needs, it’s time to choose the right partner for the task.

To help you in this effort, here are the top four things to consider when choosing a factoring partner:

 

1. The type of factoring service offered

There are two major paths that factoring generally takes:

  • Recourse: Where the customer assumes the risk for, and guarantees the invoices. If the client of the customer fails to pay, the customer is responsible for buying back the invoices.
  • Non-recourse: Where the factor assumes the risk and guarantees the invoice. This type of factoring is less common and is generally associated with a higher fee structure.

2. The terms and rates of their services

It’s ideal to find a partner that can create agreements similar to those structured at a bank, including features such as 30-day cancellation clauses, giving you a way out if needed.

In terms of fees, even if the upfront rate is low there can be a long list of add-ons that ultimately drive the price much higher; with charges for things like phone calls or ‘same day funding.’

No matter what the terms are, transparency should be the tone for the entire transaction. If a potential partner is not 100% clear with you about what will happen and how, it’s time to move on to the next candidate.

3. Industry experience and depth of knowledge

Given the intricacies and risks associated with different industries, it’s important to find a factoring partner that is experienced in your particular industry. In addition to this industry-specific knowledge, having a team that has been in business for many years can also help to avoid any pitfalls that a less practiced company may inadvertently encounter.

4. Service: Speed, availability, flexibility

Factoring, above all else, is a customer-centric activity. So find a partner who is responsive to your needs and is able to deliver high quality results quickly within 24 hours of approval ideally.

Given the scalability of factoring, as long as you choose a partner with access to enough capital, you’ll have a funding solution that can grow as big as your goals.

Factoring is one of the best alternatives to traditional banking mechanisms, bringing cash flow to growing businesses when it is needed most. Choosing the right partner for invoice factoring means looking beyond the basic rates – which can be misleading. Ultimately, choosing the right invoice factoring partner for your business will have important consequences, so it’s worth taking the time to ask the right questions.

Learn all the critical questions you should ask any invoice factoring provider in the Invoice Factoring Guidebook.

Top 4 Things to Consider When Choosing Your Factoring Partner

Quatre éléments à prendre en compte dans le choix de votre partenaire d’affacturage

Top 4 Things to Consider When Choosing Your Factoring Partner

Chez les entreprises qui connaissent une croissance ou une transformation importante, les besoins en matière de fonds de roulement sont parfois plus grands que ce que les comptes clients peuvent combler. Pour éviter les problèmes de trésorerie – voire la faillite – qu’une telle situation peut entraîner, de nombreuses entreprises se tournent vers l’affacturage. L’affacturage, c’est la pratique consistant à vendre vos factures impayées à un tiers (appelé affactureur), qui vous remet un pourcentage de leur valeur, puis perçoit le paiement directement de vos clients.

Une fois que vous avez décidé que l’affacturage est la solution à vos besoins de trésorerie, il est temps de se mettre à la recherche du bon partenaire pour la tâche.

Pour vous aider dans cette démarche, voici les quatre principaux éléments à prendre en compte dans le choix d’un partenaire d’affacturage :

1. Types de services d’affacturage offerts

On retrouve généralement deux grands types de services d’affacturage :

  • Avec recours : Lorsque le client assume le risque et garantit les factures. Si la clientèle du client ne paie pas, le client est responsable du rachat des factures.
  • Sans recours : Lorsque l’affactureur assume le risque et garantit la facture. Ce type d’affacturage est moins courant et est généralement associé à une structure tarifaire plus élevée.

2. Modalités et frais de service

L’idéal est de trouver un partenaire en mesure de mettre en place des ententes similaires à celles qui sont montées au sein des banques – et comportant notamment une clause de résiliation de 30 jours, ce qui vous confère une porte de sortie si nécessaire.

En ce qui concerne les frais, même si le taux initial est bas, il peut y avoir une longue liste d’éléments en sus qui, en fin de compte, font beaucoup grimper le prix. Par exemple, on peut vous imposer des frais pour les appels téléphoniques ou le financement « le jour même ».

Quelles que soient les modalités, la transparence devrait donner le ton de l’ensemble de la transaction. Si un partenaire potentiel n’est pas clair à 100 % avec vous sur ce qui va se passer et comment, il est temps de passer au candidat suivant!

3. Expérience de l’industrie et connaissances

Étant donné la complexité et les risques associés aux différentes industries, il est important de trouver un partenaire d’affacturage expérimenté dans votre secteur d’activité particulier. En plus de ces connaissances propres au secteur, le fait de faire affaire avec une équipe en activité depuis de nombreuses années contribuera également à éviter les pièges qu’un fournisseur moins expérimenté peut retrouver sur son chemin, malgré toute sa bonne volonté.

4. Service : rapidité, disponibilité, souplesse

L’affacturage est avant tout une activité centrée sur le client. Vous devez donc trouver donc un partenaire qui répond à vos besoins et qui est capable d’obtenir rapidement des résultats concrets – idéalement dans les 24 heures suivant l’approbation.

Compte tenu de l’évolutivité de l’affacturage, tant que vous choisirez un partenaire ayant accès à suffisamment de capitaux, vous disposerez d’une solution de financement qui pourra croître à la mesure de vos objectifs.

L’affacturage est l’une des meilleures solutions de rechange aux mécanismes bancaires traditionnels, en permettant d’alimenter les flux de trésorerie des entreprises en croissance lorsqu’elles en ont le plus besoin. Choisir le bon partenaire pour l’affacturage signifie regarder au-delà des tarifs de base – qui peuvent être trompeurs. En définitive, le choix du bon partenaire d’affacturage pour votre entreprise aura des répercussions importantes : cela vaut donc la peine de prendre le temps de poser les bonnes questions.

Prenez connaissance de toutes les questions critiques que vous devriez poser à n’importe quel fournisseur dans notre Guide sur l’affacturage.

5 tips to grow an outstanding referral partnership

Cinq conseils pour mettre en place un partenariat de référence fructueux

Voici quelques qualités importantes qui vous aideront à développer des références durables pour faire croître votre entreprise.

5 tips to grow an outstanding referral partnership

Vous croyez que le bouche-à-oreille est mort? Voilà qui reste à voir. En effet, selon la firme de recherche Nielsen, 92 % des consommateurs partout dans le monde disent faire confiance aux recommandations des membres de leur réseau plus qu’à toute autre source. En matière de pratiques commerciales, les partenariats de référence sont essentiels à une croissance continue.

Les réseaux de référence peuvent apporter une énorme valeur ajoutée à votre entreprise. En effet, vous ne connaissez sans doute pas toutes les relations utiles de vos contacts d’affaires (à ce sujet, voici comment vérifier les contacts des personnes avec qui vous êtes reliés sur LinkedIn). Il est donc important de cultiver un réseau de référence solide. Une telle pratique vous permet d’atteindre des recoins du marché que votre entreprise n’aurait peut-être pas pu explorer autrement, tout en vous permettant de discerner plus clairement les opportunités qui s’offrent à vous.

Il existe deux pendants à chaque relation avec un partenaire de référence. Cependant, le fait de recommander un client à un autre partenaire – comme le fait d’accepter un client potentiel d’une source de référence – n’est pas une mince affaire. En effet, votre réputation, votre entreprise et votre succès futur sont en jeu. Et comme dans toute relation, si vous vous engagez dans un partenariat de référence, il y a des qualités que vous devriez rechercher chez votre partenaire.

Voici donc cinq conseils pour trouver un bon partenaire de référence :

1. Comprendre ses besoins (et les vôtres)

Au cœur de toute relation de référence se trouve la compréhension mutuelle des besoins des uns et des autres. « Le partenariat est un engagement envers une relation solide fondée sur le respect mutuel, en vue d’un succès mutuel », explique Nicholas McGill, membre de la haute direction d’Heroik Media. Il est essentiel pour réussir que votre partenaire comprenne vos objectifs, vos valeurs, votre mission et vos besoins commerciaux.

2. Être honnête et transparent

Un partenaire qui est transparent et honnête dans ses pratiques commerciales vous assurera que vos clients (et surtout, votre réputation) sont entre bonnes mains.

3. Communiquer régulièrement

Stephen Key, cofondateur d’inventRight et auteur de la série One Simple Idea, explique qu’il est essentiel de maintenir un dialogue ouvert et recommande que « fixer une date et une heure régulières pour la discussion contribuera à régler tout problème qui pourrait survenir ». Il souligne également qu’il est important de trouver un partenaire sachant quand une situation nécessite un appel téléphonique, une rencontre en personne ou un courriel.

4. Les points forts doivent compléter les points faibles

Nous ne pouvons pas tout faire nous-mêmes à la perfection, et lorsque nous sommes à l’affût d’un partenaire de référence potentiel, Stephen Key recommande de « chercher des gens qui ont des compétences différentes des nôtres ». Choisir un partenaire dont les forces complètent les faiblesses de l’autre, et vice versa, rendra les deux entreprises plus fortes. Cherchez donc des gens qui peuvent vous mettre en contact avec d’autres personnes que celles auxquelles vous êtes habituellement exposées. Tenez compte de la géographie, de la démographie, des connaissances du secteur ou de l’appartenance à divers regroupements. Regardez aussi du côté des partenaires avec lesquels ces personnes travaillent déjà pour vous assurer que la relation vous permettra bien d’étendre votre portée.

5. Valoriser l’expérience et les connaissances

Lorsque vous choisissez un partenaire de référence, vous devez vous assurer qu’il possède suffisamment d’expertise dans son domaine pour produire des résultats. Avant de conclure un partenariat, prenez donc le temps de faire des recherches sur votre partenaire. Est-il un leader d’opinion dans son domaine? Produit-il régulièrement du contenu démontrant qu’il est à l’avant-garde dans son secteur? Envisagez de vous entretenir avec ses partenaires ou clients actuels pour en apprendre davantage sur la façon dont son expérience et ses connaissances ont aidé les autres.

Passer à l’étape suivante…

Maintenant que vous savez ce que vous devez rechercher chez un partenaire de référence, vous vous demandez peut-être par où commencer pour trouver de nouveaux partenaires potentiels…

Ivan Misner, fondateur et directeur visionnaire en chef de BNI, explique que « les gens d’affaires prospères ont la capacité de choisir et de cultiver des relations mutuellement avantageuses avec des gens de grande qualité dans des catégories d’affaires stratégiquement importantes, et cette capacité est une compétence essentielle pour réussir pleinement dans le réseautage ».

Passez donc à l’étape suivante et commencez à faire jouer les contacts de votre réseau. Et surtout, gardez l’esprit ouvert. En effet, vous ne savez jamais qui votre nettoyeur à sec, la personne qui promène votre chien ou votre chauffeur d’Uber pourrait connaître!

Apprenez-en plus sur la façon de tirer parti des partenariats de référence pour augmenter vos ventes. Nous vous invitons également à en apprendre davantage sur le programme de partenaires de référence de Liquid Capital – si vous êtes un professionnel du financement commercial, du développement des affaires ou du secteur bancaire intéressé à étendre votre réseau.

 

5 tips to grow an outstanding referral partnership

5 Tips To Grow An Outstanding Referral Partnership

Discover these important qualities that will help you develop lasting referrals to grow your business.

5 tips to grow an outstanding referral partnership

Think word-of-mouth marketing is dead? Think again. According to research from Nielsen, 92% of consumers around the world say they trust recommendations from people in their network more than any other source. When applied to your business practices, referral partnerships are essential to continual growth.

Referral networks can bring huge value to your business. You may not know all the helpful connections your business contacts have (here’s how you can check your contacts’ connections on LinkedIn), so cultivating a strong referral network is important. It allows you to reach corners of the market that your business may not have been able to reach otherwise and to break through all the noise in the market.

There are two sides to every referral partner relationship. However, whether you’re recommending a client to another business partner or you accept a potential prospect from a referral source, it can be a daunting task. Your reputation, your business and your future success is at stake. As with any relationship, if you’re entering into a referral partnership, there are qualities that you should look for in a partner.

Here are five tips for finding a great referral partner:

1. Understand their needs (and your own)

At the core of any referral relationship is a mutual understanding of one another’s needs. “Partnership is a commitment to a strong relationship based on mutual regard for mutual success,” explains Nicholas McGill, CXO of Heroik Media. It is crucial that your partner understands your goals, values, mission and business needs for success to occur.

2. Be honest and transparent

A partner who is transparent and honest about their business practices will allow you to be confident and secure knowing that your clients (and most importantly, your reputation) are in good hands.

3. Communicate regularly

Stephen Key, co-founder of inventRight and author of One Simple Idea Series, explains that it is critical to maintain an open dialogue and recommends that “setting a recurring time and date will help facilitate talking about any problems that arise”. He also notes that it’s important to find a partner who knows when a situation requires a phone call, an in-person meeting or an email.

4. Strengths should complement the weaknesses

We can’t be great at everything, and when looking for a potential referral partner Key recommends “seeking out people who have different skill sets from yours.” Selecting a partner whose strengths complement your weaknesses, and vice versa, will make both of your business ventures stronger. Look for people who can connect you to different people than usual. Consider geography, demographics, industry knowledge or memberships, and who they’re already partnering with to ensure you’re reaching into a new territory.

5. Value experience and knowledge

When selecting a referral partner, you want to know that they have the expertise in their field to deliver results. Before entering into a partnership, take time to research your partner. Are they a thought-leader in their field? Do they produce regular content that shows they are at the forefront of their industry? Consider speaking with their current partners or customers to learn more about how their experience and knowledge has helped others.

Taking the next step…

Now that you know what to look for in a referral partner, you might be wondering where to start looking for potential new partners.

Ivan Misner, Founder and Chief Visionary Officer of BNI explains that “successful business people have the ability to select and cultivate mutually beneficial relationships with high-quality people in strategically important business categories, and this ability is a core competency for maximum success in networking.”

Take the next step and begin reaching out to your network. And most importantly, keep an open mind. You never know who your dry cleaner, dog walker, or Uber driver might know.

Read more about how to leverage referral partnerships to increase your sales. And learn more about our Liquid Capital Partner Program if you are a commercial finance professional, a BDO, or a banking professional that is interested in extending your network.

Liquid Capital Referral Program Partner Application CTA

Financiamientos Recientes – Enero 2019

Financements récents – Janvier 2019

Recent funding diagram

Financements récents – Janvier 2019

Recent funding diagram

Recent Fundings – January 2019