legendary entrepreneur quotes

15 legendary entrepreneur quotes that will inspire any business pro

Featuring Emily Clark, Guest Contributor

Every entrepreneur’s success, big or small, begins with a brilliant idea. If worries or anxieties held back the world’s top business people, we would have missed out on incredible things like the personal computer, Facebook, the iPhone and even Harry Potter.

If fear of failure has ever held you back from running your own small business, don’t worry – you’re not alone. 40% of entrepreneurs share that sentiment, and it can roadblock from taking on new challenges in their professional lives.

We hear time and again how many top entrepreneurs succeeded only after failing – often over and over on multiple projects. Remember that failure is the first step towards success. Instead of being intimidated, you can use that feeling as personal motivation. The key for these top entrepreneurs was to keep their nerves strong throughout the hard times, be calm and battle through.

When you’re in a tense situation and fear is staring you down, it’s worth imitating the pros who have walked a mile before you. Take the famous example of Steve Jobs, who converted his failures into a rebirth of Apple, launching the iPod to become the most successful and arguably adored person in the tech world.

In the following infographic, “45 Legendary quotes from successful entrepreneurs” brought to you by Total Processing, see how notable entrepreneurs like Jobs, Bezos, Huffington and Beyoncé have viewed their golden journeys and stared down this fear of failure. These legends are experts in their fields, and their inspirational quotes will surely provide motivation to take on any fear and define your own legacy.

Legendary entrepreneur quotes

 

Up Next: Get the « Podcast Hit List » for successful business owners and entrepreneurs.

cash flow budget

Comment établir votre budget de trésorerie

cash flow budget

Toutes les entreprises sont obsédées par les liquidités. En effet, pour rester à flot, elles doivent s’assurer de disposer du capital nécessaire pour s’acquitter de leurs obligations comme le versement des salaires, le paiement des fournisseurs, le remboursement des prêts et les investissements dans l’entreprise.

Comme nous l’avons expliqué dans la première partie, un budget de trésorerie vous indique exactement combien d’argent liquide entre dans les comptes de l’entreprise et combien en sort.

Voici donc les étapes à suivre pour préparer votre propre budget de trésorerie.

1. Trouvez le bon outil

cash flow budget - Microsoft Excel

Si vous êtes prêt(e) à vous retrousser les manches, vous vous tournerez peut-être vers un outil ou un logiciel de budgétisation qui peut vous aider à préparer vos prévisions de trésorerie. Sinon, le modèle de flux de trésorerie d’Excel constitue un point de départ simple. En cas de doute, demandez à votre comptable ou à votre aide-comptable s’il ou elle a une recommandation pour assurer la concordance avec vos autres rapports financiers.

2. Fixez un calendrier

Souvent, les budgets de trésorerie sont préparés six mois ou un an à l’avance. Selon que vous prépariez le tout pour vous-même ou dans le but d’obtenir du financement, fixez-vous un calendrier, et soyez prêt(e) à recueillir tous les renseignements nécessaires pour la période couverte.

De nombreuses entreprises font des prévisions mensuelles, mais certaines peuvent avoir besoin de connaître les mouvements de trésorerie selon une cadence plus régulière – hebdomadaire ou bimensuelle.

3. Établissez vos prévisions de ventes

 Combien de revenus prévoyez-vous générer au cours de chaque mois? Vous pouvez vous baser sur les mois, années ou prévisions de ventes passés. Ensuite, tracez les prévisions de ventes prévues pour chaque mois de l’année. N’oubliez pas qu’il y aura des fluctuations en fonction des ventes réelles et des changements sur le marché, ainsi que des nouveaux clients qui s’ajouteront à votre liste.

4. Prévoyez les rentrées de fonds

Il s’agit de vos « encaissements », qui comprennent toutes les ventes prévues, tant pour les ventes au comptant que pour les clients qui paient à crédit.

Selon les modalités de paiement que vous offrez à vos clients, vos rentrées de fonds interviendront après la date réelle de vente. Par exemple, si vous vendez pour 10 000 $ le 15 janvier avec une échéance de 30 jours, vous devriez prévoir 10 000 $ dans vos rentrées de fonds de février. Toutefois, si vos clients paient habituellement en retard, vous voudrez peut-être faire preuve de prudence et prévoir cet encaissement en mars.

5. Prévoyez les sorties de fonds

Il s’agit de vos « décaissements », qui comprennent vos frais fixes en fonction des dates de paiement prévues, ainsi que les frais variables éventuels. N’oubliez pas d’y ajouter les dépenses variables comme l’achat d’équipement neuf ou l’embauche de personnel supplémentaire. Veillez à ce qu’elles soient affectées dans le bon mois, ce qui peut dépendre des modalités de paiement et du moment où vous prévoyez réellement effectuer ce dernier.

Voici quelques exemples possibles de sorties de fonds (décaissements) :

  • Achats
  • Paie
  • Fournitures de bureau
  • Réparations de bâtiments et entretien de l’équipement
  • Publicité et marketing
  • Loyer et services publics
  • Assurance
  • Remboursement des prêts
  • Achats d’immobilisations
  • Tout retrait du propriétaire

6. Faites le calcul pour trouver votre solde de clôture de l’encaisse

Dans Excel, créez une formule pour additionner toutes vos rentrées de fonds pour chaque mois, puis vos sorties de fonds pour chaque mois. La différence révélera le solde mensuel de votre encaisse, c’est-à-dire l’argent dont vous disposez.

Votre encaisse devrait également inclure le montant de votre compte bancaire, de votre petite caisse et de tout autre compte de caisse que vous pourriez avoir. Les chiffres positifs sont à votre avantage!

7. Définissez le solde minimum de trésorerie

De combien de liquidités aurez-vous besoin chaque mois? Il vous faudra un point de départ minimum pour couvrir toutes les dépenses et vous assurer de ne pas vous retrouver avec un déficit de liquidités.

Passez en revue vos prévisions pour vérifier si les liquidités d’un des mois de l’année tombent en dessous de ce minimum. Si c’est le cas, le moment est venu d’agir et de trouver un moyen de vous procurer des capitaux.

Si vos conclusions révèlent que vous pourriez manquer de liquidités au cours des prochains mois, n’hésitez pas à communiquer avec nous, et nous serons heureux de discuter des moyens d’éviter tout problème de ce type à l’avenir.

 

 

 

Mon entreprise aura-t-elle assez de liquidités pour rester à flot?

Partie 1 : Un budget de trésorerie pour renforcer les finances de votre entreprise

Le budget de trésorerie est un pilier des rapports financiers de l’entreprise – il sert à prévoir ses besoins de liquidités. Si vous n’utilisez pas actuellement ce type de rapport, voici pourquoi vous devriez en préparer un, et ce qu’il peut révéler sur votre entreprise.

Pourquoi préparer un budget de trésorerie?

Le budget de trésorerie est tout simplement un rapport montrant combien d’argent entre et sort de l’entreprise. Il indique combien de liquidités vous aurez en main à une période donnée.

D’abord et avant tout, un budget de trésorerie est un plan qui permet aux propriétaires et à la direction d’une entreprise de mieux comprendre la situation de trésorerie et d’atteindre les objectifs commerciaux.

Deuxièmement – et c’est tout aussi important – un budget de trésorerie est habituellement requis par quiconque envisage de prêter de l’argent à votre entreprise. Ce plan aide à démontrer comment vos fournisseurs sont payés, à quelle vitesse votre entreprise peut croître, ainsi que sa viabilité financière. Il peut également révéler un potentiel sur le plan de la déclaration des dividendes et de l’accroissement des capitaux propres, un aspect important pour les propriétaires d’entreprises et les actionnaires.

L’objectif ultime est d’avoir un flux de trésorerie positif – soit gagner plus d’argent que ce qui sort des caisses.

Que permet de voir le budget de trésorerie?

Un budget de trésorerie vous permettra d’estimer les revenus et les dépenses futurs de votre entreprise et vous aidera à prévoir si et quand vous serez à court de liquidités, afin que vous puissiez prendre des mesures proactives pour éviter de telles situations.

Une fois achevé, le budget de trésorerie permettre ainsi de prévoir :

  • quels sont les mois où vous pourriez manquer de liquidités,
  • si vous aurez assez d’argent pour payer vos factures à la fin de chaque mois,
  • si l’allongement des délais de paiement risque de vous mettre dans une situation de crise de trésorerie,
  • si vous avez ou non le bon solde minimum de départ pour chaque mois,
  • s’il y a des fluctuations saisonnières dans les flux de trésorerie,
  • si vous pouvez profiter de rabais inattendus de la part d’un fournisseur,
  • si vous avez besoin de mobiliser des capitaux.

Alors, comment monter cet important document financier qu’est le budget de trésorerie? Lisez la deuxième partie de cet article et apprenez les Sept étapes pour établir votre budget de trésorerie.

Invoice calculation

Will I have enough cash to stay afloat?

Part 1: Cash flow budgets to strengthen your business

Do you have enough cash flow? Find out in your cash flow budget

A company’s cash flow budget is a mainstay of their financial reporting and can be used to predict and forecast cash flow requirements. If you’re not currently looking at this type of report, here’s why you need to prepare one and what it can tell you about the business.

Why prepare a cash flow budget?

The cash flow budget is quite simply a report showing how much money is entering and exiting the business. It shows how much cash you’ll have on hand at any given period of time.

First and foremost, a cash flow budget is a plan for business owners and management to help understand their cash position and achieve their business goals.

Secondly, and just as importantly, a cash flow budget is usually required by anyone considering lending your business money. This plan helps demonstrate how your suppliers will be paid, how quickly your company can grow, and the financial viability of the business. It also shows the potential to declare dividends and increase owner equity, which may be an important aspect for business owners and shareholders.

The ultimate goal is to be cash flow positive: bringing in more cash than is going out.

What does a cash flow budget tell me?

A cash flow budget will estimate your future business income and expenditures, and will help you predict if and when you’ll fall short so you can take proactive measures to avoid those situations.

Once complete, the forecast will give you information on at least seven important points:

  1. What months you might run short on cash
  2. If you have enough cash flow to pay your bills at the end of every month
  3. If longer payment terms are potentially putting you in a cash flow crunch
  4. Whether or not you have the right minimum beginning balance for each month
  5. If there are seasonal fluctuations in cash flow
  6. If you can take advantage of unexpected supplier discounts
  7. If you need to raise capital

So how do you complete the ever-important cash flow budget? Read part two and learn the 7 steps to budget your cash flow.

Recent Fundings – November 2018

Financements récents – Novembre 2018