Astronomer illustration

Sept Trucs De Marketing Numérique Pour Promouvoir Votre PME

Nous vous avons déjà montré sept trucs de marketing vieille écolepour promouvoir votre petite ou moyenne entreprise (PME). Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de vous y cantonner. Après tout, il faut marcher avec son temps!

Chez Liquid Capital, notre raison d’être consiste à aider d’autres entreprises à accéder au financement et à la croissance. Mais indépendamment du volet financier, une part de la croissance des entreprises tient à la compréhension des tendances et de la manière d’en tirer parti. Le présent article traite justement des tactiques de marketing numérique qui peuvent vous aider à forger des liens avec vos clients.

Voici donc sept trucs de marketing numérique bien concrets pour aider votre PME à profiter des nouvelles technologies.

1. Favorisez la participation active des personnes qui visitent votre site Web

Votre site Web devrait être au centre de votre stratégie numérique afin de tisser des liens de confiance avec vos clients, tout en décrivant avantageusement vos produits, services et valeurs d’entreprise. Vous devez donc faire en sorte que les visiteurs restent dans votre site. Comment y arriver?

La solution consiste à inclure dans chaque page des appels à l’action qui doivent être clairs, concis et évidents. Demandez-vous quels gestes vous souhaitez voir poser par vos visiteurs. Si vous désirez qu’ils s’abonnent à votre bulletin électronique, prévoyez un formulaire d’inscription apparaissant directement sur la page en question. Si vous voulez qu’ils communiquent avec un représentant, assurez-vous que le numéro est bien en évidence (et cliquable avec les appareils mobiles). Et si vous aimeriez qu’ils prennent connaissance de davantage de contenu, insérez des widgets avec des titres accrocheurs menant aux pages subséquentes et aux articles de blogue.

Passez en revue votre site et notez les pages où il manque un appel à l’action, ainsi que celles qui pourraient être améliorées à cet égard. Prévoyez ensuite de corriger ces pages.

2. Publiez un article de blogue toutes les semaines

Les avantages à mettre en place une section consacrée au leadership éclairé dans votre site Web ne manquent pas. Et c’est à la portée de tous!

Utilisez cette page de référence pour la création de titres(gracieuseté de Co-Schedule), histoire de vous donner quelques idées au début. Puis, utilisez Excel pour créer rapidement et facilement un calendrier de publication contenant les sujets dont vous traiterez chaque semaine. Voilà, le tour est joué! Vous êtes maintenant prêt à bloguer. Commencez par des articles d’environ 500 mots et posez-vous toujours la question : « Comment mes clients profiteront-ils de ce contenu? ».

Les articles que vous publierez garderont votre site à jour en y incorporant du nouveau contenu, ce qui vous permettra d’améliorer votre classement Google. Si vous mettez à jour votre blogue au moins une fois par semaine, Google disposera de nouveau matériel à indexer et vos clients auront une raison de revenir visiter votre site.

Partagez ensuite chaque article — pas juste une ou deux fois, mais bien plusieurs fois — sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Pinterest, YouTube et d’autres plates-formes. Si vous disposez d’un contenu pérenne (c.-à-d. dont la pertinence se maintient dans le temps), vous pourrez continuer à le partager au cours du prochain trimestre et de l’année suivante.

3. Trouvez les bons mots-clés pour améliorer votre référencement

Le référencement (« Search Engine Optimization ») est extrêmement important pour la croissance de vos activités de marketing numérique. Si vous ajoutez les bons mots-clés à votre site Internet, les clients seront en mesure de vous trouver dans leurs recherches de sujets sur Google. Par exemple, si vous cuisinez d’incroyables gâteaux d’anniversaire, les internautes devraient pouvoir tomber sur votre site lorsqu’ils font une recherche sur « meilleur gâteau pour un anniversaire d’enfant » ou d’autres expressions similaires.

L’idée est de faire en sorte que les gens puissent trouver votre site Web commercial. Faites-en une priorité — en vous renseignant par vous-même ou au besoin, en engageant un expert du référencement pour vous aider. Commencez par les étapes suivantes :

  • Utilisez votre blogue pour ajouter encore plus de ces bons mots-clés, ce qui vous permettra de rester à jour avec les tendances actuelles du marché où vous êtes actif.
  • Vérifiez de quoi parlent vos concurrents sur leurs sites Web, blogues et autres sites de médias sociaux, puis couvrez ces sujets dans votre propre blogue afin que les clients potentiels vous trouvent.
  • S’il existe une innovation qui fait parler d’elle dans votre secteur, bloguez à ce sujet et faites usage de mots-clés stratégiques afin que les internautes tombent sur votre site quand ils font des recherches sur un sujet brûlant.

Mais comment trouver les bons mots-clés pour optimiser les recherches des internautes à votre avantage? L’une des ressources les plus fiables se nomme « Google AdWords Keyword Planner Tool », mais son utilisation peut être complexe. Nous invitons plutôt les débutants à utiliser Wordtracker pour avoir une idée du type de mots-clés susceptibles d’être recherchés autour de thèmes précis.

Et pour un cours accéléré sur le référencement, consultez cette page de la firme Moz.

4. Trouvez les bons abonnés sur Twitter

Nous connaissons tous la valeur potentielle de Twitter en tant que plate-forme de médias sociaux se prêtant bien aux affaires. Mais comment favoriser les abonnements à votre compte et dénicher le bon groupe démographique correspondant à votre marché cible? Bonne nouvelle : vous disposez pour ce faire d’une foule d’outils gratuits (vous avez bien lu) qui peuvent vous aider à optimiser votre compte Twitter d’une manière partiellement automatisée.

  • ManageFlitter : Un excellent outil pour trouver des utilisateurs de Twitter actifs dans votre industrie et zone géographie cibles. Utilisez la fonction « Refine Search » pour trouver les « bons » utilisateurs de Twitter. Ensuite, suivez ces gens à l’aide de la fonction automatisée (certaines options sont facturables) et laissez l’outil faire son travail. Revenez-y quelques jours plus tard pour voir qui vous a suivi, et cessez de suivre ceux qui ne l’ont pas fait. Vous pouvez ainsi entretenir des relations « symbiotiques » sur Twitter avec d’autres utilisateurs.
  • Tweepi : Un autre outil semblable au précédent, mais essayez la fonctionnalité « Follow List » qui permet de suivre facilement les utilisateurs de Twitter appartenant à la liste d’un tiers — une tactique souvent négligée.
  • Followcheck : Bien que ses options de recherche ne soient pas aussi robustes que celles de ManageFlitter, cet outil vous donne accès à deux fonctionnalités intéressantes. L’une prend la forme d’une liste dite « Sleepers » qui affiche vos abonnés inactifs (débarrassez-vous-en!). L’autre est le ratio F/F de la fonction « Search ». Suivez les utilisateurs avec un ratio F/F de 70 à 100 % pour optimiser les chances qu’ils vous suivent en retour.

5. Mettez à jour votre site Internet à l’aide d’une « conception sensible »

On rapporte que plus de 50 % du trafic Web provient désormais des téléphones intelligents et des tablettes. Vous avez donc tout intérêt à ce que votre site Web paraisse sous son meilleur jour et fonctionne de manière optimale lorsqu’on y accède par un dispositif mobile.

De nombreux sites sont ainsi dotés de ce qu’on appelle une « conception sensible », ce qui signifie que la mise en page du site s’ajuste pour s’adapter à n’importe quel écran ou périphérique. Des entreprises comme Womp Mobile peuvent vous aider à adopter une conception sensible.

Si vous n’êtes pas sûr de l’apparence de votre site sur les appareils mobiles, il est temps de le découvrir. Accédez au site MobileTest.me, sélectionnez un dispositif, entrez l’URL de votre site Web et presto — vous verrez de quoi le tout a l’air pour un utilisateur de mobile. Naviguez au fil des pages et constatez si les résultats sont concluants. Si vous éprouvez vous-même des problèmes à visionner votre site, vos clients n’auront pas plus de succès que vous!

6. Restreignez votre cible de marketing grâce à la publicité Facebook

Votre publicité en ligne devrait également cibler les utilisateurs mobiles. Facebook affirme que les deux-tiers de ses clients accèdent aux sites de cette plate-forme via des appareils mobiles. La publicité Facebook peut donc être une très bonne affaire pour votre entreprise.

Facebook permet de facilement mettre en place vos propres annonces et de paramétrer vos campagnes en quelques clics de souris. Sélectionnez les données démographiques comme l’âge, le sexe, la région, ou même le statut de relation des gens que vous voulez joindre. Les outils d’analyse vous permettront de mesurer l’impact et d’évaluer le rendement de votre investissement. Vous disposez donc de beaucoup de contrôle.

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner consiste à tester, encore et encore. Puisque vous disposez d’un contrôle intégral sur vos annonces, vous pouvez non seulement effectuer des tests dits A/B pour le texte et les images, mais aussi aller plus loin et jauger votre marché réel. Vous pouvez ainsi découvrir si les membres de la génération Y aiment plus votre marque que les membres de la génération X. Voir si l’Ontario score mieux que le Québec. Ou encore si les gens qui gagnent 50 000 $ par an cliquent plus que ceux qui gagnent 100 000 $.

Enfin, rappelez-vous que Facebook est davantage orienté sur le consommateur que Twitter et LinkedIn. Assurez-vous donc que vos messages sont sympathiques et offrent un réel avantage pour le marché afin de fidéliser vos abonnés.

7. Exposez votre travail sur LinkedIn

Si vous travaillez dans les médias visuels comme la conception Web, le graphisme ou la photographie, c’est l’évidence même que vous devriez exposer votre travail. Mais faire la démonstration de ses talents demeure un aspect clé pour d’autres secteurs comme la fabrication, le transport, l’exploitation gazière ou pétrolière, ou même les agences de placement de personnel.

Comment y arriver? À partir de votre profil LinkedIn, cliquez sur l’une des icônes vis-à-vis « Add Media » dans la section traitant de vos expériences de travail. Vous aurez la possibilité d’ajouter des documents dont vous êtes fiers, des présentations que vous avez créées ou données lors de conférences et d’événements, des sites Web que avez peut-être lancés ou encore des articles de blogue que vous avez rédigés. Il s’agit là d’une démarche très importante pour refléter votre expérience de travail actuelle, car vos clients et clients potentiels vous trouveront en ligne. Vous avez besoin d’un profil bien équilibré mettant en valeur vos talents et votre expertise dans votre situation actuelle — un profil qui inspirera confiance.

Si vous maintenez une page d’entreprise sur LinkedIn, commencez à faire la même chose, mais tirez profit de vos mises à jour pour présenter avantageusement vos actifs commerciaux comme les sites Internet, articles de blogue, livres blancs, livres électroniques, événements et autres profils de médias sociaux. Intégrez toutes ces réalisations impressionnantes à votre calendrier de publication pour donner à vos abonnés une meilleure vue sur vos activités.

Un dernier conseil : assurez-vous d’inclure vos coordonnées afin d’être joignable facilement. Vous ne souhaiterez peut-être pas afficher publiquement un numéro de téléphone direct ou une adresse courriel, mais le fait de mentionner le numéro de téléphone central de l’entreprise, une boîte aux lettres générale pour les demandes de renseignements ou même l’adresse d’un compte Twitter reste un excellent moyen de rester en contact.

Connaissez-vous une méthode de marketing numérique produisant des résultats efficaces? Dites-le-nous dans les commentaires.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *