5 ways factoring can help you clear cash flow hurdles

L’affacturage peut vous aider à surmonter les défis de trésorerie de cinq façons différentes

5 ways factoring can help you clear cash flow hurdles

82 % des nouvelles entreprises échoueront pour une seule et unique cause – peu importe leur secteur, indépendamment de la qualité du produit et sans égard au temps et à l’argent investis. Il s’agit des flux de trésorerie.

Être propriétaire d’une entreprise n’est pas pour les plus timorés – tous les entrepreneurs le savent. Cela exige passion, sacrifices et concentration. Les entrepreneurs savent aussi qu’en surmontant les plus grands défis et les plus gros revers en cours de route – y compris ceux découlant des flux de trésorerie – ils disposeront en fin de compte un produit ou d’un service qui saura récompenser tout leur stress et tous leurs efforts.

Heureusement, il existe une vaste gamme d’outils et de solutions pouvant aider à surmonter ces obstacles financiers courants. L’une de ces options est l’affacturage, qui consiste à vendre les factures impayées à un tiers, désigné par le terme « affactureur ». Celui-ci paie votre entreprise à l’avance pour la facture et perçoit le paiement directement de votre client. Cette méthode de financement éprouvée peut vous aider à éliminer complètement les obstacles en matière de trésorerie.

Comment éviter un faux départ dans vos affaires

 

1. Soyez prêt à l’action.

Lorsque les activités de votre entreprise stagnent, il est temps de prendre des mesures audacieuses. Trouver des moyens d’atteindre une croissance rapide (de manière évolutive) peut être l’un des plus grands défis auxquels les entreprises sont confrontées. Mais lorsque cette croissance est exponentielle, il se peut aussi que les dépenses augmentent d’autant, ce qui crée un besoin accru – et accéléré – en matière de liquidités.

2. Tracez votre propre parcours.

Il y a un vieil adage qui dit que les banques n’accordent des prêts qu’à ceux qui n’en ont pas  besoin. Heureusement, l’affacturage se moque autant des vieux dictons que des restrictions bancaires désuètes. Une banque peut refuser d’accorder un prêt à une PME pour toutes sortes de raisons, mais l’affacturage obéit quant à lui à une structure et à des règles différentes – ce qui en facilite grandement l’accès pour entreprises de toutes tailles.

3. Gardez-vous du souffle pour les longues distances.

Selon votre secteur d’activité, vous devrez peut-être attendre 30, 60 ou 90 jours à compter de la date de la facture pour toucher le paiement. Bien que cela puisse être acceptable pour les joueurs les mieux établis, aux yeux d’une nouvelle entreprise ou d’une entreprise en manque de liquidités, attendre 90 jours pour le règlement d’une facture (surtout une facture importante) peut être extrêmement difficile, voire dommageable.

4. Un caillou sur la route ne vous fait pas tomber.

Personne n’aime les retards de paiement, mais toutes les entreprises ont dû composer avec des comptes clients en souffrance. Il n’en reste pas moins que, quelle que soit la taille de l’entreprise, les retards de paiement peuvent avoir des conséquences majeures. L’affacturage élimine ce problème et transfère souvent la responsabilité du recouvrement à l’affactureur.

5. Parfois, il faut sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée. 


Pour garnir vos stocks, vous devez souvent payer vos fournisseurs rubis sur l’ongle. Il est donc impératif d’avoir des liquidités à l’avance pour maintenir des stocks adéquats afin de répondre à la demande. La flexibilité offerte par l’affacturage vous permet de disposer du bon fonds de roulement pour maintenir les stocks au niveau prévu, évitant ainsi les problèmes d’approvisionnement avant qu’ils ne surviennent.

Posez-vous ces questions pour rester sur le bon chemin

Si l’affacturage est la solution à vos problèmes de trésorerie, il vous faudra impérativement trouver le bon partenaire qui connaîtra votre secteur d’activité, comprendra les défis spécifiques auxquels vous êtes confronté et pourra vous offrir la meilleure solution de financement pour faire progresser votre entreprise.

Mais avant de signer un accord, il y a 10 questions importantes à poser à tout partenaire d’affacturage. Les réponses vous aideront à réduire rapidement le bassin de candidats et à trouver le jumelage parfait.

Procurez-vous notre livre électronique : il explique ces 10 questions et vous montre les réponses que vous devriez rechercher. Téléchargez-le ici : Guide sur l’affacturage.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *