Want to find business zen? Paying yourself first will help.

En quête de zen en affaires? Vous payer serait la première étape.

Want to find business zen? Paying yourself first will help.

À titre de propriétaire d’entreprise, un des dilemmes les plus inattendus et difficiles est quand devriez-vous vous payer (et dans certains cas, devriez-vous même vous payer). C’est l’évidence même, n’est-ce pas? Après tout, tout le monde doit être payé.

Pour les entrepreneurs futés qui voudraient développer leur entreprise et voir un succès à long terme, ils pourraient ressentir une immense pression de réinvestir chaque dollar gagné dans leurs entreprises.

Comment prendre alors une décision éclairée?

Malgré les inquiétudes ou les préoccupations relatives à la priorisation de votre propre paiement, cela pourrait en fait être avantageux pour votre entreprise si vous vous payez en premier. Voici cinq conseils pour vous aider à mieux dormir, payez-vous au bon moment et développez votre entreprise :

1. Yoga pour propriétaires d’entreprises

Qu’est-ce que votre revenu et le yoga ont en commun? Ils représentent tous deux d’excellentes façons de réduire le stress et d’améliorer votre qualité de vie. En vous payant en premier, cela vous permet de constituer un coussin de sécurité en cas d’imprévu ou de dépenses personnelles inattendues, sans oublier la paix d’esprit que cela apporte. De plus, le fait de recevoir un paiement, même minime, peut constituer un énorme facteur de motivation pour un propriétaire d’entreprise en le motivant quand les temps sont durs. Et un autre avantage souvent négligé de se payer soi-même? Cela démontre aux dirigeants, aux investisseurs et aux sociétés de financement que votre entreprise est sérieuse, stable et déterminée.

2. Soyez attentif à vos dépenses

Que vous vous payiez en premier ou en dernier, vous devriez établir un plan de rémunération d’avance qui devrait couvrir vos dépenses. Certains propriétaires d’entreprise se paient eux-mêmes un modeste barème de paiement pour vivre, tandis que d’autres se paieront des salaires plus élevés pour vivre leur vie de rêve. L’une ou l’autre de ces options est correcte aussi longtemps que les chiffres conviennent aux finances et aux objectifs de votre entreprise. N’oubliez pas d’utiliser un budget de trésorerie comme point de départ afin de déterminer le montant d’argent qui peut être transféré de votre entreprise à votre compte bancaire.

3. Exploitez votre sagesse en connaissant votre valeur marchande

Au fur et à mesure que votre entreprise évolue, vous devrez rééquilibrer vos budgets en fonction des nouvelles dépenses et du nouveau revenu, ce qui pourrait également changer votre potentiel salaire net. Cela aide d’être attentif au salaire équitable comparable sur le marché pour votre poste pour voir où vous vous positionnerez si vous deviez vous payer comme un employé. Bien entendu, les propriétaires d’entreprise apportent beaucoup d’expérience, jouent plusieurs rôles différents et pourraient exercer deux ou trois postes de travail, il est donc préférable d’utiliser cela comme un guide général.

Want to find business zen? Paying yourself first will help.

4. Méditer (avec votre comptable)

Une fois que vous aurez décidé que votre budget peut s’adapter à votre paiement, il est temps de déterminer comment structurer les choses. Deux des méthodes les plus courantes de paiement pour les propriétaires de petites entreprises sont un salaire, dans lequel un montant préétabli est payé chaque mois et les taxes sont retenues, puis un retrait, qui est essentiellement une « commission » sur les profits de l’entreprise. Chaque méthode de paiement a ses avantages et ses inconvénients et un comptable chevronné peut vous aider à décider quelle méthode est la plus appropriée à votre entreprise. Ils peuvent aussi discuter des répercussions fiscales de côté personnel et professionnel de la médaille.

5. Éclairez-vous en surmontant les défis de la paie

Qu’arrive-t-il si vos clients paient leurs factures en retard et qu’il y a des délais inattendus? Cela pourrait être tentant de sacrifier votre propre paiement en premier et de déplacer des capitaux de votre entreprise. Toutefois, une façon d’éviter ce scénario et d’avoir un flux net de trésorerie prévisible et constant, peu importe quand et comment les paiements sont facturés et perçus. D’autres outils de financement tels que la factorisation vous permettront de vendre vos factures, percevoir plus tôt et obtenir cette prévision de trésorerie dont vous avez tant besoin.

La factorisation est souvent plus facile d’accès en comparaison aux emprunts bancaires traditionnels et elle offre beaucoup de flexibilité ce qui est quasiment impossible dans plusieurs autres ententes financières. Par exemple, vous pouvez utiliser la factorisation seulement pour les mois que vous en avez besoin, au lieu de vous commettre à un plan remboursement échelonné sur plusieurs années qui restera longtemps après que le resserrement de flux net de trésorerie ait passé.

Faire le saut pour vous payer vous-même en premier peut sembler intimidant et stressant, mais il n’y a pas de raison que cela le soit. Tout ce qu’il faut c’est un peu de planification et d’aide de vos partenaires commerciaux de confiance pour être un peu plus de zen en affaires.

Pour les entrepreneurs à la recherche d’autres idées pour devenir plus zen en affaires, apprenez-en davantage sur la relation entre le succès et les faillites d’entreprises ou comment faire pour améliorer la satisfaction de la clientèle.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *