startup mistakes

Dix erreurs évitables qui pourraient miner votre entreprise en démarrage

startup mistakes

On rapporte que 90 % des entreprises en démarrage échouent. C’est un fait : le monde des affaires a bien changé, et seules les nouvelles entreprises les plus fortes survivent de nos jours. Alors, comment éviter que votre projet d’entreprise coule à pic?

Parfois, l’échec est dû à la malchance ou à des facteurs indépendants de la volonté de l’entrepreneur – mais dans bien des cas, il est simplement attribuable à des erreurs simples que les entreprises commettent pourtant à répétition.

Voici donc dix erreurs courantes à éviter si vous voulez que votre projet d’entreprise tienne la route.

1. Étude de marché inadéquate

Il importe peu que vous soyez convaincu du caractère remarquable de votre produit si le marché n’est pas d’accord avec vous. Dans les faits, très peu d’entreprises en démarrage proposent une innovation qui peut vraiment révolutionner une niche du marché. Par conséquent, avant d’engloutir de grosses sommes dans le développement et le marketing, assurez-vous que votre étude de marché est à la hauteur. Ne gaspillez pas du temps et des ressources pour un « éléphant blanc » dont personne ne voudra!

2. Financement initial insuffisant

Toutes les entreprises en démarrage doivent avoir un plan réaliste prévoyant la façon dont elles fonctionneront jusqu’à ce que les revenus commencent à rentrer de manière fiable. Presque toujours, cela signifie qu’il faut disposer d’un financement initial suffisant pour vous permettre de traverser les premiers mois ou les premières années difficiles, que ce soit par le biais de votre propre investissement ou d’un partenaire de financement tiers.

3. Choix d’un partenaire incompatible

Aussi vital que soit le financement, c’est une erreur que de se lancer en affaires avec un partenaire simplement à cause du capital qu’il peut injecter. Pour réussir à long terme, vous devez également avoir une vision commune, des objectifs partagés et des compétences complémentaires.

4. Service à la clientèle médiocre

Si gagner et fidéliser des clients n’est pas votre objectif numéro un, votre entreprise aura du mal à prendre son élan. Offrir un service à la clientèle de niveau supérieur et une expérience exceptionnelle est une condition non négociable du succès!

5. Besoins négligés au chapitre des revenus

La nouvelle mode pour les entreprises en démarrage – surtout dans les secteurs technologiques – consiste à se concentrer sur la création d’une gamme de produits et d’une base d’utilisateurs tout en remettant à plus tard les questions de revenus. Mais cela marche rarement bien. Si vous n’avez pas une idée claire et réalisable de la façon dont vous allez générer des revenus au fur et à mesure de votre croissance, acquérir plus de clients pourrait en fait se révéler être une voie rapide vers l’échec, car vos coûts dépasseront rapidement vos revenus!

6. Mauvais contrôle budgétaire

Ne laissez jamais les coûts s’emballer dans votre quête de croissance. Perdre de vue l’importance d’un flux de trésorerie sain est une grave erreur – peu importe le nombre de mesures que vous utilisez pour évaluer votre succès sous d’autres aspects. À moins d’avoir des investisseurs qui disposent de ressources illimitées (et qui ne se concentrent pas sur le rendement du capital investi), vous devez constamment garder un œil sur la ligne des résultats.

7. Excès d’enthousiasme

Avec de la chance, votre entreprise en démarrage se révélera vite un succès, mais il arrive trop souvent que les entrepreneurs perdent la tête dès les premiers signes de profit substantiel. Il importe donc de garder la tête froide, de poursuivre sa stratégie et de continuer à prendre des décisions d’affaires sensées plutôt que de laisser un débordement d’enthousiasme vous obnubiler.

8. Embauche ou collaboration déficiente

Le mythe du « loup solitaire » ou de « l’entrepreneur qui fait bande à part » est bien présent, mais dans les faits, toute entreprise prospère repose sur l’embauche d’un personnel compétent et le recours à des tiers qualifiés au besoin. Essayer de tout faire soi-même n’est pas la meilleure façon d’utiliser ses talents d’entrepreneur.

D’un autre côté, si les choses ne tournent pas rond avec un membre du personnel ou un collaborateur tiers, vous ne devriez pas hésiter à rectifier la situation avant qu’il n’y ait trop de dommages.

9. Peur de déléguer

Une fois que vous avez du personnel compétent en place, vous devez leur faire confiance pour faire le travail. Beaucoup d’entrepreneurs motivés ont du mal à déléguer, mais c’est pourtant essentiel pour assurer une croissance solide. Rappelez-vous que si vous microgérez constamment votre personnel, l’expansion est limitée par le nombre d’heures que vous pouvez consacrer personnellement à vos affaires!

10. Lacunes dans la protection de la propriété intellectuelle

Enfin, dans leur course à la croissance, de nombreuses entreprises ne protègent pas correctement leur propriété intellectuelle. Les brevets, les marques de commerce et les droits d’auteur sont tous essentiels. Si d’autres peuvent reproduire les aspects fondamentaux de votre entreprise sans aucune protection juridique, vous pouvez être sûr qu’un concurrent ayant plus de moyens que vous ou une clientèle existante plus importante s’installera éventuellement dans votre niche.

Si vous avez l’esprit d’entrepreneuriat et une idée d’entreprise gagnante, il peut être tentant de s’engager à fond en vue de la croissance et du succès. Cependant, il est essentiel d’apprendre aussi des erreurs des autres et de rester prudent en cours de route. En évitant les erreurs courantes décrites ci-dessus, vous aurez de meilleures chances de rester en affaires à long terme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *