principes des affaires

Quatre principes de base que vous négligez peut-être dans vos affaires

principes des affaires

Il est possible d’assurer la croissance de votre entreprise, peu importe son secteur d’activité. Mais si vous n’arrivez pas à progresser au-delà d’un certain plateau, il serait peut-être temps de revisiter votre stratégie d’affaires.

Justement, dans son ouvrage Scaling Up, Verne Harnish donne des indications sur quatre principes de gestion de base. Bien que simples, ceux-ci pourraient vous aider à joindre les quatre pour cent d’entrepreneurs les plus florissants du monde des affaires! Ces principes sont calqués sur les habitudes que le célèbre John D. Rockefeller, largement considéré comme l’homme le plus riche de l’histoire moderne, a utilisé pour exécuter avec succès ses stratégies de croissance.

  1. Les gens
  2. La stratégie
  3. L’exécution
  4. La trésorerie

1. Les gens : se constituer une bonne équipe pour exécuter la stratégie de croissance

Les gens que vous embauchez pour diriger vos affaires doivent être à la hauteur. Accélérer la croissance des activités de l’entreprise commence donc par mettre en place les meilleurs leaders, afin qu’ils puissent faire le nécessaire pour faire progresser votre stratégie de croissance – tout en restant fidèles aux principes de base de l’organisation.

Mais lorsque vous ajoutez des gens à votre équipe de leadership, la complexité de votre entreprise peut augmenter de façon spectaculaire, selon Verne Harnish. Voilà pourquoi votre choix devrait se porter sur d’excellents leaders que vous nommerez aux postes clés, en leur fournissant des coéquipiers dotés de capacités similaires pour maximiser temps et ressources. Vos leaders disposeront ainsi d’équipes à la hauteur des tâches qui leur sont dévolues.

Verne Harnish souligne également l’importance de rémunérer les personnes en fonction ce qu’elles valent, au lieu d’adhérer aux échelles salariales de l’industrie ou à une autre méthode de rémunération antinaturelle. Le fait de nommer les meilleures personnes aux rôles de leadership et de leur déléguer des responsabilités sous-entend qu’il faut leur donner ce qu’elles méritent, en fonction de la valeur qu’elles apportent à l’entreprise.

2. Stratégie : s’en tenir à ce que l’on connaît

Il s’agit de comprendre les valeurs fondamentales de votre entreprise et de leur rester fidèle lors de la création d’une stratégie pour accélérer la croissance de vos activités.

Par exemple, si vous avez connu du succès avec un emplacement ou une franchise en particulier, vous pourriez poursuivre dans cette veine en exploitant des emplacements ou des territoires supplémentaires. Puisque vous avez déjà investi dans l’apprentissage de ce qu’il faut pour réussir, vous pouvez appliquer ces mêmes principes dans votre nouvelle phase de croissance. Et une fois que vous aurez ouvert des emplacements supplémentaires, ceux-ci ne nécessiteront pas que vous assumiez personnellement les responsabilités de gestion. En effet, si vous avez organisé l’entreprise efficacement, l’équipe de direction du premier emplacement peut assumer plus de responsabilités et prendre en charge le second.

En restant fidèle aux valeurs fondamentales de votre entreprise qui ont fait votre succès en premier lieu – et en formant votre équipe de leadership pour en assurer l’application et le respect –, de multiples emplacements peuvent voir le jour avec les mêmes chances de réussite. Récompensez les gestionnaires en leur accordant des primes généreuses et d’autres incitatifs pour l’atteinte des objectifs de performance à ces nouveaux emplacements. Ceci vous aidera à faire en sorte que vos stratégies de croissance soient mises en œuvre conformément au plan.

3. Exécution : maintenir l’équipe de leadership sur la bonne voie

Chaque membre de votre équipe de leadership impliqué dans l’exécution de la stratégie pour faire croître vos activités doit avoir un objectif quantitatif défini.

Quantifier les objectifs de votre entreprise vous fournit un moyen de mesurer la performance. Cela responsabilise toute l’équipe à l’égard de cet aspect. M. Harnish souligne qu’il est impossible de déterminer si l’on est sur la bonne voie en l’absence d’un moyen de mesurer les résultats.

Une fois établis, ces objectifs mesurables doivent être clairement communiqués aux équipes chargées de les concrétiser. Scale Up souligne l’importance de donner aux membres de votre équipe un niveau qu’ils doivent atteindre, et un sens de la responsabilité qui peut être inculqué et entretenu par vos gestionnaires.

4. Trésorerie : le succès peut dépendre de la rapidité avec laquelle l’argent vous revient

Le principe de base final abordé par Scale Up traite d’un aspect que Verne Harnish désigne comme étant les « stratégies d’accélération de trésorerie » : à la base, il impératif d’apporter des améliorations à vos processus afin de raccourcir le temps entre le moment où vous dépensez des sommes et le moment où l’argent vous revient, après la livraison du produit et le paiement par le client.

Le « cycle d’exploitation de l’entreprise » ou CE est une mesure précieuse pour effectuer les calculs qui guideront votre démarche d’amélioration des processus. Puisque vous ne faites pas d’argent lorsque vous attendez de vous faire payer, la rationalisation des processus qui contrôlent la création et la livraison des biens ou services aux clients contribuera à alimenter vos flux de trésorerie plus rapidement.

Nous vous invitons à en apprendre plus sur le cycle d’exploitation et la manière dont vous pouvez calculer cette mesure puissante.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *