Pour une présentation payante sur le plan des ventes

La réussite d’une présentation commence avec la toute première phrase. Interrogez-vous sur ce qui intéresserait le plus votre public. Y a-t-il des nouvelles recherches ou des nouvelles données au sein de votre secteur d’activité qui pourraient aider les entreprises à fonctionner plus efficacement? Avez-vous connaissance d’une histoire de réussite récente susceptible d’influencer votre audience à l’égard d’une nouvelle technologie sur le marché?

Les experts de CustomShow, une plate-forme de présentation pour la vente, insistent sur l’importance de capter l’attention du public avec une entrée en la matière solide, à même d’engager la réflexion. Ceci permet au présentateur de transmettre efficacement son message dans son intégralité. Voici un de leurs conseils : « En général, ce n’est pas une bonne idée que de mémoriser un discours au complet. Il est toutefois avantageux de mémoriser entre quatre et dix phrases au début – ceci est important car vous vous sentirez ainsi en confiance, et vous pourrez poursuivre sur cet élan pour continuer votre présentation. » Pour des idées supplémentaires, nous vous invitons à lire l’article intitulé « Conseils pour amorcer une présentation : 22 stratégies qui marchent à merveille » sur le site Web de CustomShow.

La mécanique de la parole en tant que telle influe également sur l’efficacité de votre présentation. Votre voix en dit long sur votre confiance et reflète (ou trahit) vos sentiments à propos du sujet abordé. Par conséquent, il est important de parler clairement et avec confiance.

Vous trouverez de nombreux conseils utiles pour travailler votre voix sur SkillsYouNeed.com. Ce site donne des notions élémentaires sur la façon de se préparer efficacement et propose des exercices utiles permettant de faciliter la mise en place d’une voix d’orateur. L’article aborde la manière d’utiliser le souffle afin d’améliorer sa voix, ainsi que quatre caractéristiques importantes :

  1. Les accents
  2. Comment « trouver sa voix »
  3. L’effet du souffle sur la voix et l’élocution
  4. La projection de la voix

L’inflexion illustre l’importance de bien placer sa voix. Par exemple, lorsqu’une personne pose une question, le dernier mot de la phrase est généralement prononcé sur un ton plus haut. Mais parfois, quand un orateur est mal à l’aise avec son sujet ou nerveux par rapport aux circonstances où il se trouve, il adopte un rythme où chaque phrase se termine sur une note élevée, qu’il s’agisse d’une question ou d’une affirmation. Voilà qui laisse une impression d’incertitude. Nous vous suggérons donc de pratiquer votre présentation, de l’enregistrer et de la réécouter en prenant soin de reconnaître l’inflexion correcte. Ainsi, les affirmations définitives devraient se terminer sur une note constante ou plus basse. Assurez-vous que la modulation de votre ton est appropriée!

Le contenu demeure, bien entendu, tout aussi important. Vous avez décroché une occasion précieuse de parler devant un public qui comprend des clients potentiels. Démontrez-leur à quel point vous appréciez leur présence et que le temps qu’ils vous consacrent leur sera profitable. Discutez, connaissances à l’appui, de votre industrie ou des besoins de votre public. Entretenez-vous des tendances majeures ou communiquez des informations pertinentes à leurs besoins.

Votre allocution peut inclure un boniment sur les services offerts par votre entreprise, mais assurez-vous que la majeure partie consiste en une information approfondie, qui sera source d’enseignements utiles. Ce faisant, vous tisserez des liens de confiance, et c’est là la première étape d’une prise de contact réussie avec vos clients potentiels après la présentation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *